19 juin 2012

Des erreurs au PS ?

Seule la victoire est belle et le Parti Socialiste a gagné, largement. C’est beau. Je pourrais faire part de mes joies et de mes tristesses, comme FalconHill, mais j’ai promis à une amie, par mail, de faire un billet pour lister ce que je considère comme les erreurs du PS.

Mes joies ? La victoire globale, la majorité absolue, …
Mes tristesses ? D’abord, le résultat dans la 3ème circonscription des Côtes d’Armor. Je suis évidemment déçu pour Loïc et Olivier (j’en profite pour les saluer et les assurer de mon amitié et ma confiance, de même que Louis qui a mené campagne dans d’obscures contrées) mais je suis très inquiet pour l’avenir, dans le coin…

Mes joies ? L’élimination de quelques personnages qui représentent parfaitement le Sarkozysme.

Mes tristesses ? Le sort réservé à François Bayrou. Je ne soutiens absolument pas son positionnement politique mais le personnage avait fini par m’être sympathique… Surtout, le sort réservé à Ségolène Royal. Je ne suis pas connu pour mes amitiés « ségolistes » mais il n’empêche qu’elle en prend beaucoup dans la tronche. C’est lamentable.

Les erreurs du PS ?

En papotant avec Dadavidov, El Camino et Politeeks, on se disait, hier, que le nombre de député UMP élu de très peu est relativement important. Le Parti Socialiste n’aurait-il pas pu avoir plus d’élus ?

Certains diront que le « tweet » de @valtrier a pu faire perdre gros. Je n’y crois pas du tout. Et en aucun cas, ce n’est une erreur du PS…

J’ai tendance à penser que certains sujets sociétaux ont fait en sorte que certains électeurs se sont déplacés uniquement pour faire barrage au PS, pour l’empêcher d’avoir la majorité des trois cinquièmes au parlement, condition indispensable pour modifier sereinement la constitution. C’est d’ailleurs amusant d’imaginer que le PS ne puisse pas faire passer certaines mesures uniquement parce qu’il les a défendues.

Je pense un peu au mariage entre homosexuels (mais d’une manière générale, je suis contre le mariage, qui, pour moi, vu l’évolution de la société ne reste plus qu’un des sacrements de notre religion majoritaire, ce qui compte étant l’égalité des droits) mais surtout au vote des immigrés aux élections locales.

Fréquentant beaucoup les blogs réactionnaires, j’ai vu nombre de commentaires de lascars qui disaient qu’ils iraient voter contre le PS à cause de ça. Il faut que le PS arrête d’avoir ce genre de sujet dans son projet, ne serait-ce que pour cesser d’être un repoussoir…

Cela étant, est-ce une erreur ? Certains m’objecteront que François Mitterrand a aboli la peine de mort contre l’avis majoritaire des électeurs mais on ne peut pas utiliser éternellement cet argument, d’autant qu’on ne pourra pas faire passer le vote des étrangers puisqu’on n’a pas assez de sièges au Congrès. Par ailleurs, la peine de mort n’a jamais été un thème central de campagne alors que la droite a réussi à mettre le vote des étrangers au milieu des débats.

Ca n’en fait pas une erreur pour autant. Je pose juste la question. Un tel sujet permet d’ouvrir un débat mais aussi, peut-être, de gagner des voix à un premier tour, de s’accorder les faveurs de ses alliés…

Je ne sais pas.

Ce n’est pas facile de décrire les erreurs du Parti Socialiste : il a gagné les élections. C’est bien ce qui importe. Il vaut mieux retenir ce qui a fait qu’il a gagné et que les autres formations politiques étudient les raisons de leurs échecs.

Au fond, il n’y a qu’un seul truc que je ne pardonne pas au PS : l’accord électoral avec les écolos, à la fin de l’année dernière. Il a introduit un flottement même s’il a permis à François Hollande de montrer une vision « mesurée » à propos du nucléaire. C’est encore un de ses sujets, certes importants, qui font fuir les électeurs. Et c'est surtout une erreur grave des Verts qui ont montré qu'ils n'avaient rien à faire de la Présidentiel et que le seul intérêt qu'ils avaient était d'aller à la soupe pour avoir des postes...

