02 février 2008

Pour qui voter au Kremlin-Bicêtre ?

Jean-Luc Laurent, Maire du Kremlin-Bicêtre, distribuait des tracts devant la Comète hier soir avec deux colistiers. Une fois le stock épuisé, il a dit aux deux autres : « Bon ! On s’pèle les meules, allons se réchauffer à la Comète ». Enfin ! Je ne sais pas si c’est exactement ce qu’il a dit. Toujours est-il que pour se réchauffer, ils sont entrés à la Comète et se sont enfilé un panaché bien frais. Hervé Nowak, un récent copain qui est secrétaire de la section locale du PS, étant avec eux, il m’a dit : « Viens donc t’en taper un avec nous, c’est l’maire qui raque ». Je dois préciser que je n’ai pas eu le temps de noter les dialogues exacts (il n'a d'ailleurs pas dit ça du tout...).

Me voilà donc attablé avec eux dans la salle du fond. Nous avons été rejoint par Jean-Marc Nicolle, premier adjoint et président de la communauté de commune, de l’agglomération ou d’un truc comme ça.

Me voilà entouré d’huiles. J’ai demandé au patron de la Comète d’allumer la hotte pour éviter les odeurs de friture.

Toutes ces huiles, ça change des individus que je fréquente habituellement. Je ne parle pas de mes copains habituels, blogueurs zinfluents ou non, collaboratifs ou individuels. Je parle des 143 autres types qui veulent devenir Maires de Bicêtre et qui n’hésitent pas à m’offrir à boire pour que j’assure leur promotion sauf un seul qui est persuadé qu’il peut gagner l’élection, Bernard Chappellier des Verts. Peut-être a-t-il peur que le houblon contienne des OGM ? Il est venu mettre un commentaire sur le blog, à un billet où je me foutais de sa gueule : il a recopié en commentaire son tract de sans rien dire d'autre. Je n’ai pas lu. C’est tellement ridicule que je ferai d’autres billets pour me foutre de sa gueule. Nananère.

J’en étais à mes huiles non génétiquement modifiées. Je connaissais Jean-Luc Laurent et Jean-Marc Nicolle comme tous les habitants de Bicêtre, pour les avoir vu dans des cérémonies officielles. Tout récemment, je leur avais serré la louche à l’occasion des vœux du PS et j’avais papoté un peu avec Jean-Marc Nicolle.

J’étais tout intimidé de me retrouver avec des personnalités politiques pour la première fois de ma vie. Jean-Luc Laurent a été secrétaire général du MRC. Il a même une fiche Wikipedia, c’est vous dire si je fréquente des huiles ! Je me suis donc réfugié sous ma carapace de blogueur zinfluent pour leur faire croire qu’eux aussi ils fréquentaient une huile alors que je ne suis qu’une huile de coude souvent accoudée.

Moment très sympathique partagé avec des personnes venues se détendre entre deux obligations municipales, bien loin de ces cérémonies guindées de serrage de pognes sales et poilues. Papotage entre potes faisant le point sur la campagne, les actions diverses, la politique nationale, … Je leur ai même présenté la théorie de Monsieur Poireau sur l’affaire de la Société Générale.

Je ne leur ai pas sortie la plaisanterie en vogue : « Vous savez pourquoi la Société Générale garde son Bouton ? » « Non » « Pour éviter la fermeture… éclair ».

J’ai constaté une parfaite maîtrise des dossiers. Par exemple, Jean-Luc Laurent nous a parlé des aspects réglementaires et légaux des campagnes électorales pour les municipales (financement, affichage, …) : je suis impressionné qu’une personnalité politique doive savoir ça en plus de tous les machins qu’il a savoir pour faire de la politique et gérer son « administration » !

Ainsi, je n’aime pas discuter politique. Je le fais souvent, avec des copains militants socialos, avec des copains de bistro, avec… des candidats aux municipales à Bicêtre, … Si. J’aime bien, sinon je ne le ferais pas. Mais à chaque fois, chaque interlocuteur – moi compris – cherche à asseoir sa position avec des arguments massifs voire grotesques.

