08 février 2008

Nicolas Sarkozy communique

Tous les matins quand je me lève je fonce sur Internet voir l’actualité et les blogs pendant que le café coule.

Neufs fois sur dix une idée de billet me vient en tête. Neuf fois sur dix, je le rédige et je me l’envoie en boulot pour le relire « à froid » ou je le prépare dans ma tête pour être prêt à diffuser avant 9 heures…

Neufs fois sur dix, l’idée tourne autour de la « Présidence vulgaire » ou de la « Présidence ridicule ».

Neuf fois sur dix, la lecture du Parisien au bistro pendant le deuxième café ou l’écoute du journal de France Inter pendant le trajet en voiture me fait changer légèrement l’approche (ou me donne une idée de deuxième billet).

Ce matin n’échappe pas à la règle.

Nicolas Sarkozy a porté plainte contre le site du Nouvel Obs qui a parlé du SMS qu’il aurait envoyé à Cécilia, quinze jours avant son mariage avec Carla Bruni au soleil : « Si tu reviens, j’arrête tout ».

Ce n’est pas une plainte ne référé pour obtenir une condamnation rapide, mais une plainte au pénal pour « Faux, usage de faux et recel » (comment peut-on parler de recel s’il s’agit d’un faux SMS ?). Ca va prendre des mois. Il veut probablement marquer le coup pour faire peur à la presse et pour communiquer à son électorat ?

A mon avis, c’est une erreur. Personne n’y croyait et on rigolait juste un peu sur les blogs. A la limite, ça ne desservait même pas son image. C’est quand même bien sympathique un type prêt à tout pour récupérer sa femme !

Donc ce n’est pas une erreur. Nicolas Sarkozy communique, nique, nique. Mais c'est peut-être la fois de trop. Celle qui révèle l’affolement général au palais. La déroute de l’UMP, pas celle des militants qui se battent sur le terrain ce qu’on ne peut que respecter malgré les divergences. Ils s’affolent : le chef serait-il fou ? Le chef essaie de calmer le jeu : gardez votre sang froid ! Les militants savent bien que quand on dit ça, on l’a déjà perdu.

Il y a 12 ans, Alain Juppé était "droit dans ses bottes". Nicolas Sarkozy veut faire passer le même message. On n'a pas fini de rigoler.

Ca n'a rien à voir, mais j'ai trouvé le meilleur billet de la blogosphère. Et lisez Quicoulol pour récupérer une dose de bonne humeur.

14 commentaires:

  1. D'accord avec Pire racaille: ton billet "Le mariage n'y est pour rien" était excellent.

    RépondreSupprimer
  2. Le président est moderne, il envoie des SMS.
    Je me souviens d'images vues y a pas très longtemps où on le voyait en arrière plan au cours d'un truc protocolaire en train de manipuler son téléphone.
    Et le commentaire parlait d'un texto, ça m'avait fait sourire.
    Aucun lien entre les 2 bien sur, mais la dérive est plus que consommée et même si sur certains sujets on frise le ridicule, c'est lui qui amené les choses sur ce terrain là.
    En plus, il est "bankable" : il peut attaquer, ça rapportera généralement plus que ça ne coûtera.
    D'ailleurs va-t-il passer son temps à attaquer ?

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends mieux le billet de Monsieur Poireau de hier soir. J'étais passée à côté de l'info.

    RépondreSupprimer
  4. KesJendi,
    Oui, le ridicule...

    Diane,
    Tu ne l'as pas reçue par SMS ?

    RépondreSupprimer
  5. Non Nicolas, je reçois très peu de SMS, remarques, parfois, il vaut mieux ! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Là, je suis fier de mon billet.

    Cette histoire de procès est ridicule. les médias qui n'avaient pas fait de papier sur le SMS vont pouvoir désormais le faire : on ne sait pas si le SMS était réel; le procès, lui, sera réel. Sarkozy veut faire vivre l'histoire du SMS encore plus longtemps. C'est bien.

    Sur le fond : est-ce Sarkozy lui-même qui fait le procès? Oui, normalement, car c'est la seule partie lésée. Or, on retrouve le problème constitutionnel : le président de la R. ne peut pas être jugé, etc.

    Encore du bruit, lui qui se "plaint" que les médias s'occupent trop de sa vie privée...

    RépondreSupprimer
  7. S.M.S. ça ressemble à S.O.S. non?

    RépondreSupprimer
  8. S.O.S. j'ai la grippe, c'est la faute aux S.M.S. , le fameux virus dirigé par Sarko !

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas : j'avais donc raison dans mon billet, on est au énième rebondissement du feuilleton et on a pour quatre ans à attendre la fin. Qui est le scénariste ?

    Je ne vois pas l'intérêt pour Cecilia qui est à New York et qui se fait discrète de transmettre un SMS qu'elle aurait reçu...

    :-)

    RépondreSupprimer
  10. j'ai bien aimé l'article de marianne sur le sujet, notamment sur le fait que le statut des journalistes comme contre pouvoir et informateur est sérieusement remis en cause

    RépondreSupprimer
  11. Poireau,

    Ca rebondit sans fin... Une plainte pour qu'on ne parle pas du plan banlieue ?

    Pourquoi porter plainte pour faux, usage de faux et recel et pas pour diffamation ?

    nea,

    Oui... Il y en a encore pour croire que Sarko ne musele pas la presse !

    RépondreSupprimer
  12. Je ne sais si vous l'avez vue, mais cette vidéo est édifiante.
    Mais là, ce n'est que mon avis.
    http://www.dailymotion.com/video/x4arlb_tout-ce-qui-brille_politics

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.