13 septembre 2012

Au revoir, Madame Aubry !

Martine Aubry a annoncé ce matin son départ de la tête du Parti Socialiste dès la fin de la semaine et non à l’occasion du congrès de Toulouse contrairement à ce que je pensais.

Si les conditions sont réunies, selon sa formule préférée.

Au bout de ces quatre ans, on pourra dire qu’elle en a pris plein la gueule. Il y a d’abord eu le congrès de 2008 avec ses terribles accusations, fondés ou infondés, qui ont continué pendant des années à lui être balancées dans la gueule. Il y a eu les affaires, notamment Guérini, qui lui ont plombé ces quatre ans, quelles que soient ses responsabilités. Il y a eu les polémiques sur le pacte de Marrakech puis cette candidature presque « improvisée » et le bordel avec l’histoire DSK. Il y a eu cette dure primaire. Il y a eu ces soupçons de déni de démocratie au sein du PS. Il y a eu toutes ces rumeurs infectes tentant de vous décrédibiliser.

Laissons parler les cons.

Il y a eu tout le reste, notamment la primaire.

Les résultats sont là : le Président de la République et le Premier Ministre sont issus du Parti Socialiste et c’est sous votre direction que cela a été possible.

Bravo Madame !

Et ne partez pas trop loin…

30 commentaires:

  1. sur la primaire, faut dire merci aux autres, a ceux qui ont soutenu l'idée , tandis que d'autres refusaient l'idée au nom du "vieux parti". Mais je suis un con si je rappelle ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te réponds en même temps qu'à Melclalex vu que vos commentaires sont proches. Ci dessous.

      Supprimer
  2. Allons allons je te savais admiratif de Hollande mais pas de Aubry.

    Les primaires, la rénovation, la parité; le non cumul sont autant d'idées développées par d'autres (Royal Montebourg) et quils ont su imposer à d'autres.

    Aubry n'avait elle même que peu d'idées sur la rénovation du parti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Melclalex,

      Qu'appelles tu admiratif ? Je suis admiratif de beaucoup de gens y compris de Ségolène Royal. Et même de plein de gens à droite.

      Dagrouik, Melclalex,

      On peut toujours négocier : à qui revient le mérite ? La question n'est pas là. Je reste factuel sans prétendre savoir ce qui se passe dans les couloirs de Solferino. Le PS est arrivé au pouvoir alors que MA était Première Secrétaire du parti.

      Supprimer
    2. D'ailleurs on peut pousser le raisonnement plus loin : le parti est arrivé là grâce à la bêtise de la droite.

      Supprimer
    3. Certains devraient relire la contribution et la motion signée par Martine Aubry, ils seraient peut-être moins factuellement faux.

      Supprimer
  3. J'aime bien l'illustration du billet (L'ombre de Hollande au fond)
    Tout un symbole.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien l'illustration du billet (L'ombre de Hollande au fond)
    Tout un symbole.

    RépondreSupprimer
  5. Ombre de Sarkozy flotte sur la droite; celle de martine Aubry ne manquera pas de recouvrir la gauche gouvernementale et si c'etait le prochain duel Présidentiel ?

    RépondreSupprimer
  6. "Laissons parler les cons"

    RépondreSupprimer
  7. très sympa ce billet Jegoun !
    vu l'étroitesse de la victoire de FH on aurait p't'être perdu (sexisme tenace en France !) mais je regretterai toujours ce débat d'entre2tours où elle aurait déboulonné NS
    "Si les conditions sont réunies... "
    ;o)

    RépondreSupprimer
  8. Ah, Martine, la femme qui a donné ses lettres de médiocrité à la France avec ses 35 heures.
    Elle restera dans le coin au cas où un poste de 1er ministre se libèrerait.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai fait une réponse que je viens de perdre ... Juste une erreur de clavier ... alors que j'avais plein de choses à dire sur l'au-revoir à Martine AUBRY qui n'est pas un évènement mineur,après tant d'années de lutte politique ...
    D'autant que si j'ai des choses à dire et redire, c'était "quand même" ma candidate aux primaires et je ne regrette pas d'avoir changé d'avis, d'ailleurs partiellement grâce à toi, qui fus, au moins, un "déclencheur" de ma décision.
    Blogger doit améliorer ses fonctionnalités et préserver un "brouillon" des com' avant validation ...
    Debout depuis ce matin 4h15 ... trajet, 7h de cours ... Je ne peux pas réécrire ...
    T'es influent ... si tu peux leur sonner les cloches à Blogger.Plein de bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non. Quand je fais un long commentaire, je sauvegarde moi même la réponse.

      Supprimer
  10. Ahahah ! Toi pas avoir de neurone, hein ? C'est vrai que toi être une couille aussi ! C'est vrai ! Toi gauchiste félon venir prêter main forte à pauvres nazis désemparés et inférieurs en nombre ?
    Couilles gauches et couilles droites et couilles de tous les pays, unissez-vous pour repousser l'unique envahisseuse ! Vous serez pas trop de tout une armée, les courageux !

    Décidemement il n'y a que Juan que je ne traiterai jamais de couille.
    Il y a les couilles et il y a les hommes.
    Toi Nicolâne, tu n'es rien qu'une couille et tu ne resteras jamais qu'une couille.

    RépondreSupprimer
  11. Je peux pu commenter chez l'autre débile donc ma réponse est ici

    RépondreSupprimer
  12. T'es allé pleurnicher chez tes gardes-du-corps...pfff...quelle couille.

    RépondreSupprimer
  13. Non. Je suis allé me foutre de ta gueule mais comme tu n'as aucun amour propre tu ne t'en rens pas compte.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.