05 janvier 2013

Le gros con !

Quand vous êtes blogueur, vous devez subir quelques aléas. Quand par hasard, vous faites le buzz avec un vidéo diffusée quand vous rentrez du bistro, vous faites le buzz. Pas grave. Vous passez la journée à vous excuser, à discuter avec un tas de gens, à vous justifier, ... comme si vous étiez une espèce d'extraterrestre. Puis, vous finissez par tomber sur des gros cons, dans twitter, qui vous cherchent depuis ce matin. Des espèces de connard qui se prennent pour des justicier plus intelligents que tout le monde.

Alors vous vous demandez pour qui se prennent ces trous du cul et vous en faites un billet dans votre blog, comme vous avez fait, la veille au soir, un billet avec la vidéo d'un pauvre type bourré et qui a fait le buzz.

Ce type, Guedas, me casse les burnes depuis ce matin. Ce n'est pas grave. J'imagine comment il doit se comporter pendant les repas de famille, emmerdant tout le monde. C'est presque un bonheur. J'ai fait, en début de semaine, un billet  demandant un peu de respect dans les blogs et un autre hier,  pour décrire les trolls. 

Nous avons maintenant une nouvelle sorte de trous du cul : ceux qui vont juger de ce que les braves citoyens ont le droit ou non de diffuser sur le web. Nous avons cette série de trous du cul qui vont se donner le droit de faire des procès, en permanence, en oubliant que des vrais gens (même des gros) existent derrière des avatar.

Guedas, tu auras ta place au paradis des cons. Je n'ai pas que cela à foutre, ce soir, de subir tous les débiles de la terre, j'en ai déjà pris assez plein la gueule, aujourd'hui, pour avoir fait ce que des milliers de mômes de 15 ans font : diffuser une vidéo sur le web.

Tu peux crever. Merci. Tu as eu ton heure de gloire.

44 commentaires:

  1. Ce que tu as fait est parfaitement lamentable; il s'agit d'une forme de délation.
    Tu as jeté aux chiens un pauvre mec bourré qui ce matin ne se rappellait certainement plus de rien.
    De quel côté te serais-tu trouvé en 40 ?
    Je crois deviner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merde ! J'ai dénoncé un homophobe raciste et j'en passe. Et des trous du cul anonymes me traitent de délateur. Elle est belle la vie.

      Supprimer
    2. Faut arrêter quand même ! Le type, bourré ou pas, a tenu des propos immondes. Ne pas s'en souvenir ? Peut-être. Et alors ? On devient pas raciste et/ou homophobe en ayant picolé que je sache. Ses mots, il les pense avec ou sans alcool. Il n'a pour moi aucune excuse.

      Supprimer
    3. Anonyme, ta gueule.
      Je m'excuse, mais ça commence à bien faire.
      (ouvre un blog si tu veux raconter (que) des conneries.
      Merci.

      Supprimer
    4. Oui, en 40, il serait dans les camps de concentration avec les juifs, parce qu'il les aurait défendus!

      Supprimer
    5. Point Godwin atteint instantanément, bravo monsieur !

      C'est vraiment le bal des faux-culs cette histoire, les journalistes qu'on entend verser des larmes de crocodiles à propos de ce connard dans la vidéo et veulent salir jegoun à grands renforts de références aux "pages sombres de notre histoire", c'est pas demain la veille qu'on les entendra s'indigner des injustices sociales ou du rôle de blanchisserie néolibérale que remplissent leurs médias mainstream de merde.

      Bref, vive les faux-jetons du journalisme mainstream !


      Supprimer
    6. Bonjour les gens et merci.

      Supprimer
    7. L'alcool ne fait que faire ressortir le fond de la personne,de façon excessive certes, mais elle le fait ressortir.
      Ce type de comportement est exaspérant et cette vidéo, comme celle du gars soi-disant cadre sup. Chez Orange qui insulte la "guichetière" SNCF, montre bien la connerie humaine dans toute sa splendeur.
      L'alcool ou un supposé mal-être existentiel n'excuse en rien ces comportements racistes et aigris !!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Fils de sénateur ! ;-)

      A part ça cadre dans l'informatique d'une banque.

