26 septembre 2012

Quand Jean-François Copé veut doubler François Fillon sur sa droite

Allons bon ! Toute la presse est en émoi ! L’information est en une de Google News. Le Front National s’amuse du plagiat.

Les blogs de gauche se fâchent : « Après l’islamophobie la semaine dernière, place au racisme anti-blanc dans les quartiers, un sujet soit disant tabou mais que Monsieur Copé veut dénoncer pour promouvoir son livre manifeste pour une droite décomplexée ! Pas en reste, l’ancien Premier ministre, François Fillon, veut développer des brigades fiscales chargées de lutter, dans les quartiers, contre les fraudeurs délinquants dont le train de vie est sans commune mesure avec les revenus déclarés. »

Les blogs de la gauche de la gauche aussi : « Copé a dérapé. Grave. Au point qu’on puisse franchement souhaiter la désignation de Fillon à la tête de l’UMP plutôt que cette graine de facho. En effet, utiliser comme il l’a fait  l’expression de racisme anti-blanc ne saurait se passer de conséquences et de responsabilités. »

Qu’en penser ?

La dépêche AFP nous dit que Jean-François Copé a écrit : « Un racisme anti-blanc se développe dans les quartiers de nos villes où des individus - dont certains ont la nationalité française - méprisent des Français qualifiés de +gaulois+ au prétexte qu'ils n'ont pas la même religion, la même couleur de peau ou les mêmes origines qu'eux. »

C’est mal. En plus, c’est faux. A Bicêtre les pas de souche m'aiment bien. Faut dire qu’ils sont souvent patrons de bistro.

Il dit aussi : « je sais que je brise un tabou en employant le terme de +racisme anti-blanc+ mais je le fais à dessein, parce que c'est la vérité que vivent certains de nos concitoyens et que le silence ne fait qu'aggraver les traumatismes. »

C’est toujours aussi mal mais ça en devient rigolo. Généralement, ceux qui prétendent lever des tabous me font rire. Pour Jean-François Copé, ça me fait ça aussi quand il parle de « langue de bois ». Mais je suis « langue de pute ».

Steeve Briois, secrétaire général du FN répond : « cela démontre que pour courtiser sa base militante et électorale, Copé est bien obligé d'adopter les thèses du Front national. »

Il a raison.
Ou pas : je ne sais pas si les militants et les électeurs de l’UMP vont particulièrement apprécier qu’ils ont des thèses proches du FN. D’ici qu’ils se mettent à militer pour le nouveau parti de Jean-Louis Borloo (dont j’ai oublié le nom)…

Il a raison, tout comme Jean-François Copé, de rappeler aux électeurs que les idées politiques de ce dernier se rapproche de celles du Front National.

Mes confrères de gauche sont scandalisés (à moins qu’ils n’adoptent une posture ce que je ne saurais imaginer même s’il m’arrive de faire semblant de m’intéresser à certains sujets mais ne le dites à personne). Ils feraient mieux d’être amusés, comme moi. L’hilarité a du bon, je vous assure.

On ne peut que constater que Jean-François Copé tente de doubler François Fillon sur sa droite en adoptant des thèmes haïssable (je dis ça pour énerver mes lecteurs réacs) digne du Front National en adoptant la même stratégie perdante que Nicolas Sarkozy pendant la campagne et une grosse partie de la droite à l’occasion des législatives.

A gauche, on pourrait s’inquiéter de le voir s’enfoncer ainsi, offrant un boulevard à François Fillon, adversaire qui me semble beaucoup plus dangereux politiquement mais, au contraire, on se réjouira à imaginer comment François Fillon va tenter de convaincre les quelques militants qui auront été satisfaits ou scandalisés par les propos de Jean-François Copé.

Et après, on pourra s’amuser des propos qu’il pourra tenir pour tenter de séduire l’électeur du FN pour éviter de couler définitivement l’UMP…

13 commentaires:

  1. Et puis les provinciaux sont racistes à l'égard des Parigots qu'ils appellent "Tête de veau" et qu'ils accusent de "se la péter" et de rester ébahis comme des benêts devant une vache dans un pré !
    Et moi ça me traumatise ! ... Ouiiiiiiiiiiinnnn
    Et puis y'a un type basané qui a craché à mes pieds un dimanche matin sur le marché d'Aligre, parce que je faisais mes courses les cheveux dénoués, en basket et collant de course et pourtant j'avais un Tshirt pudique jusqu'à ras des fesses ! Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnn
    Et aussi quand j'étais petite,dans la cour de mon école laïque, une catholique m'a reproché d'être protestante, m'a traitée de païenne, je lui ai foutu une baffe et c'est moi qui ai été punie ! Ouiiiiiinnnnnnn; ça m'a traumatisée !

