26 mai 2011

Sans tête

Je suis d’une humeur de chien, ce matin… Hier soir, ça allait ! On avait « l’affaire Tron », on a pu faire notre dose habituelle de plaisanteries machistes. C’est après que tout est parti en couilles, quand j’ai vu que Jean-Marie Le Guen « soutenait » la candidature de Christine Lagarde.

Est-il trop compliqué pour nos dirigeants socialos de comprendre qu’on ne peut pas dire que l’on peut remplacer un des nôtres par le ministre de l’économie du camp d’en face ?

Mais ce matin, on atteint un sommet ! La radio serinait que « un des nôtres », justiciable outre atlantique va pouvoir attendre son jugement dans une maison louée 35000 euros par mois, avec plus de salles de bain que de chambres et une magnifique terrasse sur le toit.

Certes, on devrait s’en foutre, ce n’est pas notre problème.

Il n’empêche que pour ratisser dans les classes populaires, ça la fiche mal.

Le PS n’a pas de tête.

13 commentaires:

  1. ... et une salle de ciné avec le sol qui bouge et tout et tout ...

    RépondreSupprimer
  2. Il est vrai que pour racoler le smicard, ça ne fait pas terrible.

    RépondreSupprimer
  3. Faut avouer que sur ce coup là z'ont fait tres fort m'sieur et m'dame Strauss kahn

    RépondreSupprimer
  4. Pas d'accord du tout : il me semble que les intérêts de la France doit primer sur les tambouilles partisanes. Et c'est le message que font passer les socialistes qui soutiennent Lagarde pour le FMI.

    Soutien sans grand risque : en quoi aidera-t-elle, si elle est propulsée au FMI, Sarkozy à se faire réélire ?

    RépondreSupprimer
  5. Avec queue !
    Euh ... très bien, je sors !

    RépondreSupprimer
  6. Emmanuelli a critiqué Lagarde sur France Info hier, il a bien dit que ce n'était pas une bonne candidate pour le FMI..

    RépondreSupprimer
  7. "et quand on est décapité, c'est un sacré coup sur la tête" (Apathie sur Canal il y a un jour ou deux)

    RépondreSupprimer
  8. Corto,

    Ouais…

    Didier,

    En quoi l’intérêt de la France est d’avoir une française libérale à la tête d’un tel machin ?

    Pour répondre à votre deuxième question, c’est clair : les andouilles de la gauche de la gauche, ruminants, ou pas vont crier à la connivence entre le PS et l’UMP amenant ainsi quelques électeurs à voter pour Marine Le Pen…

    Gildan,

    Queue tu dis.

    Yann,

    Non, ce n’est pas terrible.

    El Camino,

    Vive lui !

    Tilly,

    Il était saoul ?

    RépondreSupprimer
  9. le guen... le guen... c'est pas un breton ça ?
    ;o)
    @+

    RépondreSupprimer
  10. "Il faut pourtant gagner.

    gagner quoi, et pour qui ?

    RépondreSupprimer
  11. Nap,
    Si...

    Suzanne,
    C'est justement l'objet de la lettre en lien et reprise à midi, sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  12. ça la fout mal. On passe encore bien pour des cons. (je parle du PS...)

    RépondreSupprimer
  13. Océane,

    Désolé pour le retard (j'étais occupé à découvrir tes 23234 blogs), mais oui !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...