15 septembre 2012

La dénonciation est parfois un vilain défaut

Edit : je supprime le corps de ce billet, à la demande de Rosa Elle dans un billet.

Je n'en pense pourtant pas moins... Il y a une différence entre raconter des conneries dans un blog avec une jolie plume et faire de la délation. Si on juge qu'un blog enfreint la loi, on le déclare aux autorités compétentes qui existent probablement à la surprise générale. La probabilité pour qu'elles vous rient au nez n'est néanmoins pas faible.

Par ailleurs, il faut savoir détecter l'humour dans les billets de blog. Sinon, il vaut mieux se lancer dans le tricot ou la recherche des champignons.

43 commentaires:

  1. Dire qu'elle aurait pu écrire ça en anglais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben quoi ? Elle écrit en anglais comme elle écrit en français, c'est tout ! Ne soyez pas mesquin non plus…

      Et puis, hein, quand on sent qu'on a l'occasion d'envoyer quelqu'un en taule, il n'y a pas de temps à perdre avec des finasseries de langage !

      Supprimer
  2. Pourtant google propose un outil de traduction gratuit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ou, c'est grâce à lui que j'ai compris (ce qui est une façon de parler).

      Supprimer
  3. je sais Jegoun, c'est ta copine, mais quand même ! faut supporter...

    RépondreSupprimer
  4. Je connais bien l'émir, mais il ne veut pas parler aux femmes

    RépondreSupprimer
  5. Quelle puante charogne, tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut reconnaitre qu'un palier a été franchi là...

      Supprimer
    2. Oui, mais elle aurait du franchir un palier de décompression.

      Supprimer
  6. C’est un appel au meurtre, on dirait. Ce doit être passible de poursuites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais arrêtez de crier ! Elle va tomber de son mirador !

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Je ne crie pas, je suis écœurée.

      Supprimer
    4. Faut pas (je dialogue en parallèle avec Didier).

      Supprimer
  7. Bonjour Nicolas,
    Tu (je te tutoie puisque tu m'as demandé si ça ne me dérangeait pas de l'être, je pense que ça ne te dérange pas non plus), devrais vraiment lui dire de faire attention parce qu'elle va finir par avoir des problèmes sérieux. Fricoter de cette façon au moyen-orient, c'est vraiment pas une bonne idée.
    Je ne souhaite pas le mal des gens et ça me ferait chier pour elle qu'elle se retrouve dans un grave pétrin, cette sotte.
    Comme elle m'a témoigné quelque humanité, je le dis sincèrement moi aussi.
    Damned! is sbdy workING... mais bon, c'est pas l'heure des cours d'anglais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'où ce billet ! Je ne peux pas faire plus. Mais il faut relativiser... Ca n'est qu'un tweet. Je n'ai pas ses coordonnées, je ne peux rien faire et ne suis d'ailleurs responsable de rien. Je ne suis pas un fumier, mais ça fait des années que je suis blogueur connu de tout le monde et qu'on me demande d'intervenir dans des trucs...

      Supprimer
    2. Bah... pourquoi intervenir? Arrivera ce qui devra arriver. Inch' Allah toussa.

      Mais moi, ce qui est sûr, c'est que je n'ai pas encore Alzheimer.

      Supprimer
  8. Mesdames, Messieurs les réacs,

    N'oublions pas que si c'est moi qui avait écrit ce tweet, vous auriez été plié de rire.

    Pourtant j'ai 4000 abonnés et elle 2. Dont moi et l'Amiral.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais, vous vous foutez quand même un peu de la gueule du monde là... Et en plus je ne suis pas abonné à elle.

      Supprimer
    2. Vous ne savez pas ce que vous perdez.

      Bon. J'envoie un mail à Jacques, Didier et vous.

      Supprimer
  9. Afin de détendre l’atmosphère, je propose un nouveau jeu :
    Trouve l'expression :

    Cette expression est apparue au XXe siècle et signifie que l'on embrouille une personne afin de lui faire céder ou bien lui faire oublier quelque chose. Il s'agit d'une référence au domaine de la pêche dans lequel on maintient successivement un poisson qui a mordu à l'hameçon dans et hors de l'eau afin de l'épuiser.

