30 juin 2012

Bas du Front de Gauche

Il n'y a pas à tortiller du cul pour chier droit, disons-le tout net : les gens du Front de Gauche m'énervent. Ils n'ont pas compris qu'ils viennent de perdre successivement deux élections ce qui n'est pas très grave mais il faudrait qu'ils essaient d'en tirer les conséquences correctes. La version « ils n'ont pas voté pour nous parce que les médias ne nous ont pas laissé assez nous expliquer et faire de la pédagogie » suffit peut-être à leur faire arrêter de pleurer mais je vais leur donner une autre : « les électeurs ne croient pas possibles les propositions que vous faites et vous passez pour des gros guignols. »

Cela étant, s'ils veulent perdre encore en 2017, qu'ils se débrouillent. « Nous », on a une France à gérer.

Hier matin, j'ai fait un billet exprimant ma satisfaction suite aux première annonces de Marylise Lebranchu à propos, globalement, de l'évolution du fonctionnement de l'Etat et des Collectivités Territoriales. En introduction et en conclusion, je mentionnais d'autres nouvelles qui me paraissaient bonnes...

Du coup, une vieille amie du Front de Gauche m'envoie un mail, auquel je dois répondre point par point...

« J'admire ton optimisme ! » Je ne suis pas optimiste. « Mais il est vrai qu'il n'y a que la foi qui sauve ! » Ben oui, si tu veux continuer à pleurer dans ton coin, tu peux aussi.

« Ta ferveur pour le nouveau gouvernement confine à la naïveté. » Quelle ferveur ? Tu devrais lire plus souvent mon blog. Surtout, tu aurais du le lire avant qu'il ne soit plus un blog d'opposition. J'aurais pu tenir les mêmes propos depuis le départ, ayant toujours été contre la réforme territoriale et pour la décentralisation, notamment des sujets économiques. Cela étant, me faire traiter de naïf par une révolutionnaire de clavier a quelque chose de jouissif.

« Enfin si pour les smicards, un carambar suffit, c'est tout bon. » Je suppose que, comme Méluche, tu ne connais pas le pris des Carambar. Je suppose que, comme Méluche, tu n'es pas à 250€ par an près. Ce n'est grave. On peut parler de la souffrance des autres sans la connaître. Cela étant, tu peux me dire depuis quand les smicards n'avaient pas eu un tel « coup de pouce » ?

« On peut même y ajouter (pour les plus riches) la cerise sur le gâteau du pacte pour la croissance et pour l’emploi » Pourquoi pour les plus riches seulement ? Il ne faudrait donc pas de croissance. Il faut donc donner totalement raison à Madame Merkel. Il aurait fallu la défendre devant les revendications éhontées de nos amis espagnols et italiens.

Ah ça ! Pour défendre les Grecs, ils sont bien. Mais quand la crise arrive à nos portes, il n'y a plus personne... La Grêce, c'est loin. En plus, c'est un tout petit pays, on se fout totalement de leur dette qu'on pourrait rembourser rien qu'avec le bénéfice des brasseries de petites couronnes. L'Espagne et l'Italie, c'est autre chose. Ils ont disparu au Front de Gauche ? Presque ! Ils en sont à défendre Madame Merkel pour le seul plaisir de faire chier Hollande.

« Plus belle la vie !!! Youpi ! »

Dit-elle en préparant la révolution derrière son clavier tout en essayant d'imaginer ceux à quoi aspirent des braves gens qui n'ont pas le tiers de ses revenus...

Je me demande si ces braves gens n'aspirent tout simplement pas à ne pas être représenter par des politiciens qui proposeraient une politique crédible et qui ne les prendraient par pour des cons.

En tout état de cause, je recommande sérieusement aux militants du Front de Gauche sur Internet (c'est plus facile que sur le terrain) d'arrêter cette posture hautaine, ce petit air de dire : ah ah vous avez gagné les élections malgré votre mauvais projet et ben débrouillez-vous maintenant ; les gens n'avaient qu'à choisir le notre qui est bien mieux et en plus il gagnerait beaucoup plus d'argent et comme les coureurs du Tour de France seraient payés au SMIC, un Français gagnerait ; c'est tellement évident, on vous l'avait dit.

29 commentaires:

  1. Bah, ils sont nuls. Mais ils pensent qu'ils sont "la vrai gauche" (alors qu'ils ne sont qu'une pale copie du Front d'en face qui a eu deux députés).

    Mais ils sont amusants : ils nous font écrire des billets.

    Bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas comparer les extrêmes

      Et recevoir des leçons d'andouilles qui se croient intelligentes ne m'amuse plus.

      Supprimer
    2. Et recevoir des leçons d'andouilles qui se croient intelligentes ne m'amuse plus. Voilà bien un point que nous partageons.

      Supprimer
  2. Je défends une thèse : Le front de gauche ne convainc pas parce que les électeurs y repèrent un discours essentiellement formel et de posture : gueuler comme le FN, être populiste comme le FN mais AVEC DES THESES EXACTEMENT INVERSES.
    Poser ce discours face au FN sur le terrain, et attendre de voir = un test grandeur nature avec les vrais gens comme cobayes. Pas sympa. Forcément le discours est ambigu, quelque chose cloche. On ne peut pas prendre des thèmes rouges juste parce que pas bruns, juste les additionner, juste les gueuler plus fort.
    Cela a peut-être rapporté des voix au P.S, mais comme les faux sondages Bayrou en 2007, ça en a aussi détourné.
    C'est un "coup" politique plein d'enseignement, un peu méprisant pour les électeurs à mon avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une perte de temps d'aurant que personne ne retiens les enseignements.

