30 septembre 2012

Vive la gauche réac !

Un nouveau mouvement politique est né, vendredi soir, à peu près au moment où notre hôte est allé chercher une bouteille de Gevrey-Chambertin : la gauche réac. Le manifeste de la gauche réac est en cours de rédaction par d’éminents spécialistes. Le blog est ouvert. Le projet politique viendra. Ou pas. On s’en fout, l’objectif est de donner des baffes et de rigoler.

Tiens ! Nous avons un groupe d’entrepreneurs qui a décidé de manifester contre les augmentations de leurs impôts. Ils auront des baffes. Et un joli graphique (piqué sur le Facebook de Politeeks) : l’année de ma naissance, le taux marginal de l’impôt sur le revenu était de 80% alors qu’il est de 40% maintenant (certes avec la suppression de l’abattement de 20%).

C’était mieux avant.

La gauche réac ne doit pas être confondue avec le mouvement de la gauche populaire né récemment. Nous ne sommes pas là pour aller récupérer des voix de quelques andouilles de gauche qui pourraient être tentées de voter pour le Front National pour marquer leur opposition. Qu’ils se démerdent. Ils auront des baffes.

C’était mieux avant quand on pouvait aller à la plage reluquer les gonzesses. Maintenant, des andouilles ont inventé le burkini (illustration) permettant à des femmes de ne pas montrer leurs poils quand elles vont se baigner. Auront des baffes ceux qui nous traitent de facho ou d’islamophobe alors qu’on veut simplement éviter de sombrer dans une tristesse généralisée qu’il nous faudrait accepter en raison d’un principe de tolérance pour les intolérants qui nous échappe.

C’était mieux avant qu’une droite tente de nous faire croire que c’est le progrès de travailler plus, de partir à la retraite quand on sucre les fraises, …

C’était mieux avant quand nos campagnes n’étaient pas recouvertes d’immondes zones commerciales et que les centres villes étaient encore vivants. C’était mieux avant quand les bistros fleurissaient dans chaque pâté de maison. Tiens ! Auront des baffes ceux qui augmentent les taxes sur la bière sans même se rendre compte qu’ils tuent progressivement le tissu social généré autour des bistros.

Auront des baffes ceux qui vont nous expliquer comment et avec qui on doit vivre dans nos quartiers ou nos banlieues populaires. Auront des baffes ceux qui traitent de racistes les gros cons au comptoir qui gueulent contre les mecs en djellaba. Auront des baffes les gonzesses qui se promènent dans la rue en survêtement avachi. Auront des baffes les types qui se promèneront en sandalettes avec des chaussettes.

Comment sera structurée la gauche réac ? Nul ne le sait. A priori, je devrais être responsable des relations avec la droite réac non pas pour définir un projet politique commun ou un quelconque rapprochement mais pour organiser des orgies dans des bistros et des attaques contre les andouilles qui voudraient qu’on défende des conneries au nom d’une modernité ou de je ne sais quel principe qui n’existent que dans leur cerveau. Une première rencontre entre un de mes adjoints et un digne représentant de la droite réac aura lieu demain au large de Bréhat.

La gauche réac aura des courants. Autant de courants que de membres, d’ailleurs. Il est hors de question que nous donnions des baffes au nom d’idées qu’on s’auto imposerait d’avoir en commun.

Le siège de la gauche réac sera à la Comète et les réunions des dirigeants auront lieu autour de verres de bières et d’entrecôtes grandes comme deux fois ma main ou de saumon en papillotes avec des pates vertes et de la ratatouille mais on n’oubliera pas le fromage, ça la fout mal pour la gauche réac. Les réunions en question seront nommées « Kremlin des Blogs » et tous les fous gauchistes de la terre y seront invités.

Le prochain Kremlin des Blogs aura lieu jeudi.

C’était mieux avant mais c’est encore meilleur pendant.

28 commentaires:

  1. Ah! Bon.
    Je vois, c'est clair, des Reacs, mais de gauche...

    RépondreSupprimer
  2. Mais que fais-tu donc au PS?
    Jard

    RépondreSupprimer
  3. La gaucheréac aura son festival à Lou Deac ?

    RépondreSupprimer
  4. la premiere rencontre sur Brehat.
    Gast ! Pauvres iliens !

    RépondreSupprimer
  5. J'adhère tout de suite, mais j'aimerais bien du Sancerre plutôt que de la bière et du rumsteak plutôt que de l'entrecôte...
    Ou alors de l'andouille...

    RépondreSupprimer
  6. J'ignorais que j'étais "adjoint", mais cela me fait très plaisir. Je relaie dans la journée.

    RépondreSupprimer
  7. Par ailleurs, la Gauche Réac ne débat pas avec la Droite Réac. Elle lui fout des mandales.

    RépondreSupprimer
  8. Pour connaître certaines personnes faisant déjà partie de la gauche réac sans le savoir, je proteste contre le fait d'en faire un blog. Rien ne vaut le bon vieux papier et le stylo. La technologie, c'est pour les capitalistes.

    RépondreSupprimer
  9. Non, sans déconner, des pâtes vertes et pourquoi pas des nems...

    Avec l'entrecôte c'est échalotes et frites, point.

    Quant au breuvage, je me permets de vous faire remarquer que suivant les régions il existe du Castel, du Margnat ou du Nicolas pour ceux dont l'éthique gustative empêche toute velléité "nouvelle cuisine" de venir gâcher avec des bulles la tendritude d'une bonne barbaque.

    La viande c'est avec du pinard, point.

    Vous ne croyez tout de même pas que tous ces jeunes cons pourront affronter l'adversité policière avec un estomac dans les talons et le ventre en baudruche.

    La gauche réac, oui, mais aucune compromission avec la gauche mou du genou ou la gauche œuf de lump...

    RépondreSupprimer
  10. Si vous me voulez, j'arrive !
    Sancerre et andouille, ça motive !
    :DDD

    RépondreSupprimer
  11. Si vous me voulez, j'arrive !
    Sancerre et andouille, ça motive !
    :DDD

    RépondreSupprimer
  12. Qu'est-ce que c'est que cette singerie ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.