31 mai 2011

Le CSA : un monde de retard ?

« le CSA a interdit les citations à l'antenne des facteurs aggravants du virus F*cebook et Tw*tter. » (à lire chez Seb). Dans le métro, ce matin, je lisais un article d’un quotidien gratuit (M*tro) à propos de cette étrange décision du CSA.

« Le Conseil a été saisi par une chaîne de télévision de la conformité à la réglementation en matière de publicité des renvois aux pages consacrées à ses émissions sur des sites de réseaux sociaux. Il considère que le renvoi des téléspectateurs ou des auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présente un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt un caractère publicitaire qui contrevient aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine. »

En clair, les chaînes de télé n’auront plus le droit de citer leurs pages Facebook et leur compte Twitter car elles considèrent que ça fait de la publicité cachée à ces réseaux sociaux. Elles auront droit d’en parler quand ils jouent un rôle dans l’actualité, comme lors de l’affaire DSK qui est arrivée en France par Twitter.

Je comprends les motivations : ces deux machins ont déjà une telle notoriété qu’en parler souvent nuit à leurs concurrents…

Je regarde très peu la télévision et je ne sais pas si les télés parlent trop souvent de « leur page dans le grand réseau social » ou de leur « site de microblogging ». Je ne vois d’ailleurs pas pourquoi elles en parleraient trop, à part pour faire fuir les spectateurs qui sont là pour regarder la télé par pour « faire du réseau social ».

Toujours est-il que Facebook et Twitter sont entrés dans les mœurs comme d’autres produits modernes (iPhone, …) ou pas (Klaxon, Frigidaire, …).

Nos élites m’apparaissent parfois quelque peu décalées…

Je crois que c’est une chaine d’information, BFM TV, qui est plus particulièrement concernée par cette décision. Pourtant, en 2011, une société travaillant autour de l’actualité est obligée de faire sa promotion par Twitter pour apparaître branchée, pour prouver qu’elle est en avance par rapport à ses concurrents.

Twitter est devenu un média. On parle d’un sujet dans Twitter comme auparavant on en parlait à la télé, à la radio ou dans la presse.

Je vais profiter de ce billet pour assurer la promotion de mon compte Twitter et de mon profil Facebook. Le premier vous permettra d’être en temps réel informé de l’actualité, notamment par rapport aux conneries qu’on peut dire au comptoir des bistros de Bicêtre. Le deuxième est plus précis puisqu’il vous dira dans quel bistro je suis.

Si je comprends bien, un journal papier peut parle de son compte Twitter ou Facebook mais pas une chaîne de télé ou une radio.

Et un « pur player » qui diffuse essentiellement des vidéos ?

Souhaitons la bienvenue aux membres du CSA dans la vraie vie en 2011. Je leur conseille l’écoute bienveillante de la chronique de Jérôme Colombain sur France Info de ce matin (ou sa lecture).

Dans deux ans, il n’y aura plus de différence entre Internet et la télé…

7 commentaires:

  1. Ils n'auront qu'à parler de leurs "pages sur ces célèbres réseaux sociaux, l'un regroupant des amis, l'autre des pépiements". Bon j'espère que personne n'ira voir sur Copains d'Avant ...

    RépondreSupprimer
  2. « le CSA a interdit les citations à l'antenne des facteurs aggravants »

    Besancenot va être censuré ? Bon, je vais lire…

    RépondreSupprimer
  3. J'ai appris la nouvelle de façon incidente ce matin sur France Inter juste après la revue de presse de 8:30 grâce aux propos de Patrick Cohen.
    Cette décision est assez étrange et en effet un peu (totalement ?) à coté de la plaque. Twitter est un média, au même titre qu'un Le Monde, qu'un Libération, qu'un Le Firgaro. Le contenu en est différent, mais au fond l'activité (diffuser de l'information) ne l'est pas tellement. On pourrait même carrément le rapprocher de AFP, même si là encore la structure qui se trouve derrière n'est pas la même. Si l'on est logique jusqu'au bout il faudrait alors interdire de citer le nom de tous le journaux !?
    Il serait intéressant de se procurer les débats ainsi que la motivation de cette décision un peu surprenante.
    Rappelons nous qu'il y a quelques mois un obscur Sénateur avait proposé de lever tout anonymat sur les Blogs et l'on avait vu au cours d'une interview sidérante sa méconnaissance de la question.
    Le CSA serait-il lui aussi victime du grand âge de ses membres ?

    RépondreSupprimer
  4. Si tu prends ça extérieurement, effectivement Facebook et Twitter sont des marques. Mais avec un peu de connaissances sur la manière dont ça fonctionne, c'est juste un support !
    A mon avis, le CSA est de l'ancienne école…
    :-))

    RépondreSupprimer
  5. [Tout ça pendant que l'autre faisait son grand G8 sur internet, ça la fout mal quand même ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  6. Romain,
    On ne sait jamais...

    Didier,

    Heu...

    Tambour, Poireau,

    Oui c'est un peu surréaliste.

    RépondreSupprimer
  7. moi je dis à ma fille qu'on ne dit pas "frigidaire" mais "réfrigérateur" !
    ;o)
    (mais le plus dur... c'est de reprendre sa mère... ;o)
    @+
    PS : en même temps d'un point de vue purement juridique, le CSA a raison... c'est effectivement de la publicité dissimulée et il serait difficile de dire le contraire (car ces sociétés gagnent des millions...) ;o)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...