25 novembre 2009

L'affaire Dray fuse !


Dès fois, en remontant mes chaussettes, je crois trouver un titre de billet original. C’est râté (tout juste ai-je l’infime espoir de figurer quelques minutes en tête). Toujours est-il que j’ai relayé, vite fait, ce matin, la rubrique de Guy Birenbaum à propos du PS qui empêchait Julien Dray de se présenter.

Je tiens maintenant à signaler la position de Manuel Valls (dont je n’ai pas dit souvent du bien dans ce blog) qui est sur la même ligne : « Dray aurait dû être tête de liste dans l’Essonne » alors que c’est son suppléant qui a été désigné pour remplacer Julien Dray.

A noter que Patrick Balkany (dont je ne crois pas avoir dit du bien dans le blog, sauf, peut-être à propos de la coiffure) a dit : « C’est bizarre, moi je pensais que la présomption d’innocence existait. C’est bizarre d’avoir ses compagnons d’armes - "ses camarades", je crois que l’on dit chez eux - qui vous jugent avant les autres sans même savoir. »


Alors que l’UMP est à la ramasse, que Nicolas Sarkozy rame pour mettre ses thématiques habituelles au premier plan (Identité Nationale, Immigration, Sécurité, …), le Parti Socialiste continue à faire des erreurs de communication grossière (en illustration la Une de Google News en milieu de matinée ; au moins, c'est un message de soutien !),  alors qu’il serait facile de marteler les échecs de la droite dans ces thématiques tout en présentant des projets forts pour les régions.

C’est lassant.

N.B. : alors, le Faucon, t'as vu mon titre, hein ?






17 commentaires:

  1. C'est lassant mais anecdotique aussi, les erreurs de communication du PS qui s'en souviendra dans quelques semaines, une communication en remplaçant une autre.

    Ce qui va vraiment être intéressant c'est ce qui va se passer après les régionales, les bisous devant les caméras, la famille socialiste sera recomposée et là les socialos seront prêts je pense...

    Sinon dommage pour Dray.

    RépondreSupprimer
  2. Nos commentaires se croient : j'ai vu chez toi. Ma réponse à ton com pourrait être mon com chez toi.

    RépondreSupprimer
  3. C'est un peu tôt pour faire campagne et "marteler les échecs de la droite". Janvier/février me semble plus approprié.
    Et puis les régionales se gagnent aussi sur les bilans, et de côté, les socialistes au niveau local, sont plutôt de bon gestionnaires.

    RépondreSupprimer
  4. Flèche,

    Non. Nicolas Sarkozy a lancé la campagne.

    RépondreSupprimer
  5. Est-ce que le discours sécuritaire de N. Sarkozy est encore crédible ?
    Il me semble qu'à la vitesse de la communication aujourd'hui, il est préférable de mettre en exergue les échecs en 2010 plutôt que maintenant.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, tu as raison, mais Dray est déjà député...
    Il y a deux choses qui m'énervent au PS : les courants (et donc la proportionnelle intégrale) et le cumul des mandats.
    Estelle92

    RépondreSupprimer
  7. Comme FalconHill, je dis bravo pour ce magnifique titre !

    RépondreSupprimer
  8. Rimbus, FalconHill,

    Il saute tellement aux yeux que je me demande comment je ne l'ai pas vu avant...

    Estelle,

    Les règles du jeu ont été fixées, on arrête le cumul APRES les régionales. C'est peut-être idiot mais c'est ce qui a été décidé. Je ne vois pas pourquoi on appliquerait ça à Dray et pas aux auters...

    Fl^che,

    Le discours n'est pas crédible mais... 2010 est dans un mois et une semaine.

    RépondreSupprimer
  9. Tiens, j'avais même pas vu que tu m'avais interpellé dans ton billet en tous petit (mwarff ^^)
    C'est vrai, c'est souvent le plus facile qui le moins évident à trouver ^___^

    Sinon sur le fond, ça reste quand même, je trouve, un authentique scandale, et quelque chose de triste...

    Après, Estelle a raison sur le fond (cumul des mandats). Mais la forme est inélégante et assez écoeurante... Le lynchage continue, même de la part de ses propres "amis".
    C'est laid.
    (plus ça va, plus il m'est sympathique ce Julien Dray, vraiment...)

    Bonne aprésmidi

    RépondreSupprimer
  10. Jusqu'à preuve du contraire, Julien Dray est innocent. Point barre.

    RépondreSupprimer
  11. FalconHill,

    Il est vraiment sympa, en effet !

    Christophe,

    Oui. Et ça me désole que le parti que j'essaie de soutenir se fiche de ce principe.

    RépondreSupprimer
  12. Je crois que Balkany a le même coiffeur que Fillon, non ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  13. Le non cumul est un prétexte, Dray, qui est toujours innocent d'un point de vue judiciaire, est simplement lâché par ses "amis", soucieux d ene pas fournir d'angle d'attaque à l'UMP et heureux de se débarasser d'un éléphanteau

    RépondreSupprimer
  14. Quand on voit ce titre de loin, on accourt ventre à terre (je suis parti hier soir: c'est au moment de me coucher que je l'ai vu)

    RépondreSupprimer
  15. Poireau,

    Tu crois ?

    Le Coucou,

    C'est un peu le but...

    Rébus,

    Oui, c'est un prétexte pour un assassinat politique.

    RépondreSupprimer
  16. Dans l'affaire, ce que je note surtout, c'est la formidable tartufferie de Valls, qui est quand même légèrement de la "patron" de cette fédé de l'Essonne, et qui laisse entendre que "oh, vraiment, c'est trop malheureux ce qui arrive à Juju".

    Ben voyons, Manuel... Les listes sont établies, et votées, au niveau départemental, donc l'absence de Juju doit nécessairement un peu, beaucoup à Valls...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.