17 mai 2011

La page est tournée

Hier, le bistro était unanyme. L’affaire DSK ne peut pas être vraie. Seuls Michel le patron de l’Amandine et le Gros Loïc émettaient des opinions vaguement contraires. Je pourrais vous faire grâce de l’opinion de Loïc pour qui un acte sexuel ne pourrait être délictueux mais il est probablement révélateur du machisme ambiant. Pour Michel, l’histoire peut-être vraie mais Dominique Strauss-Kahn a été victime d’une pulsion et il aurait du se soigner.

Discussion plus posée avec Tonnégrande et Djibril qui n’y croient pas non plus, je ne vais pas multiplier les arguments. Toujours est-il que Djibril, à un moment, à mis sur le tapis l’image de la France dans le monde entier. Je lui ai demandé ce qu’on en avait à cirer et au bout de trois secondes, nous avons éclaté de rire…

Le lendemain matin, le blogueur politique, le gros frisé, là, avec une cravate à chier, se lève et se demande ce qu’il va pouvoir dégoiser dans son blog politique.

Il a bien envie de crier contre les twittos et blogueurs qui expliquent que DSK a subi le même traitement de la part des autorités américaines que n’importe quel justiciable. Funeste connerie. Comme si n’importe quel justiciable était connu de centaines de millions de personnes. Comme si n’importe quel justiciable avait sa réputation définitivement dézinguée par un passage à la télé…

Alors le gros frisé va claquer une dernière bise à ses copains qui soutenaient activement DSK et tenter de tourner la page au plus vite, redémarrer la machine, imaginer demain, l’élection à gagner avec un candidat à trouver. Attendre vendredi ne servira à rien. Le mal est fait. DSK ne sera pas candidat ; il ne peut plus l’être.

Même si mes bistros en ont décidé autrement.

(photo)

15 commentaires:

  1. Effectivement, quelqu'en soit l'issue, le mal est fait.Ite missa est.

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison sur bien des points, dont le fait que le justiciable lambda américain n'aurait pas fait la une des journaux français...

    Maintenant, si à la place de DSK, c'était un haut responsable de la droite française, il y a aurait eu la même couverture. Et ceux dont tu critiques les twitt auraient émis des twitts différents, et certains de ceux qui aujourd'hui ont un grosse boule dans la gorge se déchaineraient contre lui...

    Y a des moments où la couleur politique devrait normalement rester de coter. Et je dis ça facilement que je supporte mal de voir cet homme, qui n'est pas de mon camp, jeté en pature dans les journaux et les télés. Assister en direct à la mort de quelqu'un ne fait jamais plaisir, et n'empêche pas d'avoir de la compassion pour la victime présumée...

    Non, salle période...

    RépondreSupprimer
  3. Un justiciable lambda n'aurait pas fait la une des journaux ? Peut-être pas. En revanche, un justiciable lambda ne pourrait pas se payer la tripotée d'avocats que va se payer DSK dans un système à l'américaine qui profite aux plus aisés. Combien d'innocents aux Etats-Unis plaident coupable pour ne pas passer 30 ans de leur vie en taule ?

    Hier l'avocat de DSK a proposé une caution d'un million de dollars. Un justiciable lambda n'aurait pas pu faire une telle proposition...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu un des liens. La thèse du complot ? C'est à cela que je ne crois pas. Du reste, il y en a tant de ces théories là. Quand on reviendra sur l'affaire DSK dans 10, 15 ans, tout aura la clarté du jus de chaussette...

    RépondreSupprimer
  5. Yann, Bem,

    Amen...

    Dorham,

    Je ne suis pas responsable de la justice américaine. Mais on est d'accord. Ce n'est pas un justiciable comme les autres.

    FalconHill,

    A ma connaissance aucun type de droite n'est dans le même cas. Personne n'est accusé de faits aussi grave.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas, non, aucun type de droite. Enfin, on ne va pas refaire la discussion "quel camp pue plus que l'autre", hein (^___^ je mets des smiley, car ma réponse se veut légère hein).

    Bonne journée quand même

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi aujourd'hui semble aussi dure que celle d'hier ?

    RépondreSupprimer
  8. FalconHill,

    Merci.

    On ne peut pas comparer les faits. Ce n'est pas du tout la même nature.

    David,

    Tu as du oublier une partie des mots... Le fait qu'il soit maintenu en prison change beaucoup de choses et surtout d'autres affaires sont sorties. Le doute est installé dans le crâne des électeurs.

    C'est la même chose qui est arrivée à Laurent Fabius : une affaire de sang contaminé il y a vingt ans le fait passer pour un empoisonneur même s'il n'y est pour rien.

    RépondreSupprimer
  9. je trouve quand même étonnant que l'on garde en prison un homme mondialement connu (aurait-il pu vraiment s'enfuir ? cela avait-il un sens ?).
    Mais un journaliste a évoqué le "syndrome Polanski" aux Etats-Unis, les américains ne voulant pas voir "s'échapper" quelqu'un de connu une deuxième fois... Ce n'est peut-être pas bête cette analyse...
    @+

    RépondreSupprimer
  10. "Comme si n’importe quel justiciable avait sa réputation définitivement dézinguée par un passage à la télé…"

    En l'occurence, je pense que oui. Tape toi un passage télé façon Guy Georges ou Emile Louis, et essaye de réintégrer la société après ca.
    Je pense que toute personne évolue dans un environnement, a des relations, et une médiatisation de ce type est toujours préjudiciable.

    "Mais on est d'accord. Ce n'est pas un justiciable comme les autres."
    C'est vrai, mais visiblement il n'est pas traité différemment, même si il a les moyens de se payer de meilleurs avocats qu'un citoyen lambda.

    RépondreSupprimer
  11. Tout à fait d'accord avec Romain.

    RépondreSupprimer
  12. Tout à fait d'accord avec Romain

    RépondreSupprimer
  13. N'importe quel justiciable qui passe à la télé a sa réputation dézinguée, bien sûr que oui ! Ce n'est pas parce que ce sont des gens inconnus que l'effet est moins dévastateur sur leur entourage, leurs voisins, le quartier, la ville… On entend régulièrement des histoires de personnes dont la vie a été brisée par un scandale judiciaire. Je trouve personnellement indécent les cris poussés chez nous par "l'élite" parce que l'un des siens est maltraité, cela signifie qu'il est normal que le "vulgaire" le soit. J'ai été ému de voir DSK dans d'aussi sales draps, autant que médusé par la gravité de ce qui lui est reproché, mais cette levée de boucliers finalement le dessert.

    RépondreSupprimer
  14. Nap,

    Il aurait largement les moyens de s'enfuir.

    Romain, Marlowe, Cécile,

    Oui, c'est préjudiciable. Mais on ne parle plus de Emile Louis et de l'autre...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...