10 juin 2010

François Bayrou n'est pas à la retraite

« Il faut que la réforme "rende justice à ceux qui ont commencé à travailler très tôt", prenne en compte "la pénibilité" et, "plus important encore celui du filet de sécurité à 65 ans", a-t-il détaillé. »

C’est François Bayrou qui le dit ! Nous avons donc la confirmation qu’il est bien de droite mais nous n’en avions pas besoin.

Le programme du Modem est enfin clair : la retraite à 65 ans. Et encore, si vous lisez bien l’article, ça vaut seulement pour les femmes qui ont élevé un tas de mômes. Vive les politiques natalistes ! De droite.

Les autres pourront aller se faire voir. Ah ! Non ! Pas ceux qui ont travaillé à l’étranger. Et cotisé où ? Cohérence, quand tu nous tiens…

« "Nous avons un autre projet que celui de la gauche et de la droite", a-t-il dit avec insistance tout en se disant proche intellectuellement de socialistes comme Dominique Strauss-Kahn, Manuel Valls et Gérard Collomb ou de l'UMP Etienne Pinte. »

Ah ! Tiens ! Il a reçu de Nicolas Sarkozy la mission de torpiller DSK (au plus haut de sa forme), Vals et Collomb ?

Ah ! Je vais être trollé par l'Hérétique...


33 commentaires:

  1. Bayrou est de droite, c'est vrai. Mais des fois, il y a du bon à enfoncer des portes ouvertes.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Comme disait François Mitterrand :

    - "le centre, variété molle de la droite"

    Tout est dit.

    RépondreSupprimer
  3. En parlant des 65 ans, Bayrou parle de l'age auquel tout individu a le droit de partir a la retraite A TAUX PLEIN (qq soit nb d'annuités), et non pas de l'age légal du départ à la retraite. 65 ans = taux plein, c'est un droit qu'il va falloir défendre, Woerth n'exclut pas de le ramener a 68 ans.

    RépondreSupprimer
  4. Tirer une analyse politique à partir d'une phrase , c'est très fort... Pour aller plus loin que le commentaire c'est ici :

    http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/consultation-reforme-retraites-2010.html/

    J'attends avec impatience l'analyse de fond.

    tlanoy

    RépondreSupprimer
  5. Oh, je ne vais pas te troller, mais le fait est que l'allongement du temps de travail est inévitable.
    Aubry et DSK le reconnaissent, je te le rappelle.
    Il faut en revanche, mettre en place des filets de sécurité, Bayrou a raison, et faire en sorte qu'on n'arrive pas à 70 ans, ce qui était un projet de l'UMP il n'y a pas si longtemps, je te le rappelle.

    Bon, sur les retraites, on n'est pas d'accord, c'est une évidence. Tu proposes quoi ? De taxer les vilains capitalistes et ces espèces de salauds de riches ? Cela ne sera pas suffisant pour équilibrer les retraites...Il faudra autre chose que de la chair à koulak...

    RépondreSupprimer
  6. Oh, je ne vais pas te troller, mais le fait est que l'allongement du temps de travail est inévitable.
    Aubry et DSK le reconnaissent, je te le rappelle.
    Il faut en revanche, mettre en place des filets de sécurité, Bayrou a raison, et faire en sorte qu'on n'arrive pas à 70 ans, ce qui était un projet de l'UMP il n'y a pas si longtemps, je te le rappelle.

    Bon, sur les retraites, on n'est pas d'accord, c'est une évidence. Tu proposes quoi ? De taxer les vilains capitalistes et ces espèces de salauds de riches ? Cela ne sera pas suffisant pour équilibrer les retraites...Il faudra autre chose que de la chair à koulak...

    RépondreSupprimer
  7. Bayrou a-t-il besoin de torpiller un DSK qui dit " si on "vit cent ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans". "Il y a plusieurs façons de faire les choses : une manière qui est assez évidente dans beaucoup de pays c'est de dire si on vieillit plus longtemps, il faut qu'on travaille plus longtemps"
    Finalement DSK et bayrou sont de droite et devraient bosser ensemble :-)

    RépondreSupprimer
  8. Mitterrand était beaucoup plus à droite que Bayrou, mais il a gouverné la gauche et, apparemment, à gauche. Son ennemi honni était le principal ami de DSK : les forces de l'argent.

    Le qualificatif gauche est artificiel. Blair était, paraît-il, de gauche, et Jospin lui tapait amicalement sur le ventre.

    Sur le "filet" de la retraite, tout a été dit par zeyes, et l'on voit que l'auteur du blog, quoique breton, devrait tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de jacter.

    La retraite à points reste le meilleur système, celui qui ouvre le plus d'adéquation de l'âge du départ à la situation du travailleur. Bayrou a écrit que cette formule restait le programme du MoDem.