      Supprimer
  3. J'alerte immédiatement le marquis de Combat, au sujet de cette attaque ignoble de bassesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on est à nouveau fâchés mais je ne sais plus pourquoi, au fait. Ça reviendra.

      Supprimer
  4. Je connais un paquet de Bobos qui ont voté fdg qui n'ont jamais gagné le smic dans leur vie ... à part peut-être en job d'étudiant.

    Le carambar, on vous le mettra au c... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu es médisant. Il y a des intermittents du spectacle...

      Supprimer
  5. Lamentable ! je préfère m'abstenir de tout commentaire...
    PLS militant PG Rouen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, moi aussi je vais faire ça maintenant : laisser un commentaire pour dire que je m'abstiens de tout commentaire.

      Au moins, c'est pas trop fatigant.

      Supprimer
    2. Mon commentaire ? Ben, le FDG est certainement le moins pire des partis de la gauche, enfin celui qui a un programme le plus cohérent. Un peu d'efforts vers un peu de décroissance et il y arrivera (J'ai voté FdG, c'est dire).

      Maintenant, ce qu'on ne dit pas assez, c'est que le citoyen s'en branle et se dirige TOUJOURS vers le Jésus qui passe, en l’occurrence François II. Ce sera sûrement pour se faire baiser un jour ou l'autre (peut être bientôt, allons z-y Alonzo) par nos sociaux démocrites à nous qu'on a...

      Bref, le citoyen à voté Hollande par, certainement, flemme du combat, manque de courage et méconnaissance crasse de ce que devrais être une démocratie sociale, laïque et décentralisée... (voir le préambule de notre constitution).

      Marre de tout ça, je ne sais plus trop quoi faire...

      Supprimer
  6. Qu'ils commencent à réfléchir entre eux (surtout qu'il y a de la friture entre PG et PCF) sur les causes de leur défaite, après on pourra sans doute discuter (version optimiste)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réfléchir ? Tu n'y penses pas. Il faut qu'ils continuent à crier qu'ils ont raison...

      Supprimer
    2. Je comprends que lorsqu'on dit que "le coup de pouce" au SMIC c'est du foutage de gueule, ça ne vous plaise pas !

      Supprimer
    3. Où j'ai fait une telle réflexion, connard ?

      Supprimer
  7. Bas du FG est un titre bien dur. Défaite du FG est une conclusion peu objective. Quand à : "« ils n'ont pas voté pour nous parce que les médias ne nous ont pas laissé assez nous expliquer et faire de la pédagogie" on se demande on vous avez trouvé cette phrase, la parole ou le commentaire d'un sympathisant ne suffit pas à faire une analyse sur un mouvement politique. Manque certain de profondeur mais antipathie certaine pour un mouvement de gauche. Dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage ? Mais tu rigoles ! Avec ce au'on prend dans la gueule...

      Supprimer
  8. Ah ! Ah ! Vous avez gagné les élections malgré votre mauvais projet et ben débrouillez-vous maintenant !

    RépondreSupprimer
  9. il est vrai que l'art est difficile cependant il est également difficile de pouvoir observer dans les politiques européenne ou nationale actuellement en oeuvre une quelconque remise en cause du système. Il ne s'agit pas de se draper dans une forme de radicalisme absurde mais d'être banalement de gauche et non d'être la voiture balai du système ou l'assistante sociale du capitalisme. Pas de remise en cause de l'adhésion à l'OTAN, approbation du TSGC (c.a.d. abandon de la souveraineté contrairement aux britanniques ), accord sur le MES ( 1 FMI à la sauce européenne ), non renationalisation d'EDF, par exemple et entre autres, à l'avantage des P. Desmarais et au désavantage de citoyens, non remise en cause de le loi LRU, etc., etc. ..
    Il est vrai que bien qu'ayant voté pour Hollande c.a.d. contre Sarkozy je ne risque pas d'être déçu par lui car j'en attends malheureusement rien car les choses iront pour l'essentiel comme avant selon la loi bien connue énoncée par Tancrède (A. Delon) au guépard (B. Lancaster )

    RépondreSupprimer
  10. Tu connais mon opinion, avec Meluche, ça part toujours bien et puis ça foire ... c'est facile, quand on a son talent, de mobiliser les radicalités ... mais il a senti lui-même commentles choses lui échappaient quand il a commencé à dire " dans 10 ans" ... Comment dans 10 ans ? On va pas se tapper les autres pendant encore 10 ans ! Voilà, pour lui, c'était mort, ça été, selon moi, un moment décisif et je ne crois pas que sur ce coup-là, il arrive à renaître.

    RépondreSupprimer
  11. @fdg
    La critique est facile.. Il n'y a qu'a faut qu'on est l'objectivité dans tout cela ...
    Les mesures pour les plus humbles vont venir si ce n'est déjà fait (aide rentrée scolaire ) les quotas sur le prix des dépenses contraines, gaz et l'electricité, d'autres carambar je suppose ?.. Caramba!!! rrhhh je ne sais pas ce qui me retient et leur dire " Allez vous faire ... "voir" et je suis poli .

    RépondreSupprimer
  12. Ah Nicolas je vois que tu t’es fait de nouveaux amis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui hein ! J'en ai même qui me trillent par mail.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.