20 janvier 2013

Jean-Luc Malichon

Je suis curieux. Ce matin, je suis allé voir ce qu'avait dit Jean-Luc Mélenchon sur son blog depuis son premier communiqué, juste après l'intervention au Mali. Et je suis tombé sur ce sommet du rétropédalage en deuxième partie de ce billet (lire à partir de « Si le Mali m'était conté »). Il en vient à pondre une bafouille de deux ou trois pages pour justifier chacun des mots employés tout en reconnaissant à demi-mots que l'intervention était nécessaire et qu'il n'y avait pas besoin de consulter le parlement. Il n'a pas fait un billet pour présenter ses excuses, il a mis en deuxième partie d'un billet quelque chose qui ressemble à un billet en espérant probablement qu'aucune andouille comme moi ne le verrait.

Rien que l'introduction vaut son pesant de bretzels ! « Hollande avait à peine fini de parler quand j’ai écrit mon communiqué à propos de l’intervention au Mali. On devine que j’ai pesé mes mots. On comprend aussi après ce que je viens de raconter ce que sont devenues toutes les nuances de ce que j’ai écrit : une transcription en noir et blanc. » Traduction ? De la première phrase : j'ai tiré au plus vite pour être repris par la presse.
« Qui n’est pas pour sans condition, sans réserve, sans question, sans mémoire et sans prédiction défavorable est donc contre. » Donc il n'est pas contre ? C'est qu'il est pour. Il a donc bien fait son premier communiqué dans la précipitation mais au vu des éléments qui ont été diffusés depuis il est devenu pour.

« C’est-à-dire pour laisser faire. Donc pour la prise de Bamako par les terroristes, pour la charia, les supplices publics et l’asservissement des femmes. A moins qu’étant opposé à tout cela, mais sans me mettre au garde à vous, je sois seulement un inconscient des réalités de notre temps « dans-le-monde-qui-change-et-où-il-faut-défendre-les-frontières-de-la-démocratie-et-des-droits-de-l’homme-et-surtout-ceux-des-femmes » devant chaque pick-up rempli de barbus. » Il va nous faire le coup de la victime, maintenant ! Du type : vous vous rendez compte, ma brave dame, ils m'accusent d'être pour tout ça... ?

Après cette introduction joyeuse, il dissèque et justifie son communiqué.

« La légalité internationale de l’intervention d’abord n’est pas aussi assurée que le gouvernement veut bien le dire. » Il a parfaitement raison. C'est grandiose. Si je vois une petite dame agressée dans la rue et que je frappe l'agresseur, mon action est illégale.

J'adore le « n'est pas aussi assurée »...

« Pour finir, mon communiqué condamnait une décision prise par le seul Chef de l’Etat sans consultation préalable du Parlement et sans réunion du Gouvernement. » Dans la fin du paragraphe, il explique que le Parlement devrait être informé (pas consulté) au minimum 3 jours après. Et le Secrétaire d'Etat à la Taxe sur la Bière n'a pas nécessairement les compétences de M. Ayrault, Fabius et Le Drian, aidés de leurs états-majors respectifs, plus celui de l'armée qui travaille sur ce sujet depuis des années...

Je vais donc tenter de résumer son billet ainsi : « Vous comprendrez que j'ai fait un communiqué avec mes premières impressions parce qu'il fallait le faire et que j'ai bien réfléchi. » suivi de « Je ne suis évidement pas pour la prise de Bamako par les terroristes et l'intervention en urgence était indispensable et il était impossible de consulter le parlement avant. Par contre, il faudra faire attention à ne pas s'enliser là-bas et à ne pas refaire les conneries qu'on a faites ailleurs. ».

On est d'accord !

Mais pourquoi Jean-Luc Mélenchon passe-t-il tant de temps à justifier ses propos tout en tapant sur François Hollande plutôt que de nous parler du fond : il fallait intervenir en urgence ?

Suis-je bête ! Il en parlait avant. Longuement même, à base de souvenirs personnels, la nostalgie, Mitterrand et tout ça.

