06 septembre 2012

Le député benoit de l’opposition

Depuis les législatives, j’ai continué à suivre le député UMP de ma « circonscription natale ». Donc son blog. C’est la rentrée. La communication reprend. Je suis stupéfait de voir comment il récupère à son compte des événements politiques qui vont dans le sens contraire de la politique qu’il a soutenu pendant 10 ans et contre lesquels il se bat maintenant qu’il est député d’opposition.

Ce matin, par exemple, il écrivait dans son blog : « "Je me réjouis qu'ensemble, parents d'élèves, enseignants et élus, nous ayons obtenu l'ouverture de la sixième classe de l'école Jacques Prévert de LOUDEAC." déclare le Député Marc LE FUR. "Je souhaite que cette classe supplémentaire puisse permettre aux enfants scolarisés dans cette école de réussir leur année scolaire dans de bonnes conditions" conclut le Député. »

Pendant cinq ans, il a voté pour une politique visant à détruire 80 000 postes dans l’Education Nationale et, maintenant, il reprend au compte des élus locaux, tous à droite, la réouverture d’une classe permise exclusivement par la nouvelle politique mise en œuvre par le Gouvernement de gauche et voulue par François Hollande.

Avant-hier, il se vantait d’avoir fait voter par le Conseil Général, à majorité à gauche, une « résolution » demandant à l’Etat le maintien des sous-préfectures dans le département… Comme s’il avait oublié que pendant cinq ans il avait soutenu un Gouvernement qui a mis en œuvre la RGPP, c’est-à-dire une diminution systématique des moyens de l’état, y compris dans le corps préfectoral.

C’est scandaleux.

Et amusant, aussi… D’autant qu’on a appris hier que ce n’est pas la résolution préparée par l’opposition départementale qui a été votée mais une résolution (un « vœu », en fait, dans le jargon) réécrite par une commission dont j’ai oublié le nom. Pire, on peut même soupçonner qu’il aurait souhaité que la résolution qu’il avait préparée soit présentée telle qu’elle à l’assemblée et refusée en blog (elle faisait référence aux cinq années de Sarkozysme, un CG de gauche ne pouvait pas laisser passer). Il aurait ainsi pu faire de la communication avec ! J’imagine le communiqué de presse auquel il avait pensé : « Le Conseil Général refuse de soutenir le maintien des sous-préfectures et encourage donc le gouvernement en supprimer pour faire des économies ! »

A noter que je suis personnellement pour la fermeture des sous-préfectures, voire des préfectures, en tant que lieu d’accueil du public, le monde bouge et l’administration doit évoluer. Les mairies peuvent bien délivrer les cartes grises.

Nous avons les quartiers, les arrondissements de Paris, Marseille et Lyon, les secteurs de Marseille, les communes, les regroupements de commune, les cantons, les circonscriptions pour les législatives, les sous-préfectures, les départements, … : on supprimerait deux ou trois bricoles que je ne serais pas spécialement fâché.

Cela étant, si on me démontre que je me plante, je veux bien changer d’avis. Surtout, je suis près à parier que les électeurs n’en ont strictement rien à cirer.

Mais je suis hors sujet.

Marc Le Fur, le député de la 3ème Circonscription des Côtes d’Armor, dite de Lamballe Loudéac est aussi vice-président de l’Assemblée Nationale, Conseiller Général du canton de Quintin… Quand il ne fait pas tout ça il a surement l’occasion de tenir un blog pour nous amuser.

Ca tombe bien, nous avons un blog pour démonter ses actions et ses propos. Le Furoscope.

Quand j’étais petit, j’étais dans l’école en question, qui s’appelait à l’époque « Ecole de Saint Bugan », où j’ai fait presque toute ma maternelle et ma primaire. J’ignore le nombre de classe qu’il y avait à l’époque.

