07 mai 2011

Je me demandais, ce matin, si le vote Mélenchon n'était pas un truc de bobos


Peuple ouvrier, où es-tu ?

11 commentaires:

  1. Beaucoup d'ouvriers ne s'intéressent pas à la politique, et ne connaissent donc pas Melenchon... J'en connais.

    RépondreSupprimer
  2. Dans toute classe sociale, tu trouveras de tout, des qui s'intéressent à la politique, des qui s'en tapent, des qui n'ont aucune conscience de classe... ainsi va la vie... Et ça ne chaange rien aux données du problème quand on est à gauche : faut il voter pour Papandréou ?

    RépondreSupprimer
  3. Mé-len-chon ,
    à "Question Maison" !
    (en plus Ça rime)

    RépondreSupprimer
  4. Stef,

    Oui, beaucoup s'en foutent.

    DPP,

    Il n'est pas candidat...

    MHPA,

    Heu...

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve que le PS ne défend pas suffisamment son côté gauche. Tiens dans une étude récente, il apparait que la Belgique est l'un des rares pays européens à avoir maintenu peu ou prou l'écart constant entre les hauts et les bas salaires. Je ne peux m'empêcher de penser que ça a un rapport avec l'indexation automatique des salaires. Or, quel candidat du PS préconise le retour de l'indexation ? C'est pourtant la base pour défendre le "peuple ouvrier" ! :-)

    RépondreSupprimer
  6. En quoi les ouvriers et employés sont-ils responsables de l'inflation ? La moindre des choses, dans le NAIRU, c'est de compenser cet indice par un surcroit de salaire, c'est simple et efficace ! :-)

    RépondreSupprimer
  7. C'est ce que je dis souvent : l'inflation fait surtout chier ceux qui ont du pognon !

    RépondreSupprimer
  8. Le vote "gauchiste" a toujours été, socialement, un vote "bobo", en tout cas de profs, professions intellectuelles, etc.

    Il n'y à qu'à voir l'impact électoral de Le Pen chez les ouvriers pour comprendre ...

    RépondreSupprimer
  9. Le vote gauchiste est souvent un vote de bobo...déjà qu'au bistrot en ce moment c'est pasa facile d'éviter le vote FN alors le vote Mélenchon...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...