    RépondreSupprimer
  9. @ l'hérétique :

    "mais le fait est que l'allongement du temps de travail est inévitable.
    Aubry et DSK le reconnaissent, je te le rappelle."

    #Etranglement
    #Dépit
    #Mais comment on peut se laisser manipuler comme ça?

    mots clés : exonérations de charges, 70 milliards, 9.3% du PIB des salaires au capital en 20 ans...

    Arrête de lire Le Monde et éteins la télé.

    RépondreSupprimer
  10. Arf

    #Désespoir
    #soupir
    #luiaussiilestmanipulé
    #gauchiste

    Je ne lis pas Le Monde, je lis Le Figaro :-D
    Je n'ai pas la télévision, les blogues, les sites et la presse en ligne constituent 90% de les sources d'information, la radio fait le reste.

    Tu sais, moi aussi j'aimerais bien me barrer à 60 ans. Toutes les solutions que tu évoques ne suffisent pas. On parle de centaines, voire de milliers de milliards d'euros, là, pour les retraites.
    Il y a une constante macabre, et nul ne peut y échapper : la répartition ne fonctionne que tant que le taux d'actifs en proportion du taux de retraités est suffisant. Il ne cesse de baisser. Il n'y a rien à faire, il faut le stabiliser.
    Alors évidemment, il est vrai qu'il faut commencer par les chômeurs et l'emploi des seniors, mais, fondamentalement, on sera contraint de travailler plus, c'est tout.

    RépondreSupprimer
  11. Une vrai girouette ce Bayrou, ce qui m'étonne le plus c'est qu'il aime être à contre courant... Question stratégie, il a toujours un temps de retard depuis 2007...

    RépondreSupprimer
  12. Je propose l'euthanasie obligatoire pour les plus de 60 ans.

    RépondreSupprimer
  13. @ l'hérétique :

    Va faire un tour là : http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=FRA&codeStat=NY.GDP.PCAP.KD&codeStat2=x

    et là : http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=nattef04560 (dommage y'a pas la donnée 1960 mais elle est dispo ici http://www.cnav.fr/5etude/statistiques/cotisants.htm)

    Et dis moi ensuite qu'avec un PIB par habitant en € constants 3,2 fois supérieur actuellement à celui de 1960 on ne pourrait pas financer les retraites alors que le ratio retraités/cotisants a triplé? 3,2 vs 3,04 ça se suit comme valeur.

    Au passage, la génération baby boom est à la retraite aujourd'hui, le nombre de retraités devrait désormais se stabiliser et décroitre régulièrement.

    Sur ce sujet tout est une question d'idéaux politiques. La rentabilité du capital ou la qualité de vie de la population?

    RépondreSupprimer
  14. Tu le relèves encore ce mec là ? Parler de lui lui donne de l'importance, l'ignorer est la meilleure chose à faire. Ce trou de b....se réveille juste pour les élections, comme Le Pen, le reste du temps, il roupille...

    RépondreSupprimer
  15. FalconHill,

    Oui, il est de droite !

    Melclalex,

    Oui, tout…

    Zeyes,

    Relis bien l’article que je mets en lien.

    Tlanoy,

    Je n’ai pas tiré une analyse d’une petite phrase. Quand aux billets de fond, j’en ai fait quelques uns sur le blog… Mais les partisans du Modem, à part l’Hérétique, ne me lisent pas si je n’ai pas « Bayrou » dans le titre…

    L’Hérétique,

    J’aime bien faire des billets sur le Modem (l’expression « troller par l’Hérétique » était pour rigoler, tu le sais !). DSK dit des bêtises et Aubry cherche un fond de respectabilité sur sa droite… Je n’ai jamais parlé de vilains capitalistes et des salauds de riche, sauf pour rigoler.

    Je considère juste qu’il faut regarder le problème dans sa globalité et objectivement. Dans sa globalité parce qu’on produit assez de richesses pour nourrir 65 millions de personnes et qu’il me parait sage que ça soit les personnes dans la force de l’âge qui produisent ça. Objectivement parce que oui, il y a des exonérations de charges et du pognon à récupérer chez ceux qui en ont. Objectivement aussi parce qu’on diabolise un problème qui n’en est pas un (le pognon qui manque, 100 milliards en 2050, n’est rien vu la création monétaire, l’inflation et toussa). Objectivement aussi parce que tout le monde s’en fout, de l’âge légal, à part pour le symbole puisque tous ceux qui auront « assez cotisé » à 60 ans font un travail pénible (et tout le monde est d’accord pour traiter à part la pénibilité) : l’âge légal concerne peut de monde, de toute manière, si je veux avoir une retraite correcte, je suis moi-même déjà obligé de bosser (selon les critères actuels) jusqu’à 63 ou 64 ans.