Dans mon billet d’hier soir, j’évoquais ce que devraient faire les partis politiques, maintenant. La priorité absolue, pour le PS, est de faire le ménage.C'est peut-être une des autres erreurs faites par le PS : ne pas avoir dézingué plus de monde, ne mas s'être débarrassé de tous ces boulets qu'on lui jette occasionnellement dans les jambes.

Peu importe les soutiens qu’ont besoin les uns et les autres lors d’un prochain congrès, le moment est venu de faire ce ménage. On a presque deux ans avant les prochaines élections locales. Les prochaines élections nationales, dans cinq ans, se feront autour François Hollande. En outre, ce n’est pas le Parti Socialiste qui va faire l’agenda politique mais le gouvernement.

Ca on est enfin au Gouvernement !

31 commentaires:

  1. La 1ère partie de l'article me laisse assez dubitative.
    Est-ce que vous êtes en train de dire qu'il aurait fallu mentir aux électeurs en ne parlant pas du mariage pour tous (je préfère cette appellation :p) et du droit de vote des étrangers aux élections locales pour pouvoir les faire passer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi mentir ?

      Et je ne suis pas en train de dire, je m'interroge.

      Supprimer
  2. POur ma part, je pense que le nucléaire est un sujet important et urgent. Même si pour ma part je ne fais pas (pour le moment) de phobie sur le nucléaire. En attendant les progès du solaire et de l'éolien, il permet d'avoir une électricité pas cher et non destructrice de couche d'ozone.

    Pour le vote des étrangers, je suis pour ma part contre. Le vote pour moi est indissociable de la citoyenneté et donc de la nationalité. D'ailleurs je n'ai pas le sentiment qu'il y ait eu là-dessus un vrai deébat. Je suis étonné que le MDC ne se soit pas exprimé là-dessus.

    Voilà. A plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le nucléaire on est d'accord. Pour le droit de vote, je voulais mettre en li le billet ou tu en parlais mais je ne l'ai pas retrouvé.

      Supprimer
    2. @Elmone
      Pour le vote des etrangers non europeens, l'explication est un peu courte il ne vous a pas échappé que des " Etrangers " fussent ils Europeens votent déjà en France ?... La dichotomie entre les uns et les autres me parait pour ma part faire le lit de bas instinct,néanmoins, je m'empresse de le dire cette remarque ne vous est pas adressée .

      Supprimer
    3. @elmone

      Attention tout de même à ne pas céder à l'amalgame judicieusement entretenu durant la campagne par la droite. Le droit de vote proposé par la majorité présidentielle concerne uniquement les élections locales, en aucun cas les élections nationales.

      J'aimerais à ce propos introduire une distinction entre le citoyen, habitant de la cité, payant ses impôts et bénéficiaire des infrastructures, et le citoyen Français, qui, dans le concept de Nation tel qu'il fut construit lors de la Révolution Française, a reçu de naissance l'exercice de la souveraineté, arrachée au souverain Louis XVI.

      Ici, c'est la distinction entre la gestion de la cité et la gestion de la souveraineté qui est importante.

      Les élections locales donnent un pouvoir de gestion et d'organisation. Rien de régalien dans cela. Et c'est bien à ce titre que la France permet déjà aux citoyens Européens de voter aux élections locales. Le cadencement des TER, la construction des collèges et des lycées, l'entretien des parcs et des jardins d'une ville, relèvent de l'utilisation de l'impôt, payé par tous, français ou étrangers.

      Par contre, les élections nationales, présidentielle ou législatives, touchent effectivement aux sujets régaliens, à la définition de ce que nous sommes en tant que nation. Les relations diplomatiques, notre positionnement géostratégique, mais aussi les programmes scolaires, sont des décisions qui relèvent indubitablement de la souveraineté nationale. N'oublions pas que le Président est chef des armées, et que le Parlement vote la guerre.

