22 juin 2012

Une bourde, des élections et un remaniement

L’actualité politique a été riche en événements anodins, hier, avec un léger remaniement ministériel, des élections dans les groupes parlementaires et la sortie de Madame Morano.

Cette dernière inspire mon confrère Yann. Elle a dit : « Me faire passer pour quelqu’un par exemple qui serait raciste, alors que j’ai des amis qui sont justement arabes, et dont ma meilleure amie qui est tchadienne, donc plus noire qu’une arabe, je trouve ça choquant. »

Je vais apporter une correction : je ne crois pas qu’on vous accuse d’être raciste, on vous reproche uniquement les propos que vous tenez. Je ne sais pas trop ce qu’est le racisme qu’on emploie un peu trop facilement. Marcel Le Fiacre, éminent personnage de mon blog bistro, est raciste et ne s’en cache pas. Il se trouve que j’ai moi aussi des copains noirs, dont Tonnégrande, avec qui je passe des soirées au bistro. Mon grand jeu, à une époque, était de provoquer Marcel quand nous étions tous les trois accoudés au comptoir. Il s’agissait de pousser Marcel à critiquer les noirs et à lui rétorquer : « Oui, mais tu es bien avec un noir au comptoir, c’est un copain, non ? » ce à quoi il répondait systématiquement « oui, mais lui il est bien ».

On a tous son bon noir.

Cela étant, si vous voyez un blanc habillé de manière ridicule passer sur le trottoir, vous vous dites : « Tiens ! Un type habillé de manière ridicule. » Si vous voyez un noir habillé de manière ridicule, vous vous dites : « Tiens ! Un noir habillé de manière ridicule. »

Ceci est probablement très raciste.

Il faudrait que Madame Morano apprenne à ne plus être maladroite.

Des élections dans les Groupes parlementaires ?

Je crois bien que j’ai critiqué la réélection de Christian Jacob à la tête du groupe UMP, hier. Mon copain FalconHill me faisait remarquer deux choses en commentaires. La première est qu’il grotesque de maintenir ceux qui sont en poste et qui sont donc à l’origine de la déroute électorale. La deuxième est que le PS avait fait pareil en 2007 et que je ferais mieux de fermer ma gueule, ce en quoi il n’a pas tort.

Bruno Le Roux a été élu à la tête des députés socialos. C’est un proche de Hollande et c’est très bien. Je l’aime bien, lui. J’en parlais hier, je crois. Je l’ai rencontré une fois, à un point presse pendant la campagne de François Hollande. Ca me surprend toujours comment on peut se forger un avis sur une personnalité politique dès qu’on la rencontre…

Claude Bartolone a été élu par les socialos pour être leur candidat à la Présidence de l’Assemblée Nationale. Il sera donc élu vu que les socialos ont la majorité absolue. J’aime bien, finalement, la manière avec laquelle s’est tenue cette élection : ils ne se sont pas engueulés, il n’y a pas de sentiment de division. Bravo donc à Jean Glavany de s’être désisté.

Un petit remaniement

 Ce que j’en retiens, ce matin (j’ai lu les informations pendant notre soirée de blogueurs ce soir). Delphine Batho a quitté son titre de Ministre de la Justice qu’elle partageait avec Christiane Taubira. Elle devient Ministre de l’Ecologie en remplacement de Nicole Bricq. Il y a un nouveau Ministre en charge de l’agroalimentaire.

Pour le reste, je vais me faire aider par la presse.

