10 septembre 2012

Putain, deux ans !

"Le Président de la République a fixé le cap." "François Hollande a montré qu'il avait une vision pour la France." J'ai bon là ? Pendant cinq ans je me suis moqués des propos de la majorité d'alors après une intervention de Nicolas Sarkozy. Je pourrais faire pareil aujourd'hui avec les déclarations des chefs de la nouvelle majorité. 

Pourtant, ce sont bien les déclarations des chefs de la droite qui m'intéressent ce matin. Je ne vais pas en reproduire beaucoup, ici, mais force est de constater qu'ils ont oublié qu'ils sont partiellement responsables de la situation de la France.

Je ne sais plus lequel a déclaré que François Hollande semble découvrir la gravité de la situation de la France. Il a tout faut. On la connait. Il faut tout reconstruire.

Je vois bien un troll de droite expliquer que ce n'est pas elle qui est responsable, que c'est de la faute à la crise, aux 35 heures, à pas de chance ou à la météo. Trop facile. 10 ans de mauvaises politiques fiscales ont abouti à la situation que l'on connaît. Rappelez-vous les baisses d'impôts décidées en 2002 sous la Présidence de Jacques Chirac...

Tous ceux qui crient, aujourd'hui, pourraient faire preuve d'humilité, surtout qu'ils étaient pour la plupart déjà parlementaires voire ministres.

Je vais en citer quelques uns, pour le fun mais, avant, je vais citer Marco d'Alter Oueb : « Hollande n’a peut être pas la solution, ni les moyens de ses promesses, mais il sera toujours mille fois meilleur que le précédent qui n’a fait que démolir, diviser, menacer, invectiver, sans parler de sa contribution en 5 ans de plus de 600 milliards au déficit de la France. »

Oui, Marco ! Tu as oublié le million de chômeurs en plus. Mais tu as raison : on ne peut pas faire pire. Par contre, ils continuent à parler...

Christian Estrosi: « François Hollande s’est livré à un grand numéro de mystificateur (...) tentant en vain d’expliquer l’inexplicable (...) Nous avions raison de dénoncer pendant la campagne le manque d’expérience et la mauvaise foi de la gauche qui nuisent à la crédibilité de notre pays (...) » Ben oui, mais vous avez perdu l’élection. « Si Nicolas Sarkozy a réussi pendant 5 ans à réformer la France, François Hollande lui regarde la France couler à pic (...) » Heu… Merci de confirmer que Nicolas Sarkozy a fait des réformes qui font que la France coule à pic maintenant

Valérie Rosso-Debord, déléguée générale adjointe de l'UMP : « En effet, ce soir, le président de la République a indiqué qu'il allait mettre en œuvre un agenda du redressement sur deux ans ! En 100 jours, les socialistes ont fait un agenda ! » Bah ! En 10 ans, la droite a ruiné la France. On ne réparera pas tout en claquant des doigts ! « À court d'explications face à son propre amateurisme, François Hollande s'en est remis à l'antienne qui lui a servi de martingale pendant la campagne présidentielle : la référence à Nicolas Sarkozy. » Ben oui, il est responsable…

François Hollande a bien fixé un agenda : « Je vais fixer un agenda du redressement : deux ans. Deux ans pour l'emploi et le redressement des comptes publics. »

Ca nous donne donc deux ans pour rappeler que la droite est la seule responsable de la situation. Je propose qu’ils se taisent tous, pendant deux ans. Qu’ils nous laissent travailler et qu’ils jugent au résultat, ensuite. Ils pourront alors critiquer.

Mais il faut d’abord nettoyer les ravages du Sarkozysme (et arrêter d’écrire ce genre de platitude dans les blogs).

20 commentaires:

  1. Putain 2 ans!
    Une belle référence chiraquienne! (Joli titre et bobiyé)
    2ans pour faire le bilan de Sarkozy, c'est pas assez...

    RépondreSupprimer
  2. et deux ans de sacrifices nécessaires à cause du sarkozysme

    RépondreSupprimer
  3. D'abord cette Droite - non ! la Droite - c'est des malfaisants, des bons à rien ou des mauvais en tout ou les 2 à la fois. Aussi comment peut -on s'intéresser à ce qu'ils disent ou à ce qu'ils écrivent. Pour moi c'est au-dessus de mes forces.
    Leurs propos arrivent cependant à franchir toutes les défenses.
    Maintenant écrire : ''et deux ans de sacrifices nécessaires à cause du sarkozysme'' est une erreur.
    D'abord on remet les compteurs à zéro là où ils étaient lorsque la Droite a pris les responsabilités gouvernementales - et encore c'est généreux - puis on fait un bilan et ensuite selon la formule ' de chacun selon ses moyens et à chacun selon ses besoins'

    RépondreSupprimer
  4. Merci Nicolas...
    La reprise des petites phrases choc de l'ancien régime m'amuse : casse toi riche con, putain 2 ans...
    Mais ça ne va pas suffire pour tout détricoter, malheureusement.

    RépondreSupprimer
  5. Hollandais de toujours10 septembre, 2012 11:12

    Vous voyez que vous êtes très bon en distributeur de vaseline. La marque "Sarko-tu-l'as-dans-le-cul" a déjà beaucoup servi mais c'est dans les vieux pots.... Deux ans ça va effectivement être très, très long... Long comme la "lente" glissade vers les déculottées qui attendent la gauche aux différentes élections "locales". La droite va pouvoir replacer tous ses "personnels" locaux (ce qui était manifestement son seul objectif ; il fallait perdre les "nationales" pour regagner les locales). Courage !

    RépondreSupprimer
  6. Oui deux ans de perdu à cause de Talonnettes, qu'ils se mettent ça dans le crâne les gars de droite

    RépondreSupprimer
  7. Dans 2 ans, on verra fleurir des dizaines d'associations, et le pays en a bien besoin pour créer de la richesse!
    Et non, les gars de droite ne marchent pas sur la tête, et seront rarement d'accord avec vous sur la légitimité d'un épouvantail à la fonction présidentielle.
    Sans la droite, vous seriez perdus les p'tits cocos...

    RépondreSupprimer
  8. Tout d'abord, à vous lire tous, je me dis : c'est pas gagné.
    Moi aussi, je me suis, à la fin de l'été, laissée aller à critiquer et à être également impatiente. Mécontente aussi, parce qu'on reproche à la gauche au pouvoir son inertie mais pour les Roms par exemple ça a été rapide ! ;o((
    En discutant avec mes enfants qui sont de jeunes adultes de gauche et tellement contents qu'enfin elle soit au pouvoir, je me suis calmée et j'ai relativisé. Ce n'est pas facile pour Hollande d'être un président "normal", Sarko en était un tellement "hors-normes" qu'on est encore un peu sonnés.

    RépondreSupprimer
  9. Allez, encore 2 mois et non pas 2 ans avant que les français s’aperçoivent de leur con..rie !

    RépondreSupprimer
  10. Bon OK la droite a fait tout pourri depuis 2002, on est d'accord.
    Est-ce pour cela que Hollande doit signer le plan Merkozy et le faire approuver par l'Assemblée et non par ceux qui vont crever de faim à cause de ce motherfucking plan à la con qui va nous réduire à l'état de Grecs en 2 ou 3 ans ?
    Hollande est un Président normal mais quand on est en situation de pré-World World III, les Présidents normaux on n'en a pas besoin. On a déjà goûté à Daladier-Lebrun, il y plus de 70 ans…

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.