09 juin 2012

Escargot des haies

« Pour fêter ses quarante ans, la Hulotte a invité un animal guère plus pressé qu'elle : l'Escargot des haies. » Quarante ans ? Je pensais la Hulotte beaucoup plus vieille, vu que je suis abonné depuis environ 35 ans... La Hulotte se modernise, pourtant ! La voilà dans Facebook ! Je viens d'y faire le 1801ème « like ».

Dans le dernier numéro, l'auteur, Pierre Déom, arrive à nous faire entrer dans l'esprit d'un escargot, comme si cette bestiole que l'on connait surtout accompagnée de beurre persillé, avait l'esprit d'un petit être humain. C'est passionnant ! J'ignorais avoir autant à apprendre sur ce mollusque. En fait, on ne connait absolument pas ces machins. Tiens ! La « bave », le mucus, est une espèce de colle qui lui permet de grimper n'importe où, dans n'importe quelle position...

Je vous le conseille.

J'attends déjà le prochain numéro pour apprendre tout le reste !

14 commentaires:

  1. Moi aussi j'étais abonnée et comme les numéros s'étaient espacés, j'ai cru que ce journal avait cessé...whaou...mon préféré, c'était celui sur le gui.
    Comme quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les numéros ne sont pas espacés mais le dernier a cinq ou six semaines de retard. En principe, il y a un numéro fin octobre et un fin avril.

      Didier Goux est abonné, aussi ! Comme quoi...

      Supprimer
    2. je l'ai fâché...mais je pense qu'il y a du bon en lui (comme Dark Vador)

      Supprimer
  2. L'escargot a ceci de commun avec notre nouveau président qu'il adore sortir par temps de pluie. C'est à se demander si...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous croyez qu'Hollande est hermaphrodite ?

      Supprimer
  3. Ha la Hulotte ! Que du bon et c'est un biologiste qui parle :)

    RépondreSupprimer
  4. Lu aussi ! Catherine et moi nous sommes rendu compte, à cette occasion, que lorsque nous pensions accomplir une bonne action en remettant dans l'herbe l'escargot que nous pensions fourvoyé sur un mur ou un volet, en fait nous lui pourrissions l'existence…

    En plus La Hulotte est faite dans les Ardennes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nationaliste ardennais.

      Et sauveur d'escargot. Vous auriez du cœur ? Ah oui ! Vous ne sauvez que les animaux. Comme Brigitte Bardot.

      Supprimer
    2. AH oui, les pauvres qu’on remettait gentiment dans l’herbe… On en a même eu un qui a hiberné tout l’hiver dans notre chambre ! Comment ça, on ne sauve QUE les animaux ? On ne dit pas tout, hé !

      Supprimer
    3. J'aime les escargots parce qu'ils transportent leur maison sur le dos : on n'est pas obligé de leur bâtir à grands frais des “coquilles sociales”…

      Supprimer
    4. Catherine,

      Il faut tout dire.

      Didier,

      Donc les escargots peuvent immigrer ?

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.