LES NOUVEAUX ENTRANTS

Thierry Repentin,  « nommé ministre délégué à la formation professionnelle. A 49 ans, ce spécialiste des questions de logement, sénateur de Savoie et ancien secrétaire d'Etat au logement sous Jospin, hérite d'un poste qui n'existait pas dans le premier gouvernement Ayrault […] ». Ainsi, un spécialiste du logement est nommé à la formation professionnelle alors que la ministre du logement, Cécile Duflot ne connaît pas probablement pas plus le sujet que vous et moi…

Anne-Marie Escoffier « devient ministre déléguée à la décentralisation. Sénatrice de l'Aveyron, Mme Escoiffier est membre du Parti radical de gauche, allié au PS. » C’est une spécialiste du domaine mais j’attends d’avoir plus de précisions sur ce poste et de voir ses relations avec Marylise Lebranchu, sa ministre de tutelle…

Guillaume Garot « devient ministre délégué en charge de l'agroalimentaire. A 46 ans, le député-maire de Laval est un proche de Ségolène Royal. C'est la "surprise" de ce remaniement, où il n'était pas attendu. » C’est un poste bidon pour faire plaisir à Ségolène Royal ? Originaire d’un patelin où l’agroalimentaire est très important, je ne peux qu’approuver la création de ce poste. Attendons de voir comment le ministre se écartelé entre celui de l’agriculture et celui du redressement productif…

Hélène Conway « devient ministre déléguée aux Français de l'étranger. » J’ai assez gueulé contre le gouvernement de droite d’avant le 6 mai qui avait créé ce nouveau poste à des fins purement électoraliste pour être perplexe. Je me demande toujours à quoi il sert. Mes copains Louis et Poireau, éminents Français de l’étranger sont invités à m’expliquer.

LES CHANGEMENTS D'AFFECTATION

Nicole Bricq « passe de l'écologie au commerce extérieur. L'ex-sénatrice, plutôt décrite comme une spécialiste des questions d'économie, retrouve un domaine qu'elle connaît et quitte celui de l'écologie, où sa nomination avait surpris. » En gros, ils avaient fait n’importe quoi et réparent leurs conneries.

Delphine Batho prend l’écologie. Elle « était auparavant ministre déléguée à la justice. Egalement proche de Ségolène Royal, Mme Batho, qui n'avait pas de champ de compétence spécifique dans son ancien poste, hérite d'un ministère important. »

Je vais m’attarder un peu sur son cas. D’une part elle m’est très sympathique. Je l’avais rencontrée dans le même contexte que Bruno Le Roux (voir ci-dessus). D’autre part, je n’ai jamais compris ce qu’elle faisait rattachée à Christiane Taubira. Je ne voyais pas comment deux ministresses pouvaient avoir le même intitulé.

Christiane Taubira m’est très sympathique aussi pour une raison idiote. Tonnégrande, mon pote noir de comptoir, l’a très bien connue il y a longtemps, alors qu’il était lui-même engagé en politique en Guyane. J’aurais plein d’anecdote (rien de sexuel, rassurez-vous !) à vous raconter. Toujours est-il que c’est une femme de caractère et qu’on ne la voyait pas partager ses fonctions.

C’était, pour moi, la principale erreur de casting du premier gouvernement…

Le plus amusant dans cette histoire est que Tonnégrande est en relation avec Claude Bartolone, en tant que Président du Conseil Général pour le boulot. Nos prochaines conversations sont assurées…

Yamina Benguigui « perd la charge des Français de l'étranger pour ne conserver que la francophonie. » Mon blog s’appelant « Partageons mon avis », je ne vais pas me priver : je m’en fous.

Dominique Bertinotti, « ministre déléguée à la famille, prend en charge en plus les personnes handicapées. » Pareil.

(photo)

17 commentaires:

  1. J'ai fait connaissance de mon député au cours d'un repas de quartier où il est venu partager nos agapes .. ça aide et ça rapproche.

    Après quelques mots échangés et quelques pas de danse oau cours desquels l'humain prend le dessus, il est vrai que l'on ne peut que se dire que ça le fera.

    Pour le reste, je partage aussi mon avis qui ressemblerait à celui que tu partages avec toi..

    Morano, c'est du brut de décoffrage, elle aurait besoin d'un sacré lavage de cerveau pour la "blanchir" un peu dans ses expressions quelque peu "maladroites" et surtout extrèmes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est une des vieilles stratégies des hommes politiques : ils se font connaître physiquement et les gens ne prennent pas en compte les programmes et autres.