    Si faire de la politique c'est faire la liste de tout ce qu'expriment en mots ou en gestes, tous les braves gens qui n'aiment pas que ... pour renforcer la violence et ramasser des voix ... c'est vrai qu'on offre une vision de la société pas jojo ... mais quand ça vient de Copé, on n'est pas étonné !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ca dépend surtout de l'évolution des réactions.
      Si cela devient majoritaire alors c'est dangereux.
      Perso ça me choque qu'on crache devant une personne qui n'a pas les mêmes croyances que toi.
      On calme le jeux dans ce cas là par contre on tue pour un mauvais film ou des dessins dans un journal satirique. 2 poids 2 mesures.
      jean rené

      Supprimer
  2. On a oublié le bruit et l'odeur de Chirac ???

    RépondreSupprimer
  3. Oui, c'est stratégique de la part de Copé. Mais nier qu'il y a un problème aussi sur ce point là, parce que politiquement c'est pas top, ça me dérange... Si pour ne surtout pas faire de vague qui serait profitable au FN, il faut se voiler la face et dire que non, il n'y a surtout pas de racisme "antiblanc", c'est bête.
    C'est aussi bête que de nier le racisme tout court. Parce que le racisme et la bêtise ne s'attaquent pas à une seule couleur.

    Après je dis ça en espérant et souhaitant de tout mon coeur que Copé disparaisse de l'état major d'une droite qui, dans son mandat, a réussi à tout perdre et à donner tous les pouvoir à la gauche.
    Mais si sur la forme c'est trop gros pour être crédible, sur le fond y a un problème. Qui nous pétera à la gueule si on fait l'autruche... Comme en 2002 par exemple.

    (enfin, ce n'est que mon avis...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Falconhill, j'espère qu'il ne t'a pas échappé que je me fous de la gueule des gauchistes. Ils me font marrer parce que je suis "victime" de ce racisme au quotidien alors que ceux qui ronchonnent contre Copé vivent peut être confortablement dans un pavillon ou un centre ville. Ils feraient Bicetre de nuit qu'ils chieraient dans leur froc à entendre les vagues insultes de jeunes trous du cul.

      Le scandale vient de l'exploitation politique qu'en fait Copé et du fait qu'il y a encore beaucoup plus de racistes parmi les "de souche" que chez les étrangers, qui, il faut bien le reconnaître en prennent plein la gueule.

      L'autre aspect du scandale est qu'il recrute des électeurs en titillant leur propre racisme. En quelque sorte, il justifie leur racisme : il dit aux gens. : vous pouvez être racistes puisque les autres le sont envers vous.

      On appelle ça de l'incitation à la haine raciale. Un juriste se pencherait sur le sujet, il pourrait peut être faire condamner Copé mais je m'en fous, il fait son job et il va perdre parce que la plupart des gens de droite sont ulcérés par le climat qui règne depuis 10 ans.

      Tu dis qu'il y a un problème et tu as raison. Mais on ne gagnera pas la paix en lançant les uns contre les autres.

      Supprimer
  4. Non, tiens, il me fait rire, Copé, c'est un très bon comique.
    Et comme dit Timsit, moi j'aime pas les clowns

    RépondreSupprimer
  5. "A Bicêtre les pas de souche même bien"

    Il faut que t'expliques cette phrase.

    Elle rend folle. Tellement je la comprend pas.

    Merci Nicolas.

    Manureva.

    RépondreSupprimer
  6. Dire qu'il ne faut que quelques phrases pour buzzer... Quand on y pense, il n'a surement pas écrit son pavé lui-même, il a dû dicter, comme ça, à la volée, et résultat: le voilà qui défend des idées partagées par le FN. Pas de bol, hein? Ceci dit, halte au racisme en tout genre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah. Je ne sais pas qui l'a écrit mais ça lui va bien.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.