      Supprimer
    2. Pour ton info, je ne suis pas fils de Sénateur. bisou.

      Supprimer
    3. Ah, je croyais. Désolé. Bises aussi.

      Supprimer
  3. Ah merde y'a mon nom dans le tweet.Je vais être connu :0)

    RépondreSupprimer
  4. Ah merde ! J'ai effacé le commentaire de Tizel. Je le remets :

    Sans doute la rançon du succès... Le pire, c'est sans doute que les gens qui critiquent font en même temps la promotion de ceux qui sont critiqués.

    Mieux vaux susciter ce genre de réaction que l’indifférence. Cela veut dire que tes écrits (ou tes vidéos) ne laissent pas indifférents, font réagir, et parfois réfléchir.

    RépondreSupprimer
  5. Si c'est vrai ! En décembre, un type a voulu m'embêter ... Mon blog n'a jamais été plus lu ! ... Les gens font la différence !
    Bz

    RépondreSupprimer
  6. C'est triste comme les mecs bourrés manquent d'ambition, tout de même. "Je suis journaliste au Parisien", c'est censé impressionner ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout. En fait il est journaliste au Monde mais il avait honte.

      Supprimer
    2. Bien vu Suzanne, je crois que j'aurais aussi tremblé devant ses menaces :)

      Supprimer
  7. C'est dingue comment tu t'énerves parce que tu n'arrives pas à juste dire : je me suis planté, j'ai fait comme si ce mec était du Parisien alors que j'avais rien vérifié, désolé, les gars, je le referais plus, basta, promsi, juré, craché.

    Certes, tu as eu l'élégance de faire un billet d'excuses, mais tu n'as pas pu t'empêcher de dire que quand même, tout cela est un petit peu la faute des méchants journalistes qui n'ont même pas ri à ma blague.

    En précisant même que les journalistes auraient peur des blogueurs, et que c'est pour ça qu'ils ont été méchants avec moi. Attends! Tu rigoles ou quoi? Les journalistes auraient peur de blogs qui diffusent des vidéos sans rien vérifier en se prenant pour des skyblogueurs? J'ai envie de dire : MDR.

    Merde! Tu n'as pas quinze ans, justement. Ce qu'on publie a une importance. On peut pas faire n'importe quoi, surtout quand on est un peu lu comme toi.

    Ce qui est drôle, c'est que tu es sûrement contre la vidéosurveillance. Pourtant, tu as filmé un mec avant de mettre sa tête sur le web.

    Je trouve ça extrêmement déplaisant.

    Alors ça fait rire toute ta cour. Mais ne t'étonne pas si tu reçois des commentaires désagréables sur twitter.

    Bon, de mn côté, je l'avoue : au bout de deux minutes, j'ai arrêté de regarder. Cette vidéo n'a strictement aucun intérêt...

    Elle ne valait donc même pas de buzz, bad or good.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Chafouin, je ne me suis pas planté. Je vais être grossier mais vous êtes tous tarés. Vous vous regardez le nombril dans Twitter. Pour ma part, je tiens un blog où je rigole avec les copains, où je passe une partie de mes loisirs.

      Votre réaction tombe à un moment où j'ai fait un tas de billets, ici, sur macomete.com et sur aubistrogeek.com à propos des évolutions de l'information sur le net, mais aussi à propos des données privées sur le web.

      Tu te bases sur un tas de réflexions ou d'axiomes complètement à côté de la plaque. Où as-tu vu, par exemple, que j'étais contre la télésurveillance ?

      Les journalistes, peur des blogs ? Vos ventes s'effondrent. L'information tourne dans Twitter avant d'être mise en une par les journaux. Vous êtes, pour la plupart, complètement incapables d'appréhender les évolutions de la société. C'est votre problème.

      Cela étant, je ne supporte pas que l'on puisse mettre en cause mon honnêteté intellectuelle en prétendant que j'ai voulu faire le buzz. Et c'est en ça que vous vous plantez tous : vous n'êtes plus journalistes mais procureurs. Et vous avez une responsabilité que je n'ai pas : informer les gens.

      L'information, elle tient en trois point :
      1. Un gros con a dit des conneries dans un bistro.
      2. Un blogueur a pris une vidéo et l'a diffusée sur son blog.
      3. Cette vidéo a fait le buzz.

