16 mai 2011

Présomption

Tout va vite mais pas assez dans l’affaire DSK. Il parait que DSK aurait un alibi en béton. Mais j’ai vu un twit passer : la police aurait changé l’heure. On n’a pas fini d’en entendre parler : un long feuilleton en perspective.

Des jours comme aujourd’hui, il faudrait couper Twitter. Ceux qui criaient à la présomption d’innocence, hier, en sont réduits à gueuler parce qu’on ne parle pas assez de la victime, de ce qu’elle a subi…

S’il y a victime, il n’y a plus présomption d’innocence, non ?


16 commentaires:

  1. Il y a une présumée victime, tout de même...

    La justice, c'est ce qui tranche entre des présumés innocents et des présumées victimes.

    RépondreSupprimer
  2. Pas de victime sans coupable? Et si c'était un accident? DSK pourrait dire que le coup est parti tout seul.

    RépondreSupprimer
  3. ah ah, bien vu! Dans les 2 cas, je suis ahurie.
    Qu'un mec comme DSK, meme portee sur les femmes, en soit reduit a sauter sur une nu au sortir de sa douche... Ou bien que ce soit un complot.

    Je n'ai pas vu passer la theorie comme quoi il aurait commande une call-girl, version fantasme 'soubrette' et ,'elle dit non mais en fait elle pense oui' qui aurait ete en retard, et alors, il aurait pu sauter sur la femme de chambre en la prenant pour la call girl. Erreur sur la personne, quoi.
    Apres tout, pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  4. Les gars,

    Oui mais c'est le coté donneur de leçons qui me gêne. Sans compter la position de certains qui m'exaspere.

    RépondreSupprimer
  5. tout le monde parle sans savoir... c'est un peu exaspérant... (surtout ceux qui font des leçons de morale...). DSK est présumé innocent, la victime est supposée être une victime... et James Bond nous dira à la fin le vrai du faux...
    m'enfin,
    @+
    PS : la police aurait déjà menti concernant l'histoire du portable "oublié" à l'hôtel, ce serait un coup monté pour savoir où était DSK... ça commence bien !

    RépondreSupprimer
  6. La police vient de découvrir les sous-vêtements de la serveuse de l'Auberge des Forges Loudéaciennes sous un monceau de canettes de 1664 vides, dans le coffre d'une voiture de location dont le dernier trajet était Loudéac-Paris. On est sans nouvelles de la serveuse à ce jour. Ses collègues la décrivent comme une jolie blonde naturelle gentille, agréable, un peu complexée par sa forte poitrine, et demandent un signe à son ravisseur.

    RépondreSupprimer
  7. outre le fait qu il faut laisser la justice se faire , ce qui me fait surtout sourire , c est d imaginer ce qu un mec de droite auréolé de pouvoir, de sexe et d argent comme lui aurait subi dans les 5 secondes suivant les faits dans ce blog ou en gros les gens de droite sont tous des méchants incapables et imbus d eux meme et les gens de gauche les sauveurs exempts de ridicules , jamais impliques dans quoi que ce soit, ouverts et rassembleurs ... on en rirait si ce n ' était pas limite totalitarisme

    RépondreSupprimer
  8. Tout ça n'enlève rien au fait, que coupable ou innocent, DSK est hors-jeu pour 2012...

    RépondreSupprimer
  9. Le film va être long... (on aura bientôt une adaptation cinéma ou "création originale Canal +").

    Enfin, on lit quand même des choses surprenantes sur Twitter ou les blogs en ce moment... Tu as raison, y a des jours où il vaudrait mieux quitter Twitter, et le net d'une manière générale...
    (mais je pensais aussi ça quand je lisais d'autres énormités sur des gens de l'autre bord...).

    Enfin, bon retour dans la capitale.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai coupé Twitter hier, je l'ai coupé aujourd'hui au boulot et quand je vois ce soir ce qui passe encore je me dis que je pourrais bien déserter définitivement et ne rester joignable que par mails...

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bien c'est un Twit War (je traduis "une guerre des messages de moins de 140 caractères") chacun ayant plus raison que l'autre !
    Cela dit, c'est amusant le coup de la Police qui change l'heure des faits en fonction de la déclaration d'alibi, c'est assez innovant comme technique ! :-))

    [Mon avis penche plutôt vers le cou monté, mais je ne suis pas juge et je n'ai pas tous les faits ! ;-) ].

    RépondreSupprimer
  12. Poireau,

    A mon avis, la technique de la police est habituelle (je n'en sais rien) car elle permet à la défense de préparer un alibi qui ne sert à rien.

    Shaya,

    Non, reste ! Sinon, il finirait par ne rester que des analystes à deux balles.

    FalconHill,

    Merci !

    Homer,

    Oui, c'est le bordel...

    Anonyme,

    Crétin. Tu me fais juste un procès d'intention.

    Suzanne,

    Andouille ! (je vous ai répondu, hier, par mail).

    Nap,

    Oui, c'est exaspérant.

    RépondreSupprimer
  13. et dire que les Etats-Unis sont endettes a un niveau ou ils ne peuvent plus emprunter, mais on va quand meme financer la prison pour la detention pour cette affaire qui de toutes evidences n'est pas un simple viol!

    Cela fait des années que je le dis mais il est, aux Etats-Unis, extrêmement facile pour une femme d’accuser un homme de viol et d’en faire une activité complètement lucrative.
    http://frketchup.blogspot.com/2011/05/la-faille-du-systeme-judiciaire.html

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas : non je ne crois pas que ce soit habituel. Les américains, vus d'ici, ont une sainte horreur du mensonge ! :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...