05 septembre 2012

Lamentable presse de gauche

Je diffusais hier soir une « une » du Nouvel Obs. FalconHill la reprend avec l’illustration ci-contre. Melclalex évoque aussi le traitement de l’information par la presse et, avec une infographie, explique pourquoi ce traitement est injuste. Melclalex reprend aussi une série de unes de l’époque de Nicolas Sarkozy.

Je dois me reconnaître que les méchancetés à l’encontre de ce dernier m’amusaient beaucoup mais que je trouve ça moyennement drôle maintenant. Allez savoir pourquoi ? Ne serais-je pas objectif ?

Toujours est-il que je n’ai pas grand-chose à ajouter par rapport à mes deux camarades. Traiter des sujets un peu sérieux n’intéresse pas la presse, ça ne rapporte pas. Tiens ! Yann Savidan évoque le prix du pain qui va augmenter parce que nous ne maîtrisons plus grand-chose  de la production des céréales. Avez-vous vu un journal digne de ce nom évoquer ce problème et surtout le dommage parallèle (la bière est produite à partir de céréales, également) ?

Je n’ai pas grand-chose à ajouter sauf un détail.

La presse dite de gauche devrait prendre exemple sur la presse dite de droite (en gros : Le Figaro) qui n’a jamais laissé tomber Nicolas Sarkozy… Tiens ! Même Mediapart, longuement qualifié d’officine de gauche, multiplie les attaques contre le Président et le Gouvernement (voir le processus chez Sarkofrance).

Odieux canards, vous portez une affreuse responsabilité dans l’état de ce pays et du moral de ses habitants…

Que Jean Daniel se retourne dans sa tombe, je vous invite à lire le début de l’éditorial de Franz Olivier Gisbert dans Le Point : « Contre Hollande, c'est un procès en immobilisme qui est instruit aujourd'hui par toute la presse, y compris par les journaux de gauche. "Hollande, secoue-toi, il y a le feu !", titre ainsi Marianne. À juste titre. L'honnêteté oblige à dire que le tandem Hollande-Ayrault n'est pas resté inerte depuis l'élection présidentielle. Au contraire, il s'est échiné à appliquer le programme économique du candidat socialiste dont Le Point a souvent dit tout le mal qu'il fallait penser. » (ne lisez pas la suite, hein !).

Odieux canards, vous avez tiré sur Nicolas Sarkozy et vous tirez maintenant sur François Hollande pour gagner de l’argent.

Mais continuez à expliquer à vos lecteurs qu’il faut qu’ils reprochent à François Hollande de faire ce qu’il avait dit qu’il ferait et dont vous avez dit le plus grand bien…

Si vos lecteurs ouvrent les yeux, vous êtes mal.

Vous êtes grotesque. J’espère au moins que vous gagnez de l’argent.

Edit (au vu de certains commentaires et quelques tweets) : c'est en "toute affection" que je me moque de Jean Daniel avec une vieille plaisanterie. Ca fait environ 30 ou 35 ans que je m'intéresse à la politique et JD était déjà, à cette époque, un des "éditorialistes phares" de la presse de gauche..

27 commentaires:

  1. Et oui c'est ça la différence entre gauche et droite, enfin une des nombreuses différences, c'est que la gauche n'a besoin de personne pour lui taper sur la gueule ... ça va pas être simple moi je te le dis !

    RépondreSupprimer
  2. Sur l'état moral du pays tu as raison. Je trouve ces unes assez désespérantes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais ! C'est abominable de marcher dans Paris et de voir les kiosques à journaux

      Supprimer
  3. De toute évidence il ne faut pas attendre grand chose de la presse. Ce sont des suivistes sans âmes et leurs opinions sont basés sur les sondages, il ne faut surtout pas aller contre,il faut être d'accord et faire plaisir à l'opinion.

    Je le dit depuis des lustres,il ne faut rien attendre d'eux, surtout pas des vérités, de plus la majorité des présentateurs que je ne considère pas comme étant de vrais journalistes sont de droite.
    A titre d'exemple Il suffit de voir et écouter Ruht ElKiref sur BFMTV chaque jour, et on a tout de suite compris ou elle se situe. Cette dame ne devrait pas avoir d' émission de grande écoute de surcroit à 19h. Je serai d'avis qu'elle ne soit que chroniqueuse de droite et la elle pourra afficher sans problème son penchant pour l'UMP.

    David75

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que ces chaînes de télé sont probablement regardées uniquement par des gens qui les critiquent ! ;-)

      Supprimer
  4. Depuis quand "L'express" c'est de la presse "de gauche" ? Vous croyez qu'une cravate rouge sur un rédac-chef suffit à lui en décerner le brevet ? Et "Le point" et son inénarrable cohorte de vieux réacs, les FOG, Claude Imbert, Philippe Tesson, Duhamel, c'est de la presse de gauche aussi ? Et Marianne, avec ses éditos réacs

    Faut arrêter avec ça. Hormis "Politis", il n'y a aucun hebdo "de gauche" parmi les magazines d'actu en France. "Les Inrocks" ? bon, si vous y tenez...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Outre le fait que personne n'a dit que l'Express est de gauche, les types qui viennent définir ce qu'est la vraie gauche sont toujours ridicules.

      Supprimer
    2. Bon, je rêve ou le titre de ce post est "Lamentable presse de gauche" ? Et qu'il cite "l'Express" et "Le Point" ? A se demander qui se ridiculise ici...

      Ca ne sert à rien de chouiner contre des torchons qui ont soutenu Sarkozy sans moufter pendant 4 ans et demi (et souvent même bien avant l'élection de 2007), et qui, dans un élan de courage si caractéristique de la presse française, l'ont lâché 6 mois avant l'élection, quand ils ont senti le vent tourner...