      On peut rajouter quelques faits, comme ce blogueur n'est pas un môme de quinze ans mais un des plus gros blogueurs politiques. Et une autre : la réaction des journalistes dans Twitter (et dans les commentaires du blog !) est assez forte.

      Tout le reste n'est qu'affabulation. Maintenant, tu peux aller voir mon blog macomete.com et le nombre de billets que j'ai fait pour dénoncer ces twittos qui se prennent pour des procureurs.

      Supprimer
  8. Ce que j'ai surtout constaté en regardant cette vidéo lamentable, puis les commentaires qui s'en sont suivi, c'est que les parisiens contrairement à ce qu'ils pensent ont l'air de s'emmerder grave...

    Venez en Touraine ! Ici aussi on a des poivrots, mais on perd pas notre temps à les filmer ou à essayer de discuter avec eux. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en connais plein ! J'ai même passé trois jours à Tours, cet été ! Chez @jm37000 et avec @detoutderien, @matfanus et @dadavidov.

      Supprimer
    2. Tu n'as pas choisi les pires ;-)

      Allez ! Reviens place Plum, ça te changera de la Comète !

      Supprimer
    3. Je reviendrai ! On se connait peut être ? Je t'aurais répondu plus précisément mais j'ai oublié le nom du bistro... L'épée ?

      Supprimer
    4. L'épée royale. Un repaire de droite ;-)

      Non, on ne se connait pas, mais on partage beaucoup de valeurs. Notamment celle qui consiste à refaire le monde accoudé au zinc. Je ne m'en lasse pas. Sauf bien sûr quand un connard vient tout gâcher, mais bon, c'est classique. Non ?

      Supprimer
    5. La routine ! Et au plaisir de boire un coup ensemble.

      Supprimer
  9. Je ne suis pas procureur. Je pense que ce que tu ne comprends pas c'est que tout cela ne serait jamais arrivé si tu n'avais pas ete affirmatif concernant la profession du gars.
    Et puis, entre nous, vu ce que tu racontes sur mon metier, vu les accusations que tu proferes, je me demande qui est le plus procureur des deux.

    Je suis d'autant plus a l'aise pour parler de ca que je suis.blogueur ET journaliste. Je.n'ai donc rien contre les.blogs, bien au contraire, et tu le sais.bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas été affirmatif. J'ai fait un titre foireux. Ça ne vous arrive jamais ?

      Supprimer
  10. Mais si tu avais juste ecrit : regardez ce gros c... qui insulte les autres dans un bar, ca n'aurait choqué personne! le probleme est bien que tu insistes lourdement sur sa pretendue qualité de journaliste. Ca devient le coeur de ton billet. C'est cela qui a cree le buzz et tu le sais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non. C'est toi qui fait l'erreur. J'aurais fait la vidéo sans le billet elle serait encore plus passée.

      Supprimer
    2. Mais il n'y aurait eu aucun souci. C'était dans ce cas juste un billet rigolo sur un idiot qui insulte les gens, comme on en a tous vu.

      Les gens ont relayé en se disant "putain! un journaliste du parisien qui insulte tout le monde dans un bar!"

      Supprimer
  11. P.s. J cela m'arrive aussi de faire des erreurs. Je ne rejette pas la faute sur les autres ds ces cas la...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je n'ai pas fait d'erreur. C'est parce que tu refuses de réfléchir en enlevant ta casquette de journaliste que tu penses ça.

      Supprimer
    2. Si tu n'avais pas fait d'erreur, pourquoi te serais-tu excusé? (et je ne t'accuse pas de ne pas enlever ta casquette de blogueur qui se croit obligé de se comparer avec les journalistes)

      Supprimer
    3. Je ne me compare pas à un journaliste. Je me suis excusé auprès du Parisien parce que le buzz enclenché par ma vidéo pouvait nuire à leur entreprise ce qui n'était pas mon but.

      Si tu refuses de sortir de ton prisme c'est ton problème. Moi, je ne suis pas journaliste, juste blogueur.

      Supprimer
    4. Comme si les journalistes s'excusaient à chaque fois qu'ils racontent une connerie.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.