      Et puis, tant que l'on en parle, il serait aussi judicieux de se poser la question de la légitimité de ces onze nouveaux députés élus par les Français de l'étranger. Déjà, parce qu'ils ne sont pas citoyens de la cité, et vont voter les impôts qu'ils ne paieront pas. Et que penser du conflit d'intérêt majeur d'une grande partie des 120.000 titulaires de passeport Français résidant aux USA, ou des 62.000 Français d'Israël, issus de familles bi-nationales ? Doivent-t-ils participer à la définition de l'avenir d'un pays qu'ils n'habiteront jamais, et dont les intérêts peuvent entrer en conflit avec ceux de leur autre citoyenneté ?

      Enfin, il est utile d'apporter quelques autres précisions :

      - Le droit de vote ne recouvre pas le droit de se présenter soi-même. Ceci est d'autant utile à préciser qu'un simple maire est aussi grand électeur, donc vote aux sénatoriales, est officier de police, et parraine un candidat à l'élection présidentielle.

      - De plus, nous pourrions réserver ce droit de vote aux citoyens dont le pays d'origine aurait conclu un accord de réciprocité.

      - Enfin, il serait aussi utile de faire appliquer la loi. Je pourrais vous citer de mémoire une douzaine de petites communes où le maire "oublie" systématiquement d'imprimer le registre des citoyens européens lors des élections municipales…

      Supprimer
    4. Tu peux toujours faire des théories hors sujet, ça ne fera qu'un repoussoir à électeurs. Tu es le genre de type péremptoire qui n'a au une vision de ce que pensent les gens.

      En outre, ça crée une sous catégorie de citoyens sans résoudre aucun problème.

      Supprimer
    5. Je suis hors sujet, je le confesse.

      Pour le reste, je crois que vous m'avez jugé un peu précipitamment. Je sais que c'est votre marque de fabrique, mais je tiens à préciser aux lecteurs que mes théories péremptoires sont avant tout celles de Sieyès et de Fustel de Coulanges. Des cons. Assurément.

      Supprimer
    6. Des cons un peu âgés, aujourd'hui.

      Supprimer
  3. Sur ces "erreurs", les militants socialistes qui côtoient au quotidien les militants associatifs et des autres partis de gauche savent bien le chantage à l'abstention. Il est très difficile de savoir si ce que tu perds d'un côté, tu le gagnes ou le conserve de l'autre.

    RépondreSupprimer
  4. ps. Et j'ai voté Parti de gauche au 1er tour des législatives et socialiste au 2nd.
    Aux présidentielles j'avais voté 2 fois Hollande.

    RépondreSupprimer
  5. Les billets tombent de plus en plus tard ici. Ca devient scandaleux.

    RépondreSupprimer
  6. L'appellation "mariage" pour les homos est dérangeante mais les homos ne le demandent que pour l'égalité des droits qu'il procure, le seul moyen pour ne pas rester des citoyens de seconde zone.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je dis : c'est bien l'égalité des droits qui importe.

      Supprimer
    2. Bof,
      Il faudrait m'expliquer en quoi le PACS ne suffit pas à garantir cette égalité. Quelle bénéfice concret tire-je de mon mariage ? S'il s'agit de la question du legs, pourquoi ne pas libéraliser cela pour tous. Pourquoi les homosexuels auraient plus de droit que les gens qui vivent en concubinage ?

      Supprimer
    3. Dorham : consulte un notaire, ce serait trop long à expliquer ici.

      Supprimer
    4. Le PACS ne garantit pas l'égalité puisqu'un couple hétéro a le choix entre se marier, se pacser ou rien, alors qu'un couple homo n'a pour l'instant le choix qu'entre se pacser et rien.
      Il y a donc bien inégalité de fait.
      Par ailleurs, ne soyons pas naïf, derrière la question du mariage se profile évidemment la question de la famille et de la protection des enfants et du conjoint survivant.

      Supprimer
    5. Ne faites pas un débat technique. Le sujet : une mesure est-elle bonne ou mauvaise pour gagner une élection.

