11 juin 2012

Plus qu'un tour...

Je ne sais pas pourquoi on se fait toujours du bien à se faire du mal, mais, avant le résultat, hier soir, je n’étais pas serein. Tout va bien. La gauche devrait être majoritaire à l’Assemblée Nationale et le Parti Socialiste pourrait bien avoir la majorité absolue. Dans ma circonscription, la dixième du Val de Marne, le candidat que j’ai soutenu arrive en tête et aucun candidat de droite ne sera présent au second tour. De fait, Jean-Luc Laurent du MRC sera opposé à Pierre Gosnat, du PC, député sortant.

Dans la troisième circonscription des Côtes d’Armor, la situation est moins… rose. Marc Le Fur, député sortant UMP, est à 46,84% alors que Loïc Cauret, candidat du Parti Socialiste, obtient 37,86. On veut continuer à y croire et à se battre… Mais on ne se voile pas la face. Ce résultat me surprend. D’une part, le coin a toujours eu un député de la majorité, quelle qu’elle soit. D’autre part, je crois que je n’arriverais jamais à comprendre les loudéaciens qui accordent plus de 50% au premier tour à Marc Le Fur (les copains du coin me comprendront...).

Et ailleurs ?

A Hénin-Beaumont.

Je me suis fait engueuler dans Twitter hier parce que je constatais les résultats. Quand Jean-Luc Mélenchon avait annoncé son parachutage dans le coin, j’avais fait un billet pour gueuler, disant qu’il allait faire un score ridicule tout en assurant la promotion de Marine Le Pen. Je m’étais fait engueuler, aussi. On m’expliquait que je ne comprenais rien. Hier soir, on m’expliquait encore que je n’avais pas compris, que c’était de la faute du PS.

Finalement, j’en ai franchement marre de ces glandus qui n’ont rien compris à la sociologie électorale du pays, qui pensent intervenir comme le chevalier blanc pour sauver le monde et se vautrent la gueule.

Ceux qui fanfaronnaient parce qu’ils partaient lutter contre Marine Le Pen, le diable en jupon, vont peut-être réussir à lui donner un siège de député. Ils peuvent être fiers d’eux. J’imagine qu’avec ce billet, je vais me faire engueuler encore plus fort par des imbéciles toujours persuadés d’avoir raison et incapablesde faire un constat simple : c’est la Bérézina pour leur poulain. Le Front de Gauche va perdre des sièges à l’Assemblée Nationale mais ils vont continuer à crier qu’ils sont les plus forts.

Même dans ses fiefs historiques, comme par chez moi, ils risquent fort de perdre un siège. Mais des andouilles continuent à m’expliquer que je ne connais rien à l’électorat.

A La Rochelle

J’espère que les électeurs pourront faire preuve d’un peu de discernement. Olivier Falorni qui était encore à gauche récemment va tout faire pour faire battre Ségolène Royal avec les voix de la droite.

Il mérite un coup de pied au cul.

Pour le reste ?

Je m’en fous. Comme le vieux, j’ai entendu, hier, Nadine Morano lancer un appel aux électeurs du Front National. Elle est bien à l’image de ce qu’est devenue la droite en France. On ne fait plus appel à l’ensemble des électeurs, mais aux seuls frontistes.

Faites comme moi : passez les soirées électorales au bistro. Vous discutez avec des gens et il y a toujours des cons qui braillent. Vous n’arrivez pas suivre les discussions dans la télévisions, propos d’éternels faux-culs interprétant les résultats pour se faire plaisir.

Ne les écoutons pas : il n’y a qu’un seul résultat. La droite a pris la baffe prévisible, cette baffe qu’elle mérite amplement pour avoir foutu le pays dans la merde.

Je ne parle pas de l'abstention : voir l'illustration piquée ici.

Il reste encore un tour. Au boulot !

Surtout dans la troisième des Côtes d’Armor.

21 commentaires:

  1. Au boulot, au comptoir. A la tienne, à la notre!!

    RépondreSupprimer
  2. À La Rochelle, je rêve que l'UMP appelle à voter pour le dissident socialiste afin d'envoyer la greluche se faire voir chez Plumeau. Mais ce n'est qu'un rêve…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. C'est fait. Bussereau a appelé à la faire battre.

      Supprimer
    2. Chouette ! Comme dirait quelqu'un que je connais : ça s'arrose !

      Supprimer
  3. Le MRC ( Mouvement Républicain et Citoyens ) est bien le parti que préside Jean-Pierre Chevènement n'es-ce pas ?! Combien a fait Pierre Gosnat du PC par simple curiosité ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Pc a fait 30%. Le MRC est présidé par Jean Luc Laurent, celui qui est en tête. Le Ché en est vice président.

      Supprimer
    2. merci Nicolas, on s'instruit on s'instruit :)

      Supprimer
    3. Oui. Si je n'habitait pas dans le coin, je m'en foutrais comme de ma première bière.

      Supprimer
  4. Que le FG défende son programme quoi de plus naturel mais qu'il en vienne apres etre "sorti des clous" ,a quemander une modification du quota d élus à l'assemblée pour y former un groupe comme le fait Pierre Laurent.... c'est plutot pathetique non ? .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. Cela dit, il ne défend plus un programme mais une posture.

      Supprimer
  5. Franchement, je me fais souvent vertement tancée sut Twitter par les gars du FDG, parait-il que c'est le PS qui veut pas négocier avec eux, ou alors tout est de la faute à Aubry ou alors Collombs est un mec de droite traitre( je connais Collombs et ce n'est pas le cas, il est centre gauche dans le PS)
    Et ce n'est que dans l'union qu'on y arrivera, le FDG doit proposer au lieu de s'opposer.
    Tu avais raison pour Mélenchon, j'avais tort.
    Il faut continuer: chaque voix compte!
    http://spartakiste.blogspot.fr/2012/06/chaque-voix-compte.html
    développement dans le billet
    Et restons mobilisés!
    On peut y arriver!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Twittos du FDG sont souvent imbuvables.

      Supprimer
  6. Chez moi la droite (UMP 42, FN 20) = 60
    la gauche (PS 28, FdG 4) = 32.
    Et le MODEM, trop fort : 2 et quelques, qui se partageront à égalité entre la droite et la gauche je suppose. Ou resteront chez eux ce qui ne changera strictement rien à rien. Tout cet argent et toute cette énergie depuis des années pour qu'un seul homme siège à l'Assemblée !
    La popularité de Bayrou inventée par les sondages pour détourner les voix de S. Royal voilà où ça mène, au bout de 10 ans.

    RépondreSupprimer
  7. Le Front de Gauche risque de finir comme le Modem.

    RépondreSupprimer
  8. 20 avril 200212 juin, 2012 11:29

    Bonjour,

    "Il mérite un coup de pied au cul." Pourquoi ? Il est exclu du PS et la droite n'est pas au second tour, donc Royal ou Falorni, où est le problème fondamentalement ? Que Mélanchon ou Bayrou ne soient pas au Parlement, c'est dommage. Qu'un divers gauche éjecte une socialiste qui s'est bien plantée en 2007 et aux primaires en 2011, so what ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.