15 février 2008

Simone Veil s'est réveillée

Elle fustige la proposition de Nicolas Sarkozy sur la Shoah. Plus d'informations chez mon copain Marc.
"C’est inimaginable, insoutenable, dramatique et, surtout, injuste, tranche l’ancien ministre, déportée à 16 ans et demi à Auschwitz. On ne peut pas infliger cela à des petits de dix ans! On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter."

20 commentaires:

  1. C'est bien Christie, tu as compris le jeu de mots dans le titre de mon billet.

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est pas demain, la Veil ?
    :-)

    [Où ça la mène quand même de détester Bayrou ! Elle est en train d'annuler tout le bien que je pensais d'elle avnt ! :-] ).

    RépondreSupprimer
  3. S'identifier à un piti n'enfant mort, c'est devenir un zombie, voilà l'objectif de Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  4. quand Simone va t'elle lui coller une tarte à ce dangereux psychopathe ?

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Jean François Kahn également.
    Comme beaucoup de juifs d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  7. Content de vérifier que Simone W. est plus intelligente que Nicolas S. (Malchance : c'est lui qui est président...).

    RépondreSupprimer
  8. Enfin...
    Je commençais à désespérer.

    RépondreSupprimer
  9. Fanette,

    Elle pourrait s'autodonner des baffes, vu que le jour où elle annoncé son soutien il a déclaré vouloir mettre en oeuvre un ministère de l'identité nationale...

    RépondreSupprimer
  10. Mtislav,

    D'accord. Mes excuses. Comprenne qui peut.

    Fil,

    Laisse la vieillir !
    (bon jeu de mots !)

    Jean,

    Si au moins, il a un objectif !

    Fanette,

    L'espoir...

    Dom,

    On ne va pas tous les dénoncer. Au moins chez moi...

    Didier,

    Pas toi ! Pas vous ! Pas un W.

    Circé,

    Momone V s'est rendu compte il y a longtemps qu'elle avait fait une connerie... Le plus dur est de l'avouer.

    RépondreSupprimer
  11. @Didier Goux
    Ne pas confondre Simone Vieil et Simone Weill.
    Nuance, différence.

    RépondreSupprimer
  12. Ah ! ouais, je m'ai gourré de Simone, là...

    RépondreSupprimer
  13. cette femme vient de refaire un bond considérable dans mon estime. Il était temps, parce qu'elle était tombée bas à s'engager si fort, sans distance aucune, avec Sarko. Mais cette parole là est vraiment courageuse.

    RépondreSupprimer
  14. Un autre éclairage, plus nuancé et détaillé, sur cette question, pr Alain Finkielkraut.

    RépondreSupprimer
  15. Didier,

    Même sous la torture, vous ne me ferez pas lire Finkelkraut pendant les heures de boulot.

    RépondreSupprimer
  16. Lisez-le plus tard : il a le temps...

    RépondreSupprimer
  17. Je suis en dehors des heures de travail mais je n'ai pas envie.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.