10 mai 2010

Sommet social et fosse sceptique

Dès que je vois le mot « social » dans une expression, j’y fourre mon nez aussi… Et paf ! J’apprends, là, qu’il y a un sommet social à l’Elysée cette après-midi. On touche les sommets…

Bon. Il ne se passera rien nous dit la dépêche. Les aides aux entreprises seront renouvelées. Les aides aux particuliers seront arrêtées. Je schématise mais c’est bien à peu près ça. On est donc au sommet de l’antisocial, je garde pourtant mon sang froid. « Le climat du sommet s'annonce donc morose, après la décision - sur fond de tourmente financière en Europe - du Premier ministre François Fillon de geler "en valeur" les dépenses de l'Etat pendant les trois ans à venir, et de soumettre à "un réexamen" les aides sociales et à l'emploi. »

« Les aides aux entreprises embauchant des apprentis et à celles recourant au chômage partiel seraient prolongées. » Ah ! Il faut encourager le chômage partiel. Mal réveillé, moi, ce matin…

« Mais la réduction d'impôts dont ont bénéficié plus de trois millions de foyers modestes en 2009 pourrait faire les frais de la rigueur, de même que la prime de 500 euros pour certains chômeurs non indemnisables, qui avait été instaurée en avril 2009. »

Tout est dit.

Elle commence bien, cette semaine.

21 commentaires:

  1. J'adore le jeu de mots du titre tandis que d'autres font des jeux de maux laids.

    RépondreSupprimer
  2. Après le Temps des Cerises, le temps des (pantalons qui vont aux) fraises.

    RépondreSupprimer
  3. C'est de pire en pire ce marasme social...

    RépondreSupprimer
  4. un sommet pour dire quoi ? Franchement, ça devient pénible tellement les décisions sont déjà prises.
    Le pouvoir prend les partenaires sociaux pour des cons car au final il fera ce qu'il a décidé.....

    RépondreSupprimer
  5. Yann,

    il est bien, hein !

    Christophe,

    Tant qu'on sucre pas les fraises.

    Stef,

    Oui, la grande déprime.

    Melclalex,

    Oui, pénible !

    RépondreSupprimer
  6. Comment ça tu perds ton sang froid ? Mais repense a toutes ces annees de service ! Et bientôt les années de sévices.

    RépondreSupprimer
  7. quelle perte de temps... toujours les memes qui trinquent! santé!

    RépondreSupprimer
  8. Juste une question : comment fais-tu le lien entre cette actualité déprimante et cette belle fraise ?

    RépondreSupprimer
  9. Homer,

    Santé !

    Mathieu,

    Aucun rapport. Comme je n'avais aucune idée, j'ai cherché au hasard une photo de fruit puis j'ai pensé à mettre une fraise.

    RépondreSupprimer
  10. L'utilisation du mot "social" par ce gouvernement est assez spéciale. Offrons-leur un dictionnaire !
    :-)

    (Et les niches fiscales, alors ?)

    RépondreSupprimer
  11. c'est pavlovien, je vois une fraise, je débarque!

    RépondreSupprimer
  12. Mathieu L: je crois (c'est triste à dire, mais on ne va pas se moquer du délirium tremens de Nicolas (tremens, très mince, foldire vite)) que Nicolas a voulu faire un jeu d'image aussi atroce que le jeu de mots du titre. Une réunion au sommet sur le social , c'est la cerise sur le gâteau, et c'est pour ça qu'il ramène sa fraise.

    RépondreSupprimer
  13. Bien fait pour leur gueule, zavaient qu'a pas être pauvre.
    Hallucinant !

    Je me demande s'ils mettent pas le paquet sur l'info pour ensuite dire "non aller, finalement on est gentil on vous laisse quand même quelques trucs".

    RépondreSupprimer
  14. Après ce sommet, je sens qu'on va encore toucher le fond (et pas celui du problème)

    RépondreSupprimer
  15. Tu te souviens pas de TRUST (à propos de la reponse de Ballmeyer )

    RépondreSupprimer
  16. Pour faire durer le septisme, il faut mettre de l'Eparcyl régulièrement dans la cuvette, avec de l'épargne ça marche pas… Heu… C'est débile? Je sais, mais je me fais du souci pour la patrie.

    RépondreSupprimer
  17. Arg ! Trois jours de retard pour répondre aux commentaires...

    Le Coucou,

    De l'épargnecyl ?

    Patrice,

    Je pense qu'il y fait référence.

    Nekko,

    Ouais...

    Benjii,

    C'est peut-être ça.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.