31 janvier 2013

Contre Civitas

En faisant un survol de l'actualité, ce soir, j'ai vu que l'UMP lançait une pétition pour exiger un référendum à propos du mariage pour tous. Le referendum est impossible et la pétition est ridicule. L'UMP tend un bâton pour se faire battre.

Du coup, j'ai signé la pétition contre le financement public de Civitas et vous invite à faire pareil.

21 commentaires:

  1. Je viens de le faire .Continué a écrire vos billets ,c'est un plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer
  2. Personne n'exècre plus que moi Civitas et ces trouducs de traditionnalistes (en tout cas ceux-là) mais je ne signerai pas cette pétition. Une raison à cela. Je déteste le deux poids deux mesures. Si on retire à Civitas ces subventions, il va falloir regarder à la loupe toutes les subventions accordées en France pour chaque association ; parce qu'il y en a certainement de plus nuisible et de plus contestable encore. Comme c'est impossible à faire, je pense qu'il vaut mieux s'abstenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. C'est Civitas qui a "manqué de discrétion" et qui mérite des baffes aujourd'hui.

      Supprimer
    2. Oui, comme tout un tas d'autres associations. Je ne voudrais pas gâcher la fête mais les indignations sélectives, à droite comme à gauche, ça commence à bien faire, hein... J'ai l'impression qu'on ne s'en sortira pas...

      Supprimer
    3. Bon. On va couper toutes les subventions aux machins religieux...

      Supprimer
    4. Bonne idée, coupons les aides au Secours Catholique, à Coeur du 5 et à toutes les associations religieuses qui œuvrent auprès de la pauvreté, là où personne ne met les pieds.

      Supprimer
    5. Ben voilà....

      Donc il faut contrôler les agissements des associations quand on leur file du pognon. Je ne sais pas comment. Des citoyens ont détecté des mauvais agissements d'une association et lance une pétition vers les pouvoirs publics pour qu'ils de posent des questions.

      Supprimer
    6. Tu ne sais pas comment ? Moi non plus. Ce que je sais, c'est que je n'aime pas les commissions de contrôle, elles dépassent toujours leurs prérogatives, elles finissent toujours par verser dans le clientélisme ou par devenir des sortes de police de la pensée. C'est pour cela que malgré mon dégoût envers les types de Civitas, leur pensée, leur violence, leur sombre connerie, pour ces ignares en somme, je m'abstiens de signer cette pétition... Enfin, passons...

      Supprimer
    7. Je ne pensais pas nécessairement à des commissions de contrôle. J'ai commenté trop vite en parlant de "contrôler les agissements". Quand j'étais trésorier d'assiciation nous avions les subventions sur la base de projets et d'une reconnaissance d'utilité publique. Les comptes étaient certifiés par des comptables.

      Bref, il était possible de vérifier très facilement, par les ministères de tutelle comme par les municipalités, que nous étions "cleans". Il n'y avait pas besoin de commission de contrôle.

      Je suppose qu'il est facile de vérifier que le secours catholique ne fait pas le con avec son pognon.

      Supprimer
  3. Je suis le 8 149 ème...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'aurait été 8147 j'aurais été "premier"...

      Supprimer
    2. 8147 est un nombre premier... mais bon... je suis pas sûr que ce soit hilarant!

      Supprimer
  4. JE viens également de signer la pétition.

    RépondreSupprimer
  5. Si on supprime en même temps les flots de pognon qui se déversent sur les officines antiracistes, les observatoires de l'homophobie, etc., alors là je signe des deux mains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va vous les couper ! (Les mains...)

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.