      Supprimer
  7. Je pensais me retirer un peu des forums puisque le principal est fait. Mais la sarkozie est allée si loin dans l'indigne qu'à ns reposer sur nos lauriers elle reviendra.
    Or donc, je suis bien d'accord qu'il ne faut pas effrayer les français avec des mesures inadéquates.
    Concernant les verts j'ai le même avis que Nicolas.
    Concernant le vote des étrangers aussi, et je m'explique : la MAJORITE des français n'est pas raciste, ET la MAJORITE des
    français ne veut pas du vote local des étrangers. Si Hollande va contre, ce sera pour se démarquer symboliquement de la droite, c'est un piège contre-productif. D'autant plus que les étrangers ne le demandent pas .. Et est-ce que tous les homosexuels veulent se marier ?
    Quant à ce qui arrive à S. Royal : je me suis rendue compte dimanche soir, quand l'armée des brutes a fini par avoir sa peau, que j'étais en fait en campagne depuis 2006 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est donc d'accord.

      Je n'ai jamais été partisan de SR mais je trouve le comportement de beaucoup inacceptable.

      Supprimer
  8. Le mariage, on s'en fout, l'adoption, beaucoup moins...
    Je ferai un bon père non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre môme.

      C'est comme s'im était le fils de Didier Goux.

      Supprimer
  9. Mais pourquoi vous fatiguer à recenser dès maintenant les erreurs du PS, alors que dans six mois au maximum, vous n'aurez qu'à vous baisser pour en cueillir de pleines brassées ?

    Cette impatience toute juvénile m'étonne de vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le dis dans le mail : j'ai promis de le faire à une copine, au cours d'une conversation.

      En plus, ce qui m'intéresse, ce sont les erreurs pendant la campagne.

      Et je suis juvénile bordel.

      Supprimer
  10. ben dis donc t'es bavard ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Je ne suis pas sûr qu'avoir proposé le droit de vote des étrangers aux élections locales ait été une erreur. Le risque que la droite tranforme les législatives en référendum sur cette question existait, et il fallait éviter à tout pris de s'enfermer sur ce seul sujet, mais je trouve que, justement, la droite a échoué dans cette tentative, le sujet n'ayant fait l'actualité que la première semaine de campagne (voire quelques jours). Je crois que le tweet de Trierweiler a pesé plus : 3 jours où on a pas réussi à imposer d'autres sujets, à quelques jours du scrutin décisif, ça me semble être d'un autre poids sur la campagne. Mais ce n'est pas à ça non plus que j'attribuerais nos quelques défaites qui se sont jouées de peu. Je crois tout simplement que c'est la campagne, souvent localo-localiste, des députés UMP sortants, qui a marché. Se sont souvent des députés qui ont localement une image de député travaillant bien (quoiqu'on en pense quand on est de gauche) et qui n'apparaissent pas auprès de leur électorat comme des Sarkozystes pur jus.
    Faut-il abandonner cette mesure car on ne pourra pas la faire de toute façon? Je ne suis pas aussi sûr que toi qu'il soit impossible de réunir 555 voix sur cette question. Le total des parlementaires de gauche est de 521, alors certes tous ne voteraient peut-être pas cette mesure mais, à l'inverse, certains centristes, et même quelques UMP, pourraient la voter.
    Si on en venait à un référendum, pas sûr non plus que ça ne passerait pas, les sondages(dont-il faut se méfier, certes) montre au minimum un changement des mentalités sur le sujet.
    Avancer sur cette question serait-il du pain béni pour la droite? On peut imaginer que le sujet, au lieu de rassembler la droite, la diviserait, entre ceux qui resteront sur une ligne sarkozyste de chasse aux voix du FN et ceux qui, voulant faire l'inventaire du sarkozysme, voudront aborder les questions d'immigration autrement.
    Pour conclure, je ne crois pas que le droit de vote des immigrés soit une priorité, mais j'y suis attaché, d'abord parce que ce type de questions sociétales (comme le mariage des homosexuels, ou l'homoparentalité...) sont des éléments de l'identité socialiste. Ensuite, car à défaut, pour cause de crise, de pouvoir faire la révolution en matière d'économie, il est nécessaire (mais pas suffisant, cf bilan de Jospin) d'avancer sur ces questions. Enfin parce que je crois qu'il s'agit tout simplement d'une mesure d'égalité: pourquoi les immigrés européens pourraient-il voter et pas les autres? Le fait d'être membre de l'union européenne ne donne en rien plus de qualités pour désigner le maire de sa ville que lorsqu'on vient des Etats-Unis!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas donné mon avis, juste posé une question. Tu devrais lire des blogs de droite.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.