15 juin 2012

5 raisons pour voter à gauche dans ma circonscription

Dimanche, je vais aller voter alors qu’il n’y a qu’un seul candidat au second tour dans ma circonscription, celui que j’ai soutenu pendant la campagne et qui a lui-même, comme moi, soutenu François Hollande. Ma voix sera utile, comme toutes les voix, pour donner du poids au changement.

Jusqu’en 2002, je votais dans une autre ville, Loudéac, ma ville de naissance. Au premier tour de l’élection, j’avais jugé inutile de faire deux fois 430 kilomètres, tant il était évident que Lionel Jospin serait présent au second tour. Le 21 avril 2002 à 20 heures, j’ai décidé de m’inscrire sur les listes électorales de ma commune de résidence.

Aujourd’hui, je constate que j’aurais presque mieux fait de rester là-bas, tant il est sûr que chaque voix sera utile pour faire gagner Loïc Cauret face à Marc Le Fur, dans la 3ème circonscription des Côtes d’Armor, celle de Loudéac – Lamballe.

Pourquoi ?

  1. Aucune des promesses de Marc Le Fur n’est vraisemblable. Il ne pourra plus obtenir des subventions car il n’aura plus de potes dans les ministères. Il se vante presque d’avoir tout fait, dans la région. Tout juste si ce n’est pas lui qui a fait construire le lycée dans les années 60 ou influencé l’usine Olida pour qu’elle s’installe à Loudéac, dans la même période.

  1. La France connaît une prodigieuse mutation politique depuis 30 ou 40 ans. La gauche a commencé à exercer des responsabilités au niveau National et progresse beaucoup au niveau local, parce que les français ont compris avec qui il faisait mieux vivre. Pourquoi la circonscription resterait-elle à l’écart, maintenant, alors qu’elle a accompagné la mutation dès le départ, avec l’élection de Didier Chouat, en 1981 ?

  1. Marc Le Fur est issu d’un parti politique dont certains s’associent sans vergogne avec le Front National, rien que pour sauver les meubles, en oubliant toutes les valeurs morales, celles qui ont bercé mon enfance, dans cette circonscription.

  1. François Hollande a été élu par les français pour porter les changements nécessaires après dix années de régression sociale. Les réformes qu’il propose sont nécessaires. Il a pris 60 engagements qu’il faut tenir. Il faut que les électeurs lui donnent une majorité.

  1. La circonscription a voté à plus de 55% pour François Hollande au premier tour. Voter maintenant pour le candidat opposé serait grotesque. Ne me donnez pas cette honte.
Dimanche, votez pour Loïc Cauret et Olivier Quéro.

Et que ça saute, bordel !


12 commentaires:

  1. Que 5?
    Je plaisante...
    Bonne chance à ton candidat: moi, je soutiens Pascale Escoubès.
    On a une chance d'avoir peut-être des députés socialistes en Haute-Savoie (ce serait historique)
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  2. D'accord avec toi sur tous les points.
    Une petite remarque quand même, la photo qui illustre ton billet m'interpelle, ce bar restaurant, au demeurant respectable, n'était pas connu pour ses sympathies à gauche, mais on y mangeait bien.

    RépondreSupprimer
  3. Moi c'est Marcel Rogemont, et allez Zou !

    (Marrant comme le type de l'UMP, le lendemain des présidentielles, a senti le vent tourner. Bruno Chavanat est désormais du parti "Libre et engagé", il y avait des grosses affiches partout, à tel point que si l'on ne connaissait la bobine du môssieu, on se serait demandé qu'elle était ce nouveau parti à la dénomination si exotique...)

    http://www.brunochavanat.fr/wp-content/uploads/2012/03/libre-et-engage-300x212-150x150.jpg

    RépondreSupprimer
  4. Moi, c'est Patrick Mennucci (PS). En face, il y a une rigolote (FN) qui se présente comme "gaucho-mariniste" et qui invoque Jaurès, Marx, Salengro, Mitterrand et ... Hollande pour prouver qu'elle a raison.
    A dimanche soir

    RépondreSupprimer
  5. Pas voté dimanche dernier, le candidat de droite l'a emporté au 1er tour comme il y a 5 ans. Faut dire que lors des présidentielles, sarko était devant suivi de M le pen. Du coup pour pas que l'on doute un seul instant que j'aurai pu voter pour le candidat de droite dans ma mairie, je n'ai donc pas été voter.

    RépondreSupprimer
  6. Vous vous énervez de Marc Le Fur et de son petit système clientéliste ?

    Mais est-ce que vous savez que son association Feader ("association pour le développement du pays de Saint-Brieuc Sud") a touché en 2011 de l'Union Européenne un total de 269 141 E au titre du programme Feader. Il s'en sert pour arroser sa clientèle des cantons de Quintin, Ploeuc et Moncontour. C'est la même chose tous les ans.

    Cette association est une des principale bénéficiare des aides européennes dans le département des Côtes d'Armor.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive la dénonciation anonyme. Quel courage !

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.