19 septembre 2012

Charlie et ses drôles de drames

L’agitation autour de Charlie Hebdo me laisse dubitatif (mais pas pressé). J’ai dit hier soir que je désapprouvais. J’ai, ce matin, une discussion avec Vlad, dans les commentaires. Il n’est pas d’accord avec moi. Je vais donc reformuler ma position.

Mais après une page de publicité. Melclalex lance une chaîne de billets de blogs sur le thème : toi aussi, diffuse tes caricatures. Rosa Elle et Elooooody y répondent à leurs façons, de même que Lolobobo. FalconHill évoque aussi le sujet (mais je n’ai pas encore lu son billet), de même que Arnaud, Bembelly, Sarkofrance, …

Mais c’est sur le billet de Captain Haka que je voudrais rebondir pour exprimer mon opinion. Pour traiter le sujet, il évoque Closer et les seins de Kate Middleton. La justice a interdit la diffusion et Captain Haka semble regretter la décision. Pour ma part et outre le fait que soit les nichons en question ne sont pas jolis soit les photos sont ratées, je comprends très bien qu’on puisse interdire à un journal de diffuser les photos de quelqu’un à poil.

La liberté d’expression ne peut pas tout justifier. D’autant que si les photos sont ratées et que la princesse a, en fait, des jolis nichons, ça pourrait s’apparenter à de la diffamation.

La liberté d’expression doit néanmoins être défendue à tout prix. Mais la situation est paradoxale. Aussi, je veux bien défendre la liberté d’expression quoi qu’il arrive mais je peux comprendre les gens qui sont blessés par certaines diffusions.

La situation des Musulmans est aussi vaguement paradoxale. On nous dit que les fouteurs de merde (pour ne pas évoquer ce qui commettent des tueries) ne représentent pas évidemment pas la majorité des musulmans et je le crois bien évidemment. Il n’empêche que cette majorité des musulmans semble choquée par ces caricatures. Il faudrait savoir…

Le film diffusé et qui a provoqué ce que l’on sait n’est pas responsables de ce que l’on sait : ce sont les quelques extrémistes qui le sont. Pourtant, la vidéo aurait-elle due être diffusée ?

Charlie Hebdo a-t-il bien fait de diffuser ses caricatures ? Ma réponse personnelle est non. Je l’ai dit hier soir. Il me semble que des membres du gouvernement ont fait pareil (mais après moi, qu’on arrête de me traiter de suiviste !). Nous sommes dans une période de tension, il va falloir renforcer la sécurité à Paris et dans les ambassades. Ce n’était pas la peine de foutre le bordel. Néanmoins, je ne condamne pas Charlie Hebdo. Je ne suis pas mandaté pour. Je suppose qu’ils ont agi dans le cadre de la loi. Je ne peux même pas boycotter ce truc, je ne l’achète jamais. Pourtant, si je l’étais, je le ferais.  

Ainsi, il y a pas mal de gens qui voudraient penser tout blanc ou tout noir. Moi pas, le sujet est complexe et je ne vais pas pondre une conclusion formelle.

Toujours est-il qu’on nous dit que Charlie fait ce qu’il veut pour gagner de l’argent. On me dit aussi que Charlie n’a pas augmenté sa diffusion ce matin. Ils n’ont pas fait de tirage exceptionnel. Je ne sais pas ce qu’ils vont faire, s’ils gagnent de l’argent et quelle proportion de cette argent par les subventions publiques (sans compter les forces de l’ordre affectées depuis hier à leur sécurité…).

En début de mois, je gueulais contre cette presse dite de gauche qui faisait n’importe quoi pour gagner de l’argent. Sa ligne éditoriale communément admise est de gauche (c’est dans Wikipedia). Ils ne vont pas échapper à mes foudres.

Quand Charlie Hebdo « tape » sur les musulmans, il est évidemment soutenu par quelques réactionnaires de droite de ma connaissance, sans compter de braves gens bien modérés. Ils le font au nom de la liberté d’expression. Mes copains blogueurs de gauche qui soutiennent Charlie Hebdo au nom de la liberté d’expression font donc pot commun avec les réactionnaires. L’alliance de la carpe et du lapin. D’autres copains blogueurs de gauche de la tendance « musulmanistes » vont taper sur Charlie Hebdo au nom de … heu, je ne sais plus. Le respect de l'autre, peut-être. Toujours est-il qu’on ne sait plus trop qui défend quoi.

Enfin, cette histoire montre que l’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui. En l’occurrence, on peut se foutre des icônes catholiques mais pas des icônes musulmanes. Pour les juifs, je ne sais plus. Toujours est-il que je suis non seulement laïque mais aussi parfaitement athée.