      Supprimer
  5. Si la presse influençait le public, ça se saurait. D'ailleurs le public ne la lit pas, la presse, sinon elle n'aurait pas eu besoin, pour survivre, des cadeaux du système sarkozy.
    Avec cette avalanche de titres d'une bêtise confondante la presse révèle le niveau de sa pensée : pauvre, racoleuse, prostituée.
    Au moins on sait à qui on a affaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle influe sur le moral des gens....

      Mais s'ils peuvent crever...

      Supprimer
    2. "Si la presse influençait le public, ça se saurait."

      Puis-je (sans aucune prétention de ma part) vous suggérer quelques lectures ou films sur la façon dont les media en général forgent (ou pas?) l'opinion ? par exemple :
      * Noam Chomsky 'la fabrique du consentement' (résumé ici : http://www.acrimed.org/article3010.html)
      * le site Acrimed dans son ensemble (et ses ressources bibliographiques): http://www.acrimed.org/
      * film de Pierre Carles: 'DSK, Hollande et Cie' que l'on peut voir ici : http://www.pierrecarles.org/
      * film de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat 'les nouveaux chiens de garde' http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/

      Personnellement, je ne pense pas que seul le moral des gens soit influencé, malheureusement.

      Supprimer
  6. Gagner de l'argent ? Mais vous plaisantez ! La presse est sous perfusion depuis longtemps, elle ne survit que grâce à l'argent public. C'est-à-dire que même si vous n'achetez pas l'Express ou Libération ou Le Monde, vous financez néanmoins, par le biais de vos impôts, L'Express, Libération et Le Monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'ailleurs sans doute pour cela que tous s'acharnent sur le pouvoir en place quel qu'il soit : faire semblant de mordre la main qui vous nourrit, c'est une façon d'essayer de faire croire à son indépendance.

      Supprimer
    2. Ça n'était que la conclusion de mon billet mais je suis hors sujet (je voulais parler de la presse en ligne : des médias intelligents arrivent à gagner de l'argent avec).

      Supprimer
  7. @Nicolas
    Pourquoi diable dis tu "Que Jean Daniel se retourne dans sa tombe"!!!il n'est pas mort que je sache?.
    J'ai toujours pensé que la gauche en général ( presse ou quidam ) etait toujours plus critique pour son propre camp que la droite pour le sien . C'est pour la stimuler disent ils....Mais s'ils sont si doctes qu'attendent ils pour faire oeuvre de salut public en se présentant aux suffrages des Francais ?!!!
    Quant à "Odieux canards" là je vois que c'est toi qui n'est plus ni calme ni Zen et il me plait de te le faire remarquer , tu me la souvent reproché...
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis calme et zen. Pour JD je plaisantais mais ce gars est une espèce d'emblème de la presse de gauche depuis que je suis tout petit, à une époque où on ne pensait pas que la gauche puisse arriver au pouvoir.

      Supprimer
    2. et pourtant... France Observateur, toussa, c'est une longue histoire.
      Mais bon, passons.. Oui, Jean Daniel n'est pas mort. Et j'ai comme un doute que tu ne lis pas vraiment ses editos (comme tes confrères blogueurs qui s'arrêtent aux couvs sans aller lire). Car, JiDé, depuis les années 80, il prend très régulièrement la Gôche à rebrousse-poil. Notamment sur les questions identitaires, d'immigration (il a été le premier, à gauche, à dire à la fin des seventies que regroupement familial + droit du sol = catastrophe à prévoir.. ce fut un scandale, un vrai). idem sur la fin du service national, "fabrique" de français qu'on n'a pas su remplacer ^^...
      Bref, il faut lire et ne pas s'arrêter au "bruit" de la couv" qui est là pour faire vendre du papier, effectivement. Le fond est plus sérieux, comme toujours.

      Supprimer
    3. Qu'on puisse lire un éditorial de Sa Suffisance Jean Daniel jusqu'au bout sans s'endormir sur son journal m'étonnera toujours : je n'y parvenais déjà pas quand j'étais jeune et de gauche…

      Supprimer
    4. Quoi? Didier Goux était jeune? (et de gauche en plus) non! C'est une blague hein!

      Supprimer
    5. Il m'arrive de lire sauf la fin trop bobo. Pour répondre au premier commentaire (de cette série). Les lecteurs de ce canard votent déjà à gauche. Ce sont les gros titres qui marquent éventuellement les gens.

      Supprimer
    6. @didier goux
      Permet moi en toute amitié ce petit commentaire .
      Que tu dises
      "Qu'on puisse lire un éditorial de Sa Suffisance Jean Daniel jusqu'au bout sans s'endormir....." prouve si besoin etait une certaine suffisance. A moi il m'ouvre l'esprit sans pour cela etre un laudateur béat. Mais voilà le monde est ainsi fait .
      ps
      Si tu as une idée sur un chroniqueur de cette qualité dans ta mouvance empresse toi de me le faire connaitrte je serai comblé . .

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Comme je l'ai déjà dit dans ce billet : http://newskandal.wordpress.com/2012/09/03/de-la-bonne-et-mauvais-foi/ ce n'est pas en 100 jours que l'on juge de la nullité, ou non, d'un président.

    Voila que les mêmes qui ont cloué Sarko au pilori attaquent Hollande et lui reprochent de ne pas aller assez vite et assez loin, soit exactement ce qu'ils reprochaient au précédent président.

    Comme quoi, sous un gouvernement de droite ou un gouvernement de gauche, la presse française reste en grande partie pitoyable...

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrête de troller c'est chiant. Tes textes sont chiants tu n'as aucun talent.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.