« Stopper une colonne de pick up est une chose. Reconquérir le nord du pays une tout autre affaire. » Il s'agissait bien de stopper une colonne de pick up (remplis de terroristes armés jusqu'aux dents qui voulaient conquérir le pays). « Le reconquérir contre qui ? Les islamistes ou les Touaregs ? Et pour rendre le terrain repris à qui ? Les putschistes au pouvoir ? Des élus ? Donc nous allons organiser les élections ? La définition des buts de guerre est un commencement indispensable » Les réponses sont dans la résolution 2085 de l'ONU.

Pourquoi ne pas le dire aux lecteurs ? Pour ne pas dire que le Front de Gauche n'est pas le seul à penser ? Pourquoi ne pas dire que c'est une armée Africaine qui ira faire le ménage ? Pourquoi ne pas dire que la reconquête n'est pas contre les Touaregs ? Pourquoi ne pas dire que le résolution 2085 prévoit le rétablissement de la démocratie, la négociation avec tout le monde ?

38 commentaires:

  1. Mélenchon est le nouveau Messie des damnés de la terre : à ce titre, il ne saurait avoir tort. Par conséquent, vous n'êtes qu'un vil Pharisien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! Vous n'avez pas trollé mon billet d'hier, vous, au fait !

      Supprimer
    2. Non, hier, nous avions un invité (un blogueur réac et catho…), donc je ne suis pas revenu à l'ordinateur.

      Supprimer
    3. Ah mais je n'étais pas inquiet.

      Supprimer
  2. Incroyable article de Mélenchon qui pas une seule fois ne prononce le mot Algérie, ni évoque le drame d'In Amenas.

    Il ne s'était pourtant pas privé d'évoquer l'armée algérienne lors de ses commentaires désapprouvant Hollande. Pourquoi ne dit-il plus rien à ce sujet ?

    Je n'aime pas la posture de cet homme, qui joue un rôle ambigu, soufflant le chaud et le froid, alors que la Nation devrait faire corps dans une situation aussi difficile.

    RépondreSupprimer
  3. "Si je vois une petite dame agressée dans la rue et que je frappe l'agresseur, mon action est illégale."

    Que nenni. L'article 73 du Code Pénal prescrit que toute personne qui est témoin d'un crime ou délit a qualité pour appréhender (ou concourir à) son auteur, dans la mesure des moyens de chaque individu. Il ne sera jamais reproché à un type gaulé comme une crevette de ne pas aller au carton avec un colosse, s'il a tout fait pour alerter les forces de l'ordre.

    En revanche, si vous ne faites rien, l'article 223-6 du même code qui instaure la non-assistance à personne en danger vous fera sentir la rigueur de la loi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dit "frapper". Pas seulement défendre la dame.

      Supprimer
    2. Vous la défendez comment, sinon en allant castagner l'agresseur ? Cela ne vous sera pas reproché, du moins tant que vous aurez respecté les règles de la légitime défense qui prescrivent que la riposte doit être la réponse à une atteinte (à soi ou à autrui) injustifiée, actuelle, et que cette réponse doit être immédiate et proportionnelle à la gravité de l'atteinte.

      Supprimer
    3. On s'en fout. C'est ce que je dis. Personne n'a dit que l'intervention de la Feance était illégale à part le Front de Gauche. Je parle évidemment d'une attaque disproportionnée.

      Supprimer
  4. Sois patient Jegoun, JLM devrait très bientôt nous parler d'uranium, du Niger, d'Areva, d'une guerre colonialiste manipulée par Israël et les Etats-Unis, and so on... Il suffit de lire ce que les complotistes de tous poils font circuler pour prévoir le discours du lendemain comme la pilule du même nom. Bonne neige, bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  5. J'attends le commentaire de GdC.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ! C'était hier mon appeau à trolls.