Avec Jean-Luc Laurent et Jean-Marc Nicolle, j’ai découvert autre chose, un niveau au dessus. Outre le fait qu’ils ne viennent pas au bistro pour parler politique (ils en font assez pour le boulot !), ils n’ont pas besoin de crier pour assommer des arguments pour assommer l’adversaire. Ils ont un truc imparable : ils réfléchissent et connaissent les dossiers. C’est incroyable. En plus, comme ils n’ont pas besoin de montrer leur supériorité… ils ont le temps d’écouter les autres, pas par politesse ou pour faire croire qu’ils sont à l’écoute. Pour écouter.


Par exemple, ils avaient en face d’eux un type passionné par les blogs : ils ont écouté ce que je disais sur les blogs et m’ont posé des questions. En fait, j'avais toute ma place dans la discussion. Tenir un blog politique m'oblige a être bien au courant de l'actualité, peut-être plus qu'eux sur certains points ! Ils ont la tête dans la campagne et bossent 18 heures par jour : ils n'ont pas forcément le temps de se tenir informé des nouvelles agitations présidentielles.

Mais tous, on se posait la même question : « Bordel de Merde, c’est quand qu’elle va commencer cette putain de campagne, qu’on va pouvoir se balancer les programmes à la gueule ? » (je vous ai prévenu, je n’ai pas noté exactement tous les propos). Je n'ai pas pu parler du programme des autres (j'ai promis le silence !).

Vu mon engagement politique, je suis obligé de soutenir la liste de Jean-Luc Laurent. Mais... je connais les autres candidats. Gérer une commune de 25000 habitants n’est pas rien. Il faudrait être fou pour voter pour une autre liste ! Quels que soient les programmes !

Amis de gauche ! Oubliez donc vos reproches à Jean-Luc Laurent, le retard dans la piscine, dans le réaménagement de la Nationale 7, … et toutes ses conneries qu’on entend habituellement ! Amis de droite aussi, tant qu’à faire. Vous croyez vraiment que les autres ont les épaules assez larges ?


Il y a eu un moment rigolo dans la conversation. Un moment ils parlaient d’un certain Julien, comme d’un copain. Je ne savais pas de qui il s’agissait. Je croyais qu’il s’agissait d’un militant locale. C’est au moment où ils ont évoqué une certaine Ségolène que j’ai compris qu’il s’agissait de Julien Dray !

Des huiles, je vous dis, les gars !


11 commentaires:

  1. les précautions préconisées par JLL et JMN en matière d'affichage et de tractage sont très exagérées.
    Ils nous font le coup à chaque fois et il y a toujours des gens au PS qui sont terrorisés à l'idée d'acheter du jus d'orange pour nos réunions publiques: on garde la facture pour les comptes de campagne? c'te blague

    De même ne pas se laisser par trop abuser: citer les personnalités PS par leur prénom est le sport de tout militant de base, dès lors qu'il leur ont serré la pogne c'est comme s'ils avaient gardé les vaches.

    RépondreSupprimer
  2. Martin,

    Tu vois le mal partout... Et je ne suis pas un lapin de six semaines...

    Au boulot, ils font pareil, ils appellent les grands chefs par leurs prénoms... Ca m'a toujours fait rigoler.

    Vous ne devriez pas boire du jus d'orange pendant vos réunions !

    Et n'oublie pas qu'on essaie de faire l'union de la gauche, arrête de taper sur les camarades Jean-Luc et Jean-Marc.

    RépondreSupprimer
  3. ceci étant, il n'y a pas que les socialos qui appelle Mme Royal "Ségo ou Ségolène" mon cher Martin...

    Bises

    a ++++

    RépondreSupprimer
  4. A for ce de fréquenter des huiles, tu pourrais sentir le caviar :°
    Mais c'est si bon de faire partie du gratin ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je ne suis pas la gauche caviard, mais la gauche panaché dans l'arrière salle !