C’est une notion que les gens ont du mal à comprendre. Un blogueur de gauche, Bibi, parlait l’autre jour de la religion athée dans Twitter. C’est une hérésie. L’enfant de religieux sera éduqué en étant baigné dans la religion. Tout son environnement parle de Dieu au quotidien, on va à la messe (ou aux machins des autres religions). Ainsi, l’enfant de religieux sera éduqué avec le principe de l’existence de Dieu.

Je n’ai pas reçu une éducation qui m’a appris l’existence de Dieu ni qui m’a appris la non existence de Dieu. Elle ne m’a pas appris l’existence de Dieu. La formulation d’une négation est importante. Je refais : on ne me disait pas tous les jours que Dieu n’existe pas, on ne me disait rien sur Dieu.

L’athéisme n’est ni une religion ni une croyance. Par contre, l’athée issu de parents croyants et éduqué dans la religion mais ayant par la suite « renié » cette religion n’aura pas la même vision que moi de tout ce pataquès.

« En l’occurrence, on peut se foutre des icônes catholiques mais pas des icônes musulmanes. » Je dis de ces conneries, parfois… : je ne sais pas ce qu’est une icône.

Par contre, j’aurais facilement assez tendance à respecter tout le monde et à penser qu’une entreprise commerciale comme un journal ne doit pas foutre la merde encore plus dans un monde qui va si mal. Je suis heureux de voir qu'elle est défendue par des gauchistes.

Mais il faut défendre la liberté d’expression avant tout, quitte à diffuser la photo des nichons de la princesse d’à côté pour gagner de l’oseille.

38 commentaires:

  1. c'est du pain béni pour les Lafont et Dupont qui s'en donnent à coeur joie oubliant que la caricature de Jean Sarkozy avec une croix juive avait été interdite...

    RépondreSupprimer
  2. bof, il est bien que certains maintiennent les garde-fous de la liberté d'expression

    RépondreSupprimer
  3. Le meilleurs titre du jour t'est attribué, félicitation

    RépondreSupprimer
  4. Ce qui est bien en France c'est que la "religion" se décline de multiples façons : ceux qui disent que l'athéisme/laïcisme est une religion = des gens qui ont peur du vide. Ils ont tort, on est incroyant mais baigné de tout.
    Mon fils un jour revient de l'école : "pourquoi nous on va pas à la messe ?" Je lui dis "Il y a des gens qui .. et des gens qui .. " Preuve qu'il n'était pas endoctriné il demande : "et toi ?" "Moi je ne crois pas que .." "Et moi aussi !" Le petit coquin. Il peut même changer d'avis. (30 ans après ça m'étonnerait .)
    Quant à Ch.Hebdo, "liberté d'expression" c'est un peu hypocrite, il s'agit en fait d'égalité de traitement médiatique des religions.
    Puisqu'on peut traiter la religion catholique et les catholiques n'importe comment, alors les autres doivent s'aligner : peu importe qu'on soit blessé, ou si on l'est on a le droit de le faire savoir (moi ne n'aime pas les dessins avec les femmes à quatre pattes), sans plus. L'intolérance est le vrai crime, et toute manifestation violente d'intolérance intolérable.

    RépondreSupprimer
  5. En fait, faudrait pas traiter les musulmans sur un pied d'égalité avec les cathos et les juifs, quoi.
    Sous-entendre qu'il y a des moments pour tout, le contexte, blabla bla... allons ! C'est prendre pour un con le professeur de mathématiques de mes enfants qui s'appelle Abdel et fait sa prière, mais jamais ne lèverait le petit doigt pour défendre les fanatiques qui font boum ou pan pan.
    Si une immense majorité des musulmans en France est constituée de gens modérés qui n'ont rien à voir avec les extrémistes, où est le problème ? Ils n'achèteront pas Charlie Hebdo, ils diront ce qu'ils en pensent, comme les cathos qui en ont marre de voir des caricatures du pape, et puis ? En quoi les musulmans modérés seraient-ils plus primaires et cons que les catholiques d'extrême-droite qui, eux, ne tuent personne ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pour ça que je suis partagé entre la volonté de défendre et celle de critiquer.

      Supprimer
    2. La seule chose qui me fiche la trouille là dedans, c'est qu'il y a des journalistes et diplomates français à l'étranger qui, eux, n'ont pas de protection policière et risquent de se faire descendre à cause de ce qu'a fait un journal français. On dira "et voilà, c'est la faute de Charlie Hebdo". Comme quand une fille se balade les bras nus se fait insulter et harceler, et qu'on lui rétorque "fallait pas aller court-vêtue dans certains quartiers, tu n'as que ce que tu mérites".
      Le calme et mesure que l'on demande envers les musulmans, là, je les sens comme de la peur et de la soumission. Pas comme du respect.