    Coach Berny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pourrais aussi arrêter de ma casser les burnes aléatoirement.

      Supprimer
  10. Elle doit habiter rue Lauriston.

    Je n'aurai pas aimé la rencontrer en 1940.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah !

      (je viens de modifier radicalement mon billet, je ne sais pas si ton commentaire a été fait avant ou après, plus vraisemblablement pendant).

      Supprimer
    2. "comme j'aurais agi de même dans les années 30 contre les juifs." dit elle dans le billet de réponse, sur son blog.

      Ok; je suis de mauvaise foi, ce type de citation tiré de son contexte dit l'inverse de ce qu'elle veut signifier, mais c'est le problème aussi avec Rosaëlle. Elle comprend souvent de travers, et s'exprime de travers.

      Elle ne supporte pas l'idée qu'un type anti-immigrationniste gagne son pain (et le gagne assez bien, d'après ce qu'il en dit) dans un pays musulman. Elle l'explique de long en large, elle y voit une contradiction, un méfait à dénoncer. Elle pense naïvement qu'en montrant à ses employeurs quel genre d'islamophobe ils ont en leur sein, elle lui fera perdre son boulot, au minimum. Rosaëlle devrait voyager... Et elle dénonce, elle dénonce, elle dénonce... et s'étonne que ça puisse choquer.

      Supprimer
    3. Où ai-je donc dit que je gagnais bien mon pain? Ce gauchiste de Jegoun gagne bien plus de sous que moi!

      Supprimer
    4. Où ai-je donc dit que je gagnais bien mon pain? Ce gauchiste de Nicolas gagne bien plus de sous que moi qui suis obligé d'aller les chercher au bout du monde avec les dents.

      Supprimer
    5. Mais j'espère bien gagner plus que vous. Je suis de gauche, moi. Au fait, allez donc voir mon dernier billet. L'histoire d'une rupture.

      Supprimer
  11. Mais Rosaëlle avait annoncé la couleur, dès le début de son blog ou peu après... Elle avait dit qu'elle dénoncerait tout ce qu'elle trouverait à dénoncer sur son blog et sur les autres. Elle a bardé son blog d'avertissements en ce sens. Il faut toujours croire ceux qui disent qu'ils dénonceront tel ou tel type de personne, ou divulgueront des courriers ou copies de forum privés, ou informations personnelles. Ils finissent par le faire, ils le font ! Quand on est prévenu, autant en tenir compte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu le problème (je réponds à votre autre commentaire). Elle semble cantonnée à son petit monde mais quand on le lui fait remarquer, elle nie.

      Dans son dernier billet, elle critiquait le slogan du blog de l'amiral qui est en fait (le slogan, pas l'amiral) une citation de Churchill. Je le lui ai fait remarquer mais elle me répond comme si elle savait !

      Elle devrait reconnaître publiquement ses erreurs parce que je crois qu'elle ne se les reconnaît pas.

      Personnellement quand je dis une connerie dans un blog et qu'on me le fait remarquer, je dis "oups" et je remercie.

      Supprimer
    2. Ah ! Et, avec elle, ce comportement empêche tout débat.

      Supprimer
    3. Eh oui. Je n'en dis pas davantage.
      Sinon que c'est facile de se poser en victime, de se prétendre assaillie de tous côtés par des nazis islamophobes, pour se laver par avance de tout ce qu'on pourra, même pas vous reprocher, mais vous objecter. Et elle en vient à faire des trucs abjects, mais elle les justifie encore et encore...

      Supprimer
    4. Oui. Mais le problème est que les gens comme moi (je veux dire les socdems propres sur eux) deviennent assez facilement des nazis.

      Supprimer
  12. Ils ne deviennent pas des nazis. Ils se comportent en parfaits petits dénonciateurs, délateurs. Et la délation, c'est très bien partagé. Dans les archives de la police française, il y a tous ceux qui ont dénoncé les juifs, et tous ceux qui ont dénoncé ceux qui avaient vendu du beurre aux Allemands. Je ne sais pas si les volumes de courrier s'équivalent, mais je crois qu'il ne faut pas chercher de couleur politique à la saloperie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas un nazi. J'ai fait un billet pour dénoncer Rosa parce qu'elle dénonçait.

      Je vais me réfugier dans l'alcool.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.