12 mai 2010

Se faire la Commission...

Voila la nouvelle la plus horripilante de la journée : « La Commission européenne a proposé mercredi de renforcer le contrôle de projets de budgets des pays de la zone euro, en les soumettant à l'avenir à un examen au niveau européen avant qu'ils ne soient présentés aux Parlements nationaux. »

Le plus cocasse est que la mesure semble approuvée par Jean-Claude Trichet, le président de la BCE. Vous savez, le machin qui résiste à toute décision politique !

C’est horripilant car ça n’empêchera jamais les états de laisser filer leurs déficits. C’est horripilant car les Parlements nationaux sont susceptibles de les modifier par amendement. C’est horripilant car ça laisse entendre que quelqu’un maîtrise la situation alors qu’on est au bord de l’éclatement général. C’est horripilant parce que ça apporte encore un point en moins à l’image de l’Europe. C'est horripilant ce sentiment qu'une Commission a plus de pouvoir que le peuple.


9 commentaires:

  1. Oui, là c'est la grosse commission - et ça sent fort !

    RépondreSupprimer
  2. allons nous à,tous petits pas feutrés vers le Nouvel Ordre Mondial de la finance? Nanou

    RépondreSupprimer
  3. Dedalus,

    Oui. Surtout avec toute la bière que tu bois.

    Nanou,

    Non, c'est justement le contraire... La finance nous échappe.

    RépondreSupprimer
  4. Puant, oui, mais tant que cela ne fait pas l'objet d'un traité ou d'une ratification par le parlement, on peut espérer que ça restera réversible…

    RépondreSupprimer
  5. Le Coucou,

    J'ai bien peur que non... On est usagers de l'Euro et ça se fait déjà dans le cadre d'un traité. Enfin, je ne sais pas...

    RépondreSupprimer
  6. Tout cela me fait penser à la Terminator. La CE est peut être en train, tel skynet, de sortir de toutes les contingences des peuples.

    RépondreSupprimer
  7. Ou l'art de bien maîtriser la langue de bois..

    C'est de la sculpture d'art.
    On fait semblant de trouver ça joli, du moment que le bon peuple reste tranquille et que les "marchés" sont rassurés..

    On est humaniste...

    RépondreSupprimer
  8. Ca pue sur le terrain démocratique mais par contre, il est assez logique, si l'on met un plan de sauvegarde au niveau européen pour les gouvernements qui déraperaient que l'Europe se donne les moyens de vérifier les conneries AVANT que ça ne dérape, non ?
    Comment faire pour éviter les dérapages budgétaires à répétitions, ça reste une question…
    :-))

    RépondreSupprimer
  9. Peuples,

    Y'a un peu de ça !

    Christie,

    Ouais...

    Poireau,

    Ce n'est pas illogique... Mais la Commission ne me semble pas légitime.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.