30 juin 2012

Mort d'Olivier Ferrand

Je ne connaissais pas personnellement Olivier Ferrand mais des copains à moi, notamment au sein des leftblogs, étaient plus ou moins proches de lui. Je tiens à leur rappeler mon amitié.

« Olivier Ferrand, agé de 42 ans, patron de Terra Nova et député, est décédé. Sa mort est survenue brutalement après un jogging ce matin. » annonce Romain. Rimbus, quant-à-lui, revient plus longuement sur sa carrière.

Quand on imagine un président, fondateur d'une fondation proche du PS, on imagine un vieux crabe au crane dégarni.

42 ans.

J'arrête le jogging.

Mes condoléances à sa famille et à ses proches et une grosse pensée pour les copains.

9 commentaires:

  1. churchill a toujours dit : NO SPORT
    et il est mort très vieux

    RépondreSupprimer
  2. J'en suis resté sans voix en apprenant la nouvelle, la veille encore il débatait sur RMC aves Luc Ferry... C'est triste et je dirai meme injuste nous perdons une conscience hélas, bien trop tôt .Courage aux siens .

    RépondreSupprimer
  3. 42 ans, C'est très jeune effectivement. Terra Nova a été d'une grande utilité pendant la campagne des présidentielles. Leurs travaux sans concessions ont permis à nombre d'entre nous de produire des billets très argumentés.

    Un acteur du changement nous quitte. @jegoun doit continuer le jogging (obligatoire).

    Merci L'ami.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai aucune sympathie pour son mouvement, mais il est triste de constater pareille nouvelle. RIP.

    RépondreSupprimer
  5. Heureusement, Clermont se porte comme un charme…

    RépondreSupprimer
  6. Sévissant également à l'IGPDE,je suis profondément triste pour lui, pour l'Institut et la place qu'il y laisse vide, mais tout particulièrement, pour sa famille dévastée, ses parents, sa compagne, sa fillette ...
    Un désastre.

    RépondreSupprimer
  7. Didier,

    Maréchal nous voilà.

    Les autres,

    Merci.

    RépondreSupprimer
  8. On ne peut que s'incliner devant la mort d'un individu sauf cas exceptionnel. Donc sympathie pour lui et pour ses proches.
    Maintenant si c'est une perte pour le PS je ne pense pas que cela le soit pour la gauche au regard de son parcours dans des organismes internationaux qui ne brillent pas par leur politiques progressistes.
    D'ailleurs à propos de ce type d'individus il est difficile de ne pas penser aux accusations d'entrisme qui étaient adressées, à une époque précédente, à d'anciens troskistes alors que cette critique n' apparait jamais à l'adresse de tous ceux là, comme O. Ferrand, qui ont depuis longtemps entrepris de
    modifier la ligne politique du PS vers l'idéologie sociale libérale.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.