24 février 2008

Casse-toi, pauvre con !

PMA sera le seul blog à ne pas diffuser la célèbre vidéo de Nicolas Sarkozy insultant le type au salon de l'agriculture.
Il faut dire que notre Sarko serait plutôt à défendre sur ce coup là ! Un type visite le salon de l'agriculture le jour de son ouverture et donc de l'inauguration par le Président. Ce type est visiblement débile. Il semble à la retraite et visite malgré tout le salon un samedi. Ce n'est donc qu'un gros con qui en a rien à foutre des paysans, de l'agriculture, ... et qui cherche uniquement à faire un bain de foule.
La-dessus, il se retrouve sur le chemin du Président qui fait son bain de foule ! Pourrions-nous vraiment croire que c'est le hasard ?
Et c'est lui qui insulte le Président en lui disant : "ne me touche pas tu me salis". Nicolas Sarkozy lui a alors dit "casse toi, sale con". C'est la moindre des choses.
C'est un peu comme quand Didier Goux intervient sur le blog.

27 commentaires:

  1. This comment has been removed because it linked to malicious content. Learn more.

    RépondreSupprimer
  2. Arrête Arrête ne me touche pas....
    Sarko et Didier ont au moins un point commun : ils sont aussi masochistes l'un que l'autre !

    RépondreSupprimer
  3. Nicolas Sarkozy est très clairvoyant !
    Il a vu de suite qu'il s'agissait d'un pauvre !
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. -Touche moi pas..tu em salis
    -casse toi sale con

    ce jour là y en avait deux cons !

    RépondreSupprimer
  5. Cela dit NS salit la République, sa démocratie, sa constitution, ses lois, ses règlements, ses usages, il est donc normal et sain qu'un mec lui dise qu'il salit le citoyen, non ?
    Et celui-ci de le traiter de "pauvre con", c'est sa définition du citoyen lamda ?
    Casser le citoyen ?
    Les mots ont un sens.

    RépondreSupprimer
  6. c'est vrai, les français sont de plus en plus pauvres depuis son election, et vraiment trop con d'avoir placé NS à la présidence !!!

    RépondreSupprimer
  7. en pus la video est censurée sur dailymotion

    RépondreSupprimer
  8. Eh bé , j'ai râté un truc un dirait !

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis pas d'accord: on ne qualifie pas quelqu'un de sale con lorsqu'on est Président de la République.

    L'algarade de Sarkozy est grave (le type à qui il l'a dit, certes pas une lumière, a eu une réaction moyenne de français qui n'aime pas Sarkozy et ne veut pas lui serrer la main...).

    Voilà, ça arrive qu'on diverge !

    Julien T.

    RépondreSupprimer
  10. http://www.youtube.com/v/axDyUNWyuw8&rel=1

    RépondreSupprimer
  11. Héhé, Nicolas: moi non plus je n'ai pas diffusé cette vidéo. De toute façons tous sites confondus elle sera vue 1 Million de fois d'ici la fin du WE.

    Un plus gros scandale arrive: le camenbert qui a pris +32% en 3 mois. Voilà l'action du président du pouvoir d'achat.

    RépondreSupprimer
  12. Julien T., voyons...

    (non, rien, finalement)

    Quant au camembert (quel camembert, d'abord ?) de M. Dagrouik, alors là... j'ai l'impression d'un troll de droite qui fait de l'entrisme, tellement c'est con.

    RépondreSupprimer
  13. Alors, on les renvoie dos à dos: le badaud et le président? sur le même pied d'égalité (de vulgarité)?
    C'est la perception du réel qui est faussé, toutes les valeurs sont nivellées vers le bas et pendant ce temps là, on ne parle pas des vrais problèmes.
    En tout cas,défendre sarko sur ce coup là, n'est pas très glorieux....mais ça permet de dire "moi, je"

    RépondreSupprimer
  14. Le type n'insultait pas Sarko ("Touche moi pas"). Il utilisait un parler populaire avec le tutoiement qui sort quand on est surpris. Sarko lui agresse en retour : "casse-toi alors". Ensuite, le mec reprend en étant sur le fond très insultant. Sur la forme, il conserve une certaine dignité. Sarko, lui, aucune classe, lâche le mot "connard" qui salie surtout celui qui l'utilise et qui en passant confirme que le badaud avait raison d'avoir peur de la salissure.

    RépondreSupprimer
  15. Didier,

    Ca m'a échappé ! (mais fallait pas faire le billet sur mon copain Balmeyer).

    Flo,

    Pareil.

    Mogul,

    Casse toi pauvre con.

    Trub,

    La différence, c'est que j'aime bien didier.

    Poireau,

    comment il les connait ?

    Fanette,

    Que deux ?

    Jean,

    Faut pas trop réfléchir.

    Julien

    On est d'accord... Mais comme je passe mon temps à traiter mes trolls de cons, je ne peux pas en vouloir à Sarko !