      Supprimer
    3. "quand une fille se balade les bras nus se fait insulter et harceler, et qu'on lui rétorque "fallait pas aller court-vêtue dans certains quartiers, tu n'as que ce que tu mérites".
      Sauf que tu réponds à côté! Les conneries de Charlie ce seont peut-être des innocents, toi ou moi, qui les paieront. Et, désolé, ce sera la faute à Charlie Hebdo!

      Supprimer
    4. non. ce sera la faute à ceux qui agresseront. (provoqués par Charlie hebdo, je veux bien, mais surtout prtés, nourris par leur bêtise et leur fanatisme.
      Maintenant, opportunistement, pratiquement, peut-on ne pas tenir compte de cette bêtise ? Chez les autres, je veux bien, mais dans notre pays ?

      Supprimer
    5. Comme je le dis dans le billet, il faut arrêter de voir tout blanc ou tout noir.

      Si on a une attaque d'une ambassade suite au numéro de Charlie, on pourra dire que c'est de la faute de Charlie : s'ils n'avaient pas fait ce truc, rien de serait arrivé.

      Mais je n'ai pas dit, non plus qu'il fallait baisser notre froc. Les premiers coupables, et les seuls !, seront ces affreux islamistes.

      Compliqué...

      Supprimer
    6. Aussi quand il y a une période forte tension comme maintenant, en sachant très bien par exemple, ce qui est arrivé à cet ambassadeur américain, Charlie aurait pu faire gaffe. Lors de la précédente affaire de caricature, il n'y avait pas cette tension je crois.

      Mais je suis aussi d'accord avec l'Amiral dans son dernier billet : nos dirigeants manquent parfois de couilles...

      Supprimer
  6. Que l'on soit conduit a s'interroger sur la façon la plus adéquate et cartésienne de répondre à pareil dilemme pour qui; des esprits imbus de " vérités religieuses " , n'est pas le moindre des paradoxes !!!

    RépondreSupprimer
  7. Sujet important et commentaire "copié collé" qui me va bien :

    Pourquoi nos amis musulmans ne manifestent pas contre les lapidations pratiquées sur leurs soeurs, contre la destruction de leur patrimoine, et contre toutes formes de violences commises dans le monde au nom de leur religion par les intégristes ? A quand de telles manifestations place de la Concorde et dans les villes de province ?

    Bref un mauvais film et des croquis par rapport a une dictature choisis ton camp camarade !

    RépondreSupprimer
  8. Apostasique et athée, j'en ai ras la casquette des religieux qui brament à tour va contre le blasphème, le mariage gay et les seins nus de Kate. Tu as raison quand on a été baigné dans un peu de religieux, on vit les choses différement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais. S'ils pouvaient tous se taire au nom de la liberté d'expression...

      Supprimer
    2. Je précise pour le vieux que cette phrase n'est pas une maladresse mais une plaisanterie.

      Supprimer
    3. Néanmoins, les nichons de Kate et la barbe du prophète n"auront peut-être pas le même impact dans la société. Si vous voyez ce que je veux dire..
      La provoc' est en nous, préservons-là.
      Ces sujets sont fascinants.

      Supprimer
  9. Liberté d'expression ou liberté d'impression?
    Je m'interroge ...

    RépondreSupprimer
  10. "La situation des Musulmans est aussi vaguement paradoxale. On nous dit que les fouteurs de merde (pour ne pas évoquer ce qui commettent des tueries) ne représentent pas évidemment pas la majorité des musulmans et je le crois bien évidemment. Il n’empêche que cette majorité des musulmans semble choquée par ces caricatures. Il faudrait savoir…".

    =============> SCHTOUNG!!

    Dans le 1000 Émile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ? Les cathos ne sont jamais choqués.

      Supprimer
    2. Je pense que dans une certaine mesure, les Cathos ont appris avec l'auto-dérision. Ou du moins ils tolèrent la caricature. Sauf quand très facilement, JM Ribbes fait une pièce de théâtre dans laquelle il mêle Jésus et le caca, je crois que ça n'a pas trop plu.

