11 janvier 2013

Moscobourg et Montevici

Pierre Moscovici est interviewé par le Figaro. Arnaud Montebourg est interviewé par les Echos. Comme vous ne lisez pas ces canards, je vais vous donner des extraits des passages les plus intéressants (pour moi… Pour vous, vous n’avez qu’à le lire…).

Mosco :

A propos de l’investissement qu’il faut relancer : « Le logement, la rénovation thermique, les infrastructures de transport et le déploiement du très haut débit ont été identifiés comme nos principales priorités. » Il faudrait le dire plus fort…

A propos des « 75% » : « les raisons de l'exil fiscal ne sont pas dues à un tel dispositif. La fiscalité ne fait pas tout: à l'époque du bouclier fiscal à 50 % de la droite, il y avait pourtant 700 départs par an. » Ben oui…

Juste après : « Et puis, pour retrouver l'attractivité française, nous devons aussi restaurer nos bases fiscales, en renégociant nos conventions internationales. Nous y travaillons. » C’était l’objet de mon billet à propos de Virgin, avant-hier. Encore une fois, le Gouvernement devrait insister plus sur cet aspect dans sa communication.

Plus loin : « Cela dit, il faut aussi que les Européens s'interrogent sur les moyens d'obtenir plus de croissance, comme le FMI et l'OCDE nous y invitent. » Oui…

Vous avez le droit de lire le reste…

Nono :

A propos de Virgin : « La distribution subit elle aussi un choc de rentabilité car la montée du e-commerce amène à un changement de modèle. » C’était aussi au centre de mon billet à propos de Virgin. Je crois que je vais finir par soutenir le Gouvernement… « Certaines entreprises ont su résister car elles proposent un service de terrain personnalisé, d'autres ont tardé ou n'ont pas su le faire, comme Virgin. » Ben oui.

« Nous préparons au ministère l'entrée de notre pays dans la révolution industrielle en cours en soutenant, finançant les innovations, les nouveaux produits, les nouveaux emplois, les nouvelles usines du 21e siècle. » « Les Américains relocalisent leurs activités, l'Asie investit des milliards dans les nouvelles technologies, l'Europe et la France se réveillent. »

« La France est d'ores et déjà la destination numéro un des implantations industrielles en Europe. » Intéressant.

« Nous créons un programme semblable de relocalisation que nous allons confier à une Agence. » Le problème de ce Gouvernement est qu’il communique souvent en tant que pompier de service (surtout Arnaud Montebourg) en oubliant de dire qu’il y a un travail de fond, derrière. Ce qui manquait dans le Gouvernement précédent…

« La question des 35 heures est derrière nous et n'intéresse pas les partenaires sociaux qui préfèrent se consacrer au marché du travail. Nous avons une durée effective du travail plus longue qu'en Allemagne ou qu'au Danemark dont les résultats sont pourtant meilleurs. » Pas inutile de le rappeler.

Vous avez le droit de lire le reste…

3 commentaires:

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.