23 janvier 2013

Mariage pour tous : un bourbier pour la droite ?

Christine Boutin ne va pas voter contre le mariage pour tous. Il faut dire qu’elle n’est pas députée ou sénatrice. Par contre, une des informations du jour est que Benoist Apparu s’est prononcé pour. Ce n’est pas le seul à droite. Pourtant, pour les cadres de droite, se positionner n’est pas facile. Ils savent que le texte passera. François Hollande ne peut pas faire autrement. Il ne va pas se fâcher avec