05 mai 2011

Que Chevènement participe aux primaires du PS !

Jean-Pierre Chevènement a annoncé hier qu’il serait probablement candidat à l’élection présidentielle. J’espère qu’il ne s’agit que d’un coup de bluff dans une ultime négociation avec le Parti Socialiste en vue de le faire bouger sur certaines positions, notamment vis-à-vis de l’Europe.

Je suis fatigué. La France va mal, la gauche est euphorique en observant les sondages de popularité de Nicolas Sarkozy mais la gauche ne va pas bien.

Il ne faut pas qu’elle s’embourbe dans de miséricordieuses négociations de premier tour mais travaille d’ores et déjà sur le deuxième tour où il faudra ratisser large fasse à un Nicolas Sarkozy qui sera au mieux de sa forme, qui aura crié que la France est sortie de la crise encore plus forte, grâce à son travail, qui, en obligeant les entreprises à distribuer des primes aux salariés, arrivera à leur faire croire que c’est grâce à lui, qu’il a rénové le monde de la finance.

Le Parti Socialiste ne doit pas, pour faire plaisir à Jean-Pierre Chevènement, tourner le dos à son électorat potentiel, à tous ses français qui voudraient que la France sorte du marasme.

Non seulement, Jean-Pierre Chevènement ne doit pas se présenter pour ne pas risquer d’être responsable pour la deuxième fois de l’absence de la gauche à un deuxième tour (même s’il n’est pas le seul responsable) mais il doit arrêter ces négociations, tout seul dans son coin, parce qu’il ne représente plus grand monde, il n’a plus de force politique sauf au Kremlin-Bicêtre…

Quelle place tient-il donc à laisser dans les livres d’histoire ?

Je m’associe donc aux billets exaspérés de mes camarades Juan et Yann. Yann se rappelle du 5 mai 2002. Sarkofrance lance un appel : « Chevènement, ne te représente pas ! »

J'ajoute : "ou alors aux primaires du Parti Socialiste". Pas en dehors. La gauche doit être unie.

(photo)

8 commentaires:

  1. Je ne vais pas dire le contraire. Ce billet est excellent.

    RépondreSupprimer
  2. ou alors il faut faire un "tour de chauffe" avant le 1er tour... une sorte d'élection présidentielle à trois tours...
    m'enfin,
    @+
    PS : nier la diversité de la gauche sous le seul prétexte d'avoir peur de l'extrême droite... n'est ce pas aller contre la démocratie ?

    RépondreSupprimer
  3. Faudrait déjà voir à y être, au second tour !

    Moi, si Chevènement y va, je vote pour lui, d'abord !

    RépondreSupprimer
  4. Franchement, à quoi servirait cette candidature ?

    N'étant visiblement pas fan de DSK qui sera selon lui le candidat du PS en 2012, je pense qu'il ferait mieux de rejoindre le Front de gauche et soutenir Jean-Luc Mélenchon plutôt que de se présenter.

    RépondreSupprimer
  5. toi l'ami de gauche qui a dit merde à la gauche en 2002... ("faut pas déconner") t'as voté Chevènement ou Laguiller. Toi qui as voté Sarko en 2007, car tu disais à l'époque... "une nana, faut pas déconner !" Je te dis : ta gauche, tu peux te la mettre à l'entre deux, ou même à l'extrême... arrière... rien à foutre... (excuse ma vulgarité, c'est le contexte), ça fait longtemps que tu me désoles. J'ai jamais compris les traîtres, les renégats... mais, que veux-tu, il en faut, c'est le propre de notre démocratie. Elle est libre, oui, quelle qu'en soit la connerie. Vote Sarko, ou Marine... de toute façon... ça sera (pour toi) mieux que DSK.

    RépondreSupprimer
  6. Yann,

    Merci.

    Nap,

    Bof. Il négocie.

    Didier,

    Gauchiste !

    Hern,

    Qu'il rallie qui il veut !

    Denis,

    Probablement pas, mais il négocie...

    Lucia,

    Tous sauf DSK ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...