      Supprimer
  6. "La reconquête n'est pas contre les Touaregs" ! ... c'est bien là le problème : ça dépend lesquels !
    Il y a des groupes touaregs islamistes proclamés tels le MUJAO ! Jusqu'à là c'est facile.
    Mais il y a aussi le MNLA ! ... ça se corse ! Meuh non, le MNLA, c'est des gentils ! ... Bah vi, comme les Frères musulmans ! ... Le MNLA est là pour un "passage de main" ! ... Le MNLA l'a prouvé le 6 avril 2012 et il le prouve encore, à la date du 15 janvier sur son site : OK pour l'intervention franco-malienne, mais elle s'arrête à la frontière [auto-proclamée par lui] entre le Mali et "l'Azawad" ! Ah bon ? Et depuis quand le MNLA tiendrait le Nord ? Le Nord n'est-il pas tenu par les islamistes ?
    Alors moi, dois-je lire :"Les islamistes tiennent le Nord pour le MNLA ?"
    Et quand je lis que le MNLA "monte au front" : si je rapproche cette information du fait que le MNLA ne VEUT PAS que nos troupes franco-malienne passent ce qu'il estime "sa" frontière, qu'est-ce que je dois comprendre ? Arrivé à "sa" frontière, de quel côté se mettra ce MNLA, roi de l'opportunisme ?
    Quoi qu'il en soit, d'après ce que je sais,qui prononce le nom "MNLA" au Mali, risque "une main dans la gueule" ! Les maliens savent les responsabilités du MNLA dans les évènements terribles qui durent depuis près d'un an. Ils espèrent aussi que la CPI ira jusqu'au bout !
    Donc : Touaregs :oui (Cf la vidéo en lien sur mon blog). "Touaregs séparatistes", NON ! Pour les maliens leur intégrité territoriale est un engagement. Pour la CEDEAO et la MISMA aussi. L'intégrité territoriale ne sera pas négociable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai cru voir une dépêche disant que le Mnla rentrait dans le rang.

      Supprimer
    2. Il rentre dans le rang pour mieux en sortir !
      Arrivés à ce qu'ils estiment "leur" frontière, ils seront parmi nous et nous tirerons dessus !
      Mais nos forces ont fait l'Afghanistan, Fabius n'est pas Kouchner, Jean-Yves Le Brian est un homme cultivé, raisonnable, expérimenté ... ET, contrairement aux diarrhées verbales frontdegauchesques,les Ministres concernés n'ont pas cessé, depuis le mois de juin, d'être au contact des Commissions Parlementaires Défense qui ont reçu un à un et plusieurs fois,tous les acteurs politiques et tous les acteurs de la société civile et militants politiques de la diaspora malienne sur notre territoire. Y'a pas d'improvisation.

      Supprimer
  7. Sur Méluche, j'ai rien dit, mais ayé : voir la vidéo de l'émission de Serge Moati qui illustre ce que tu dis : aucun argument, sauf instrumentaliser le pire, pourvu que soit atteint le but unique : abîmer l'image de François Hollande.
    De mon point de vue, ce but n'a rien de politique, sinon ça se saurait, ça serait explicité, intelligible.Non,c'est simplement l'aigreur insurmontable,inguérissable d'une ambition sanctionnée et déçue car n'ayant pas su se mettre au service de l'intérêt général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois...?

      (Désolé d'être court, je suis avec l'iPhone dans une station service en route pour Paris).

      Supprimer
  8. Publie pas mon speach sur Méluche : j'ai tout dit hier au sujet de François Delapierre. Si le FDG avait quelque chose à dire sur le sujet, François Delapierre aurait pu le verbaliser.
    Se souvenir aussi que le FDG comprend une extrême gauche radicale dont est issu Méluche et que cette extrême gauche, en 2003,elle défilait avec les voilées = les "dames musulmanes" branche féminine des Frères Musulmans,contre la loi sur l'interdiction des signes religieux ostensibles à l'école !
    Et que cette même extrême gauche,elle a invité Tariq Ramadan au Forum social européen et que les "barbus" nous ont agressées, nous, organisations de femmes !
    Tu crois qu'ils peuvent changer ?
    Tiens, je vais me faire un petit galop dans la neige, parce que ce souvenir de ça me fait monter une colère en moi ... c'est pas bon pour la santé ça !
    Tu te mets en route, là ?
    Bon va-z'y molo,hein !
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop tard ! Mais ton com d'aujourd'hui est beaucoup plus clair que celui d'hier.

