11 mai 2011

Politique fiscale : l'emblème de l'échec

Le bouclier fiscal était un des emblèmes de la politique fiscale du gouvernement. Le Conseil des Ministres de ce matin a confirmé sa suppression. J’espère qu’elle sera l’emblème de l’échec de cette politique fiscale.

Toujours est-il qu’il était temps de le supprimer : le Conseil des prélèvements obligatoires vient de pondre un machin (présenté ce matin à l’Assemblée Nationale et cette après-midi au Sénat) dans lequel il est indiqué que des raisons fiscales n’expliquent pas du tout le fait que certains assujettis quittent la France.

La plupart de ceux qui le font sont des cadres supérieurs en entreprises qui trouvent un job ailleurs dans le cadre normal du déroulement d’une carrière.

« D'ailleurs, le nombre de retours en France semble aussi en augmentation: il est passé de 226 en 2006 à 312 en 2008. »

Je propose donc d’annuler sur toutes les baisses d’impôts sur les revenus faites depuis 2002 et toutes justifiées par des âneries comme « trop d’impôts tue l’impôt » ou le départ à l’étranger des plus riches.

Ca leur fera une bonne raison de repartir. Nananère.

3 commentaires:

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...