      Supprimer
  11. Je pense que c'est très important la liberté d'expression car l'histoire a montré que ça a pris pas mal de temps, d'efforts, pour qu'on en arrive là. Si on s'excusait, je trouve que ce serait un retour en arrière.
    Elle prime avant le respect pour les religions. De l'Islam aussi. Il faut continuer comme ça à mon sens.
    Je me permettrais de dire qu'il faut défendre Charlie Hebdo plutôt que l'Islam.
    On perdrait vraiment beaucoup de choses si on se baissait devant eux, quitte à ce qu'ils répondent par la violence. Mais on ne doit pas avoir peur, j'en ai l'intime conviction. Si on commence à flipper, c'est foutu! Il faut être formel à mon avis.
    En Suède les caricaturistes avaient été suivis par le gouvernement et il n'y avait pas eu d'acte de violence.

    RépondreSupprimer
  12. Charlie-Hebdo caricature régulièrement Jésus et Moïse, sans susciter de réactions violentes.

    Contrairement à ce que répètent aujourd’hui à l’unisson les hommes politiques français de tous bords, il me semble que le moment choisi par Charlie-Hebdo pour publier de nouvelles caricatures de Mahomet est particulièrement opportun, parce que c’est le moment où le droit de se moquer du prophète est mis en question.

    Combattre une menace la radicalise toujours sur le moment – mais l’ignorer et s’écraser devant elle, la renforce sur le long terme: Munich, et toussa.

    De multiples manifestations de musulmans étaient prévues pour samedi à travers toute la France, qui auraient rassemblé bien plus de 200 personnes, pour protester contre un film réalisé aux Etats-Unis par un Egyptien de religion copte.

    Les caricatures de Charlie-Hebdo leur fournissent une véritable raison de manifester en France -et, au gouvernement, une occasion de réaffirmer le droit au blasphème: mais le fera-t-il, ou reculera-t-il, au nom du “moment peu opportun” pour exercer un droit?


    Que diriez-vous si certains prétendaient que “ce n’est pas le moment de s’en prendre au pouvoir mondial de la finance, précisément lorsque le taux auquel la France emprunte sur les marchés risque d’augmenter ou que Moodys menace de dégrader la note de la France, et qu’il vaut mieux attendre une conjoncture moins défavorable pour le faire”? Ou que, compte tenu des négociations sur l'emploi en cours avec le MEDEF, ce n'est pas le moment de l'indisposer en usant du droit de grève?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé, je réponds à ce long commentaire rapidement par ce que je n'ai un smartphone pour accéder à mon blog.

      Tout ce que je peux dire c'est que j'espère que le gouvernement ne reculera pas.

      Charlie a choisi de faire l'actualité politique... Peut être au moment où il faudrait s'attaquer à la finance... et à la pauvreté mondiale, ce qui nous éviterait bien des problèmes.

      Était ce à Charlie de lancer ce "débat" ?

      Supprimer
    2. Est-ce au grattoir d'allumer une allumette?

      Supprimer
  13. Art.10 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen : "Nul ne peut être inquiété pour ses opinions,même religieuses".
    Ce texte fait partie du préambule de notre Constitution : de notre "bloc de constitutionnalité" de Constitutionnalité : c'est dire qu'il énonce un "principe constitutionnel" qui s'applique en France de manière absolue et immédiate, sans qu'il soit besoin de lois de mise en oeuvre.
    Ne t'y trompe pas : les caricatures publiées par Charlie Hebdo sont la JUSTE réplique à la manifestation que des salafistes ont osée sur la Place même de la Concorde il y a quelques jours : pour rappeler qu'en France, depuis 1789 et la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, l'infraction de blasphème qui a valu son supplice au Chevalier de la Barre, a été ABOLIE !
    Ceux de Charlie Hebdo étaient là, à la Manifestation au Théâtre du Soleil que nous avait prêté Ariane Mnouchkine,lorsque nous avons fait monter sur la scène, journalistes, écrivains et artistes musulmans libres, frappés de Fatwa !
    La France restera une République laïque et défendra l'article 10 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, par tous moyens.
    Il est normal que les politiques tempèrent ... Mais ils sont avec nous ... La marionnette de la Justice d'Ariane Mnouchkine était en tête du Défilé du 1er mai qui a précédé le 6 MAI ...
    Nous, défenseurs de la liberté de conscience et de la liberté religieuse - qui comprend l'apostasie et le droit de ne pas croire ! - ainsi que de la laïcité, son instrument de mise en oeuvre, nous serons toujours en face de l'obscurantisme, pour le combattre !
    Tatatan ! ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Ils sont avec nous. Je dirais en plus que ce n'est pas à la presse de lancer ce genre de truc (même si elle a évidemment un rôle important à jouer dans le progrès et dans le débat).

      Supprimer
  14. En l’occurrence, on peut se foutre des icônes catholiques mais pas des icônes musulmanes ?

    c'est pourtant bien le cas ! http://leparisienliberal.blogspot.fr/2012/09/charlie-hebdo-caricature-mahomet.html

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.