      Supprimer
  2. Tu sais que j'aime lorsque tu m'appelles "confrère", ça fait vraiment praticien très sérieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas t'appeler vieux con, on est repris par News Republic.

      Supprimer
  3. J'ai écouté Morano pour savoir. S'il y en a une qui pouvait s'enferrer sur ce coup là, c'est bien elle ..
    ceci dit si on écoute tout, il y a aussi une identification savoureuse à .. S. Royal, dont des sénégalais auraient dit : si les français n'en veulent pas qu'elle revienne dans son pays ...

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison, je le sais mais de toute façons, ça correspondait aussi à ce que je suis en mesure d'attendre de ceux pour qui j'ai voté dernièrement et, cerise sur le gâteau, j'ai pu raconter encore et toujours, l'histoire de Fiston.. Et crois-mois, ce n'est pas toujours le cas. Le sujet du handicap, du haut potentiel intellectuel, de la maltraitance (j'en reparlais encore avec un acteur associatif il y a 2 jours et ce n'est pas parce que je ne publie plus que je ne fais plus rien) dérange et souvent les personnes, qu'elles soient du coin ou pas coupent court tant le sujet est difficile. En particulier tout ce qui touche à la maltraitance...J'ai donc voté pour cet homme qui m'écoutais.. Les autres? Ma foi, j'en croise parfois, j'habite une petite ville de la banlieue toulousaine, j'en ai croisés, je ne les ai pas sentis toujours très attentifs. Le domaine du handicap est monopolisés par des personnalités dont le pouvoir est certains et cela peut mettre des barrières au niveau local. Rien n'est simple. Je me dis donc qu'il faut continuer à témoigner et porter attention à ceux qui écoutent. C'est du parti pris mais c'est humain. Quand, en plus la personne fait parti de la majorité présidentielle et que c'est pour cette majorité là que j'ai choisi, alors, ça légitime encore plus le vote. La rencontre n'est que la cerise sur le gâteau. Ceci dit, j'ai lu les projets avant de voter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Mais j'ai rencontré un tas de gens en tant que Blogueur, Corinne Lepage, Huchon, Dray et j'en passe, dont Hollande. En peut comité, ils sont très humains, toujours.

      Supprimer
  5. Tu sais que tu devrais te méfier de ce que tu lis dans les journaux "grand public" ? Le départ de Nicole Bricq, c'est plus une sanction à propos des forages de shell en guyane qu'une correction d'erreur : ils n'avaient pas fait n'importe quoi, elle était animatrice du courant "pôle écologiste" au sein du PS... Qui de mieux à ce poste, dis moi ?

    http://www.mediapart.fr/journal/france/220612/stupeur-apres-le-depart-de-nicole-bricq-de-l-ecologie

    profite en, mediapart est en accès libre en ce moment.

    Moi qui travaille dans ce ministère, ça me fout en rogne qu'on m'enlève une ministre si prometteuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plupart des journaux disent ça en effet. Ça ne m'empêche pas de penser que si elle est remplacée au bout d'un mois, une erreur a été commise.

      Supprimer
  6. C'est cool, pour le lien avec Bartolone, tu auras des anecdotes croustillantes à nous raconter pendant les #kdb :)

    RépondreSupprimer
  7. Morano multiplie les bourdes. Je ne comprends pas comment elle peut être aussi présente alors qu'elle n'est plus ministre ni députée, ni pourquoi les médias continuent de l'inviter? Elle est ce qui se fait de pire en politique. Et pourtant elle a de la concurrence.

    RépondreSupprimer
  8. Tu sais qu'en Afrique, si un blanc passe habillé comme un sac, ils vont se dire, tiens un blanc qui s'habille comme un sac et il n'y aura pas d'arrière-pensée...
    C'est l'arrière-pensée qui est peu ragoûtante,
    Nicolas.
    Comme tiens, un étranger...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu te trompés. Il n'y a pas d'arrière pensée ici non plus.

      Supprimer
    2. pas toi, celle d'autres messieurs, enfin je me doute que tu n'es pas raciste

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.