20 mai 2010

Déficit de constitution

Ce matin, j’écrivais dans mon billet : « Puisque ce blog ne traite plus que deux sujets, la burqa et les retraites ». C’était faux ! Je parle beaucoup de constitution, aussi. Et ça tombe bien : « Nicolas Sarkozy a annoncé, au cours d'une "conférence sur les déficits" à l'Elysée jeudi 20 mai, qu'il souhaite inscrire dans la Constitution l'obligation pour chaque nouveau gouvernement, à partir de 2012, de se fixer, en début de législature, un objectif de déficit public structurel sur cinq ans»

Je résume. Un type est nommé Premier Ministre. Il doit déclarer à quel taux de déficit il doit arriver le jour où il se cassera. S’il ne tient pas ses objectifs, il se fera engueuler par le Conseil Constitutionnel.

Quand j’ai vu cet article, j’ai eu des mauvaises pensées. Je voulais faire un billet de blog pour décharger ma colère intérieure. Dire à quel point on se foutait de nous. Puis, finalement non.

Je vais faire un sondage. Vous pouvez répondre en commentaire par A ou B.

  1. Cette mesure est absolument géniale, elle permettra de sauver le monde, de résorber la dette et de soigner la cirrhose du foie.
  2. Cette mesure est grotesque dans la mesure où le PM ne sait pas combien de temps il tiendra, ne sait pas prévoir la conjoncture économique et sera peut-être amené à dépenser plus que prévu, ne sait pas s’il pourra exercer son boulot sans subir des instructions de l’Elysée, ne sait pas quels engagements il aura à prendre en fonction des traités Européens, …

27 commentaires:

  1. B comme bouvernement bande de bras bassés

    RépondreSupprimer
  2. C

    j'ai horreur qu'on m'impose ma manière de penser. Moi je suis pour la proposition C, que ça ne te plaise ou non.

    RépondreSupprimer
  3. C'est pour le référendum pour la burqa ?

    RépondreSupprimer
  4. Je vote C comme ?
    Après tout, le gouvernement, quand il trouve pas la bonne réponse, il fait une loi. Alors, même si ici je ne suis pas chez moi, je crée ma loi qui dit
    C comme
    Constitution ne sert plus à rien ?
    C... énorme comme d'habitude.

    parce que, sincèrement, "grotesque" n'est vraiment pas assez fort.

    RépondreSupprimer
  5. Guy,

    Il fallait que je garde un qualificatif poli...

    Suzanne,

    Non.

    Rimbus,

    Arrête ou j'envoie Suzanne commenter ton dernier billet.

    Vlad,

    Parfait !

    RépondreSupprimer
  6. Comme personne ne le fera, je me dévoue : A

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas, ah, non, j'avais mis un chouette commentaire sur le dernier billet de Rimbus (j'espère qu'il était bourré quand il a écrit son billet avec la photo de Mohammed en chien et de Jésus en singe, sinon c'est qu'il est complètement décati du ciboulot) eh ben il l'a CENSURE. Tiens, je vais en faire un billet demain, ça lui fera un peu de pub, puisque sa provoc n'a rien donné. (les religions du Livre sont pleine de mansuétude pour les pauvres d'esprit et les fous). Smiley.

    RépondreSupprimer
  8. Sarkozy vient tout de même de déclarer la guerre aux collectivités en annonçant un gel en valeur de ses dotations donc sans suivre l'inflation.

    C'est la mort annoncée des Départements alors que les aides sociales explosent et que l'Etat de remboursait pas à l'euro près ce qu'il leur devait !

    RépondreSupprimer
  9. Pazmany,

    La guerre est ouverte depuis longtemps...

    RépondreSupprimer
  10. A et B, c'est tellement grotesque que cela en devient génial, vite un sondage opinionway payé par les con(tribuables) pour faire dire que c'est exactement ca que veulent les français, la bouffonnerie n'as plus de limite, on n'est jamais déçu avec la sarkozie.

    RépondreSupprimer
  11. C'est presque étonnant qu'on ne se lasse pas...

    RépondreSupprimer
  12. A, parce que ça m'épuise que l'on ne pense pas à ma place.

    RépondreSupprimer
  13. B parce que c'est de la com comme d'habitude, comme il est incapable de baisser le déficit, il en fait un principe constitutionnel.

    C'est une réponse d'avocat qui n'y connaît rien en économie.

    RépondreSupprimer
  14. Je ne suis pas persuadé qu'il gagnerait beaucoup à ce jeu là devant un tribunal.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai eu une Aïcha assez louche (comme le fait très judicieusement remarquer M. Goux) sur mon blog, c'est peut-être bien un commentaire de ton amie ?

    RépondreSupprimer
  16. En tout cas, il ne faut pas voter D, pour l'inscription d'un déficit obligatoire dans la constitution, même s'il y a un bon déficit, il paraît, comme un mauvais équilibre, si, si!

    RépondreSupprimer
  17. Je déclare que je souhaite arriver à A d'ici à la fin de mon mandat !
    :-))

    [Grotesquement ridicule. Comme si le déficit était le diable alors que c'est un instrument comptable. Le mieux serait de faire un texte qui dise que le déficit ne doit pas dépasser les 3% du PIB ! Ah merde, on l'a déjà fait… :-)) ].

    RépondreSupprimer
  18. Le Coucou,

    Trop compliqué !

    Poireau,

    Oui. Le texte existe déjà, alors en faire un autre...

    RépondreSupprimer
  19. Est-ce que le C guérit des écrouelles ?

    RépondreSupprimer
  20. www.voixcitoyennes.fr21 mai, 2010 10:19

    On nage en plein fantasme. C'est qui ce Président qui s'amuse avec la Constitution ? Il panique ? Ou il pas nique ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.