    Isabelle,

    Non, il y arrive tout seul. Mais je ne dirais pas qu’il est de droite. Bayrou réussit très bien son coup en montant une partie de la gauche contre l’autre…

    Taclin,

    C’est le TINA…

    L’Hérétique,

    Tu as raison, il faut augmenter la proportion d’actif. Donc faire bosser les gens qui pourraient le faire…

    Stef,

    Oui, il est amusant, en fait. Il se repositionne à droite tout en se disant opposant en approuvant le gouvernement.

    Tassin,

    La qualité de quoi ?

    RépondreSupprimer
  16. Le Roc,

    C'est la presse qui le met en une, pas moi ! (enfin si, mais mon blog n'a pas des milliers de lecteurs).

    RépondreSupprimer
  17. Monsieur le Professeur a parlé...
    Puisque la retraite est d'actualité pour certains, il faut bien qu'il mette son grain de sel..
    Mieux vaut se faire entendre, même pour ne pas dire grand chose que de ne rien dire du tout.

    Juste que sa retraite comme celle de ses congénaires ne sera jamais celle du clampin du coin..

    Tant que les gens accepterons que l'on parle à leur place, ceux là parlerons et agirons pour nous tous..
    pour le bien commun pourvu qu'il coïncide directement avec leur accroissement de biens personnels.

    Vàlà que je sombre dans la révolution...

    RépondreSupprimer
  18. Christie,

    Il devrait se présenter à une élection...

    RépondreSupprimer
  19. Pas lu tous les comms mais d'accord avec @falconhill.

    Tant qu'à faire, Bayrou propose en core plus tard que 63 ans. Pourquoi pas: une vaine tentative de s'attirer de l'electorat?

    RépondreSupprimer
  20. Homer,

    Je ne sais même pas s'il s'agit de ça. Je crois qu'il veut se mettre bien avec l'UMP...

    RépondreSupprimer
  21. @Jegoun

    "Relis bien l’article que je mets en lien." Justement, je l'ai lu ;)!

    RépondreSupprimer
  22. Hé ! M'appelle pas par mon pseudo twitter...

    Par contre : tiens oui. Cet article faisait la une de actu.voila.fr ce matin et le titre en une était sans équivoque...

    Ca n'empêche pas que le propos est très clair... Ou alors pas assez, c'est le drame de FB !

    RépondreSupprimer
  23. ok, Nicolas ;)

    C'est tout le problème du débat sur les retraites, tout est fait pour que la confusion règne entre "âge légal", "âge à taux plein" et "âge effectif" et même parfois "âge plafond". Dans ce brouhaha général (valable aussi en provenance du PS) difficile de faire la part des choses. Et les journalistes sont les premiers a tomber dans le panneau. Et puis surtout on évite de parler des principaux leviers pour résoudre déficits des retraites, qui sont le chômage, en général, celui des jeunes, en particulier et celui des seniors dans une moindre mesure.

    Bref, on a pas fini de le voir se noyer ce poisson.

    RépondreSupprimer
  24. Oui, c'est pour ça qu'il faut arrêter de parler de cet âge légal dont on se fout à peu près mais qui est "idéologique" (vu de tous les côtés).

    Et tu as raison : il faut résoudre les autres problèmes avant. Surtout que ne pas le faire mais augmenter l'âge des retraites pourrait les empirer.

    RépondreSupprimer
  25. Bayrou, où la défaite de la pensée ET de l'action.

    RépondreSupprimer
  26. "Surtout que ne pas le faire mais augmenter l'âge des retraites pourrait les empirer."

    Claro. J'aime bien la formule de Terra Nova pour décrire ce paradoxe, si on ne change pas profondément la situation de l'emploi, "augmenter l'âge légal de la retraite revient à transférer les déficits des caisses de retraites vers l'Unedic".

    Et dire qu'on reproche a la gauche de manquer de réalisme...

    RépondreSupprimer
  27. C'est vrai qu'il ne faut pas mélanger "âge légal" et "âge à taux plein"… Je n'atteindrai le second que l'an prochain, pour ma part: à 65 ans.

    RépondreSupprimer
  28. On avait un problème avec les retraites et on a maintenant un avis de plus. Je n'avais pas entendu des hordes de fidèles se désespérer que Bayrou n'ait pas encore diffusé sa parole !
    :-))

    RépondreSupprimer
  29. Zeyes,

    Ouais...

    Le Coucou,

    Fainéant.

    Poireau,

    Ca manquait ?

    RépondreSupprimer
  30. La retraite est déjà à 65 ans !

    65 ans c'est l'age de la retraite. C'est le fait que Bayrou ne veut pas y toucher qui vous fait le caser "à droite" ?

    60 ans, c'est uniquement l'àge à partir duquel on peut faire valoir ses droits.

    RépondreSupprimer
  31. Ton commentaire avait tellement peu d'intérêt qu'il était bloqué par le machin antispam de blogger.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.