05 juin 2012

Législatives : que penser des sondages ?

Je l’ai déjà dit, je n’aime pas les sondages pour les élections législatives. Pourtant,« La gauche est à même d'obtenir une nette majorité de sièges aux législatives des 10 et 17 juin, même si la droite parlementaire devancerait de peu le PS en voix au premier tour, selon un sondage Ipsos-Logica Consulting pour Radio France publié mardi. »

Le résultat du sondages indique le PS a assez peu de chances d’avoir la majorité absolue tout seul à l’Assemblée Nationale mais est à peu près sûr de l’avoir avec les autres partis de gauche. Encore faut-il allervoter. N’oubliez pas, hein ! Il faut donner une majorité au changement et tout ça.

La dépêche revient sur la méthode. « Ipsos note que cette modélisation en sièges a été élaborée à partir de l'histoire électorale de chaque circonscription et de données de sondage (premier tour, reports). »

Ca sent un peu le bricolage.

Il faut lire la notice : « Sondage réalisé par téléphone les 1er et 2 juin au près de 894 personnes âgées de 18 ans et plus et inscrites sur les listes électorales, extraites d'un échantillon représentatif de la population française de 971 personnes de 18 ans et plus. Méthode des quotas. »

Ainsi, nous avons 577 élections ce week-end soit environ un élu pour une circonscription moyenne de l’ordre de 80 000 élus. Et ils interrogent, en moyenne, moins d’une personne par circonscription. Les méthodes me surprennent toujours. Ils font un sondage au niveau national, ajoutent l'age du capitaine, appliquent la méthode des quotas pour estimer ce que ça fait au niveau local...

Gardons le moral : « la gauche parlementaire devance la droite avec 45,5% des intentions de vote si l'on totalise les 32,5% d'intentions de vote du PS/PRG/MRC/DVG avec celles du Front de gauche, crédités de 7%, et celles d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV, 6%). »C'est-à-dire un peu plus que tous les candidats de gauche au premier tour de l’Election Présidentielle.

9 commentaires:

  1. Votre dernier paragraphe vaut son pesant de cacahouettes progressistes ! Que l'ensemble des candidats de gauche, d'extrême-gauche et écolos fassent plus que François Hollande tout seul au premier tour me paraît quand même le minimum !

    En fait, une fois de plus (on se croirait revenu au vieux temps de cet escroc de Mitterrand), la gauche va gagner ces élections grâce à son plus sûr allié : le Front national. Et ce, grâce à la bêtise de la droite UMPiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups. C'est une coquille !

      Supprimer
    2. Ah merde. J'ai corrigé. Ça a viré les espaces.

      Supprimer
    3. Corrigé. Heureusement que je commente mon blog, moi. Ça fait du chiffre.

      Supprimer
    4. Si vous préférez rester seul, dites-le, hein : je saurai m'effacer…

      Supprimer
  2. Ah mais on n'est pas seul ! Il y a Fredi l'abruti. Mais la modération me permet de ne pas le lire.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.