La dernière proposition de loi déposée par Marc Le Fur, tout récemment, est pour obliger les centres d'appel à dévoiler leur localisation avant la mise en relation avec le client. Ca intéresse sûrement le client ! Quoi ? Vous me répondez du Mali ? J'aurais préféré le Maroc, Merci de me proposer un autre opérateur qui pourra m'expliquer comment remettre en service ma liaison Internet...

Dans le cadre des batailles pour la tête de l'UMP, il a apporté son soutien à Jean-François Copé.

19 commentaires:

  1. Commentaire hors sujet : tu as écrit "refusée en blog" au lieu de refusée en bloc !! Lapsus rigolo !!

    RépondreSupprimer
  2. C'est la preuve que la plupart des hommes politiques, de droite comme de gauche (de droite ne l’occurrence mais à gauche, c'est le même principe) n'ont aucune moral, aucune éthique, aucun amour propre.

    Sinon je suis tout à fait en accord avec vous concernant la fermeture des sous préfectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi la preuve de la connerie des électeurs surtout. Il a été élu avec 55% dans une circonscription qui a voté à 55% pour Hollande.

      Pour les sous préfectures, je suis prêt à entendre les arguments (mais je parle bien uniquement en tant que machins ouverts au public, je suppose que le personnel fait du boulot utile). Cela étant pour inaugurer des chrysanthèmes, le représentant de l'état peut être le député. Mais ce n'est pas le moment de discuter : le sujet ne semble pas à l'ordre du jour.

      Supprimer
  3. Donc les suppressions de poste, c'est le gouvernement précédent la réouverture d'une classe, c'est le formidable travail du nouveau gouvernement. J'ai juste ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Tu fais l'avocat du diable et te rends grotesque en te mettant à côté de la plaque.

      Oui les suppressions d'emplois étaient dues au gouvernent précédent. Ils le revendiquaient d'ailleurs. Maintenant ils gueulent contre les créations.

      Mais peu importe ! Chacun mène ou soutient la politique qu'il veut ! Ce n'est pas le sujet de billet.

      Le sujet du billet est un député qui communique sur une politique alors qu'il lutte contre, d'autant plus que le député n'a constitutionnellement aucune action locale à mener.

      C'est odieux. Mais si tu aimes te faire enculer par les élus pour qui tu as voté, c'est ton problème.

      Sur Le Furiscope, j'ai fait un dernier billet ce soir. Tu pourras juger comment ce député agit uniquement pour la communication en faisant une politique inverse.

      Supprimer
  4. Le plus drôle, c'est le "NOUS avons obtenu l'ouverture", sachant qu'il n'est intervenu ni de près ni de loin dans cette affaire !

    Pour répondre à Vallenain, la majorité précédente, c'était les fermetures ET les non-ouvertures en cas de sureffectifs (28,8 élèves par classe dans le cas présent).

    RépondreSupprimer
  5. Pour information, votre école de Saint Bugan se nomme aujourd'hui école Jules Verne.
    L'école Jacques Prévert, c'est une des deux autres écoles publiques de Loudéac (avec celle du centre).

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Le souci est que la majorité des électeurs ne s'intéesse souvent au député local qu'a travers les articles et photos de la presse locale et il a semble t il très bien compris cela.
    Seule une minorité analyse plus en profondeur l'action sur le moyen long terme, et une minorité n'a jamais fait une élection.
    D'ou peut être le 55% ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un souci mais un problème.

      Mais sur le reste oui.

      Supprimer
    2. angoisse, anxiété, aria, bile, contrariété, crainte, embêtement, empoisonnement, ennui, inquiétude, préoccupation, problème, sollicitude, tintouin, tourment, tracas, tracasserie.

      Eh oui, tout ça quoi !!

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Ce député doit marcher les fesses serrés tellement tu le colles à la culotte. Son blog est scruté à la loupe. J'imagine qu'il a du lire le tien. Je suis mort de rire à l'idée qu'il doit se dire c'est qui ce mec qui ...

    Belle initiative.

    David75

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.