    RépondreSupprimer
  6. Mon cher Nicolas,

    Je crains fort que les huiles de la friture a la Comète hier soir te soient montées à la tête. Je m'explique: Tu dis souvent que tu n'es pas un lapin de six semaines ... mais sérieusement ça reste à prouver:

    Crois-tu vraiment que JLL et sa bande sont venus à la Comète par hasard pour se réchauffer ?

    Pour ce qui est du "papotage entre potes", c'est la 1ère fois en 13 ans qu'il est maire qu'il vient te voir et te parler. L'as-tu déjà oublié ou es-tu si facilement impressionné?

    En ce qui concerne "la parfaite maîtrise des dossiers", JLL aurait intérêt à les connaître, ça fait 13 ans qu'il est maire et payé pour par nos impôts qui plus est. Va plutôt juger la réalité sur le terrain que les propos qu'il tient car son bilan lui n'est pas très glorieux !

    Et dire qu'il connaît les régles des campagnes électorales: c'est la 3e fois qu'il se présente comme candidat, c'est donc dans la force des choses, non ?

    Tu dis qu'ils ont pris le temps de t'écouter et que tu avais ta place dans la discussion. Pourtant tu sais bien que JLL n'est pas exactement un pro de l'écoute. S'il est venu pour te voir, c'est surtout pour t'écouter et entendre ce que tu as à dire sur les campagnes des autres. Enfin ?

    Quant à demander quand vont démarrer les campagnes des autres, c'est à se demander si JLL n'a rien de nouveau à dire et attend désespérément les programmes de ses adversaires pour pouvoir les critiquer.

    Tu dis à juste titre que "gérer une commune de 25000 habitants n'est pas rien" et là tu as raison. Mais la gérer bien est autre chose et en l'occurrence la gestion de JLL a été désastreuse pour la ville.

    Le comble c'est que tu nous demandes d'oublier nos reproches à JLL: Tu n'es pas sérieux ou es-tu encore sous hypnose ? Il nous faudrait donc faire table rase de son bilan des 13 dernières années et lui donner encore une chance ? Il vaudrait mieux l'évaluer sur la base de ce qu'il a fait (et surtout pas fait!) plutôt que ce qu'il raconte ... Et a ce titre, 2 c'est assez, 3 c'est trop !

    Enfin, utiliser les prénoms pour évoquer les grosses pointure de la politique nationale, ça me fait vraiment une belle jambe pour ce qui de nous sauver de la misère ici au Kremlin!

    Autrement dit pour moi: ça sent le maire sortant qui se rapproche dangereusement de la sortie !

    Alors tu comprendras, mon cher Nicolas, que tu m'as tout l'air d'avoir été aisément manipulé et donc ... pour le lapin de six semaines: celuiquidiquilestpaquilest !

    Affectueusement,

    Jean-Paul

    RépondreSupprimer
  7. @Jean-Paul,

    du point de vue de la droite il est évident qu'ils n'ont pas d'autre solution que de pretendre que le bilan est mauvais

    mais il ne suffit pas de le dire, il faut aussi le demontrer

    Quant au caractère spontané de la rencontre, je trouve que là encore les candidats de droite ont accourru d'une manière qui me parait assez risible.

    JLL faisait un point de présence devant le leclerc. Ils sont où les points de présence de Chopard?

    J'espère qu'il ne compte qd meme pas trop sur internet

    RépondreSupprimer
  8. Jean-Paul,

    Tu me fais un long commentaire, ça mérite une réponse appropriée. Ne sois pas trop parano.