    Troll rouge,

    Tu en fais partie !

    Peuples,

    A ma connaissance, elle est toujours sur le site du Parisien.

    Dagrouik,

    On est deux ?

    Didier,

    Ne commentez pas après l'apéro, faut qu'on réfléchisse trop.

    Anonyme,

    Je ne défends personne et je défends qui je veux !

    Les gars,

    Voilà un trou du cul anonyme qui m'accuse de défendre Sarko. On est bien.

    Mtislav,

    Le type a dit une connerie, Sarko l'a traité de con. 2304 blogs politiques et 23 JT l'ont chargé. Si la prochaine fois que j'insulte un commentateur sur mon j'ai autant de succès, je paie une tournée générale.

    RépondreSupprimer
  16. Quand même Nicolas a raison, prendre un bain à deux, c'est pas des choses qui se font, en public en plus. Vous le feriez? N' empêche que le quidam a une sacré bonne vue ou un odorat à nul autre pareil: il a tout de suite flairé "le sale"; et quelle réplique. Ce sont des choses qui ne trompent pas un fin limier pas si con, Mrs and ladies.Chapeau bas!

    RépondreSupprimer
  17. Tournée générale !!!
    Yep !
    Hi, hi, hi.… ;o))

    RépondreSupprimer
  18. @Nicolas: oué, on est 2 : je préfère parler du Scandale de la hausse des prix des produits de base. Camenbert, Yagourth, lait, pâtes..

    RépondreSupprimer
  19. Si j'ai bien vu la vidéo, c'est le président qui chemin faisant s'est dirigé vers le "pauv con" et non l'inverse.

    RépondreSupprimer
  20. Tu ne met pas la vidéo en ligne mais qu'est ce qu'on en cause !
    Quand on est un élu et qu'on a un peu le sens de la foule ce genre d'incident se gère parfaitement. Règle N° 1 : toujours serrer les mains qui se tendent et regarder son interlocuteur plutôt que d'aller chercher des mains qui refusent le contact.
    NS a un gros défaut celui d'aller chercher le contact non sollicité. (par exemple il touche très rapidement les gens, sans être famillier avec eux, c'est pas bon, il respecte rarement le langage corporel de l'autre, mais force)En faisant cela il s'expose tout naturellement a des incidents comme celui du salon de l'agriculture, pour la bonne et simple raison qu'un contact forcé est perturbant surtout dans une foule ou la "sphère personnelle" devient très réduite.
    Ensuite on peut gérer sa réponse, avec un plus de hauteur me semble t il ... Le style Guilvinec est un peu pauvre à mon goût ...
    Cette façon de forcer les choses, de façon plus générale, on la retrouve tout le long de sa politique : - je serai le président de tous les Français (non, vous n'êtes pas mon président désolée).
    - La capacite de passer outre les lois et les institutions.
    - Imposer par la force depuis des années son image dans les médias jusqu'à la vomissure (il l'a dit lui-même avant les élection : je ferai parler de moi jusqu'à la nausée)
    Eh bien je crois que le temps de la nausée se généralise.
    Et que devant le decomlexification Présidentielle et gouvrenementale se decomplexifie le vulgus pecum. Juste retour des choses.
    Remettre dans le contexte actuel les deux protagonistes dos à dos est une mauvaise analyse à mon sens . Et on verra que le prix du beurre est également liée d'une façon ou d'une autre encore une fois à toute cette attitude politique sarkoziste.

    RépondreSupprimer
  21. Wildo,

    Ce que je voulais dire (et que j'ai redit dans un billet ce matin, hier j'étais à la bourre) c'est qu'il y a beaucoup plus grave.

    La presse parle beaucoup plus de ce truc que de la séquence au Guilvinec qui était beaucoup plus grave.

    Le fait que des types comme Hollande profitent de cette occasion, comme toute la presse, va avoir exactement l'effet inverse à ce qu'ils veulent : les gens vont prendre pitié de Sarko !

    En multipliant la diffusion de cette vidéo (où il ne se passe d'ailleurs pas grand chose) ça rentre exactement dans le jeu de Sarko, contrairement à ce que disent les pseudos analystes que j'ai entendus à la radio ce matin !

    D'autant que cette vidéo masquent complètement l'information politique du week-end : Sarko a fait sa campagne sur le pouvoir d'achat et 60 millions de consommateurs prouvent qu'il nous a largement menti !

    Et ça, personne n'a entendu Hollande le dire !

    RépondreSupprimer
  22. Nicolas (et Wildo) : c'est tres juste.
    D'autant plus que la video vient d'un journal pas franchement dans l'opposition !
    :-)

    RépondreSupprimer
  23. coucou toi
    merci de ton passage sur mes pages
    peut etre qu en effet je vais revenir pour de bon...il faut dire qu en ce moment on a de quoi se mettre sous la dente!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.