      Supprimer
    2. Apolline : est-ce que c'était pendant ce forum social que des féministes françaises se sont voilées pour écouter Tariq Ramadan ?
      Concernant Mélenchon : pendant les débats sur oui/non la burqa dans la rue, il a dit (et écrit sur son blog) qu'il fallait l'interdire, alors que le PS, dans son ensemble, était contre l'interdiction. Contre l'interdiction du voile à l'école aussi, sous Chirac. C'est d'ailleurs un des regrets publiquement exprimés par Jospin, n'avoir pas voté cette loi.
      Cette extrême gauche radicale pro-islamiste existe toujours Delphy, Gresh, les Indigènes de la République, une partie des écolos et du NPA (qui a explosé avec l'affaire de sa candidate voilée), etc. Je ne crois pas qu'on puisse y rattacher Mélenchon, le Mélenchon de maintenant, je ne lui vois pas de points communs avec cette "extrême-gauche" qui pour moi a beaucoup d'une "extrême-droite".

      Supprimer
  9. « Si le FDG avait quelque chose à dire sur le sujet, François Delapierre aurait pu le verbaliser. »

    Vous voulez dire qu'il aurait pu lui dresser une contravention ?

    RépondreSupprimer
  10. Enfin une ligne politique clair du taulier!

    Taper sur les méchants qui sont pas gentils avé le "caporal" hollande qui est vraiment, qui est vraiment, qui est vraiment phénoménal!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarf ! Alors que la seule ligne de Melenchon est de taper sur Hollande, on va dénoncer les choix d'un blogueur....

      Supprimer
  11. Ça c'est le genre de billet qui creuse le fossé entre le FdG et les socialistes.

    Je sens que les socialistes vont s'en mordre les doigts quand, à force de stigmatisations réciproques, Les partisans du FdG iront à la pêche lors des prochaines élections.

    Parce que le PS sans les électeurs FdG retourneront dans l'opposition...

    Je dis ça, je dis rien.

    D'autant que je ne suis pas FdG, contrairement à l'apparence : il suffit de lire la blogroll de Gauche de Combat pour s'en convaincre (qui contient bon nombre de leftblogueurs hollandistes, d'ailleurs !) :D

    Il est bon de préciser que Mélenchon n'est pas ma tasse de thé.
    Et puis pour compléter, je ne suis évidemment pas du tout antisémite, contrairement à certaines allégations stupides et scandaleuses d'hier que je viens juste de lire. Ni antisémite, ni islamophobe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai envie de dire : arrête. Le FdG n'arrête pas de taper sur le PS, renvoyant les électeurs vers l'extrême droite. En outre les militants et sympathisants du FDG ne sont pas propriétaires des voix des électeurs.

      Il me parait nécessaire de démontrer que Méluche n'a pour seul but que de taper sur le PS sans préciser ses positions.

      Au moins Marine Le Pen s'est prononcée pour l'intervention, pour défendre les peuples. Le Front de Gauche n'arrive plus à Défense les gens.

      Supprimer
  12. A force de vouloir s'opposer à Hollande de manière systématique juste pour s'opposer et sans réel justification qui tienne la route mélenchon finira par lasser.
    David75

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Je crois surtout qu'on y attache trop d'importance...

      Supprimer
  13. Le développement du terrorisme est mauvais pour toutes les civilisations. Absurde toute apologie en sa faveur.

    Cela dit; toute forme de violence depuis le plus banal délit au plus mortel des attentats n'est rien de plus qu''un synthome. PENDANT près d'un siècle la région aura fournie du pétrole au développement de l'occident. Le profit ayant été mal partagé; seul la misère physique et intellectuelle aura été la récompense pour des millions de personnes. Un gibier tout prêt pour être récolte pour le premier gourou venu promettant monts et merveilles. NESTOR ELIAS RAMIREZ JIMENEZ ouvrier immigré colombien syndiqué depuis JOIGNY 89300

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une dernière pour la route :

      http://yetiblog.org/index.php?post/mali-voix-discordante-de-melenchon

      Supprimer
    2. J'étais plié de rire quand j'ai vu ça : des blogueurs sont obligés de traduire Méluche tant son blog est lourd influe.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.