    Sur le lapin de six semaines (c'est une expression que j'aime bien et que j'ai du avoir utilisée 3 ou 4 fois sur le blog) :
    1. La Comète est à la sortie du métro, juste avant le magasin Leclerc. Il est normal qu'un candidat aux municipales y distribue des tracts. Il est normal qu'il ait envie de boire un coup après. Il était avec Hervé Nowak qui, lui, est venue auparavant à la Comète pour me rencontrer. JLL m'a à peine reconnu quand il est entré, c'est Hervé qui m'a prié de les rejoindre.
    2. JLL n'a aucune raison de venir me lêcher les pieds à la Comète alors que j'ai dit 15 fois que je le soutiendrai pendant la campagne et juste pendant.
    3. J'avais longuement discuté avec JMN lors de voeux des socialos. On avait convenu de se revoir pour parler des blogs plus longtemps.
    4. J'avais dit à Hervé que je soutiendrai JLL pendant la campagne et que j'étais disposé à le soutenir sur le blog. En l'occurrence, JLL n'avait pas besoin de manoeuvrer pour me rencontrer, j'avais clairement indiqué que j'étais à sa disposition.

    Pour le "papotage entre potes", pareil... Tu te fais des fausses idées. JLL et moi étions épuisés (lui par sa campagne, moi par une journée de boulot un peu longue), ça n'était pas une discussion à batons rompus pour me tirer les verres du nez. Sais tu que c'est à peu près un homme normal, qui, je suppose, va faire caca tous les matins.

    Pour se qui concerne les campagnes des autres... Crois tu vraiment qu'il a besoin de moi pour savoir ce qui se passe dans la commune alors que je raconte tout ce que je sais (sauf ce que j'ai promis de ne pas dévoiler) dans mon blog.

    Pour le bilan, je te laisse faire les critiques. J'étais juste déjà habitant de Bicêtre à l'ère Décimo.

    Pour ce qui concerne les prénoms. Tout le monde appelle Ségolène par son prénom. Mon truc est juste une anecdote. Ils parlaient de "Julien" entre JLL, JMN et HN, je ne comprenais rien à la discussion. C'est juste après que j'ai compris, et une fois partis, j'ai demandé à HN de confirmer ce que j'avais demandé.

    Pour ce qui concerne la compétence. Le problème vient plutôt que les autres n'ont strictement rien fait pour confirmer la leur dont je doute totalement après les avoir rencontrés.

    En outre, nous sommes en campagne électorale, pendant laquelle je soutiens ouvertement la liste unie de la gauche pour des raisons assez idéologiques. JLL n'avait strictement aucune raison de me manipuler sauf dans l'esprit de quelques paranoiaques... Nous sommes une période où les politiques s'interrogent sur l'intérêt d'internet dans leur job. Ces gugusses ont un type qui tient un des blogs politiques les mieux classés et qui est acquis à leur cause jusqu'au 19 mars. Que veux-tu qu'ils manipulent ?

    Tu as choisi de faire campagne contre lui alors que tu n'as strictement aucune chance de gagner. Tu prends le risque de participer à la perte d'une commune pour la gauche. Tu assumes.

    Je préfère être manipulé qu'hystérique.


    Martin,

    Tu as parfaitement raison.Le premier qui a peut-être essayé de me manipuler est Gilles Chopard en débarquant à la Comète. Je dis bien peut-être, car je n'en suis même pas sûr : il a essayé assez ouvertement de me convaincre de son action. J'ai clairement affiché mes intentions. Depuis, on s'est revus 2 ou 3 fois, nous avons sympathisé, ce qui ne m'empêche pas de le critiquer largement sur le blog !

    A propos de Chopard, vu son site, il ne compte visiblement pas sur Internet !

    Jean-Paul doit avoir un problème. Je titille nos braves candidats sur le blog dans le but (subtile ?) de me faire payer une bière... Et c'est moi qui me fait manipuler...

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Ah visiblement, ça t'a donné la frite !
    :-)

    [j'ai eu la même impression avec les candidats toulousains lors de République des blogs. Sauf pour Moudenc puisqu'il n'a pas daigné nous rencontrer. On ne doit pas être assez huileux pour lui, faut croire… :-)) ]

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.