23 juin 2010

La Coupe du Monde et la bière : hausse de la violence conjugale

"J’ai été triste et furieuse d’entendre à la télévision que la violence domestique augmentait de 30% (et encore ce ne sont que les incidents rapportés à la police), pendant la compétition. Apparemment en 2006 la pire journée a été lorsque l’Angleterre s’est faite éliminer."

Quand j'ai vu le titre de ce billet de e-blog, j'ai eu immédiatement envie de le rendre chez moi puisqu'on y parle de bière mais certains sujets ne se prêtent pas à la plaisanterie.

"L’alcool est à n’en pas douter un facteur aggravant : passer toute sa journée à boire des bières en regardant le football augmente sûrement les risques de violence. En même temps, on voit souvent sur le terrain des comportements scandaleux lorsque les joueurs se comportent comme des gamins de deux ans qui piquent des colères."

Visiblement, nos footballeurs ne sont pas les seuls...

2 commentaires:

  1. Non, mais, ça va, maintenant ! Vous n'allez pas toute de même pas tomber dans ces conneries de gonzesses ?

    Y a des limites...

    RépondreSupprimer
  2. Didier,

    Pour avoir relayé ça, y'en a bien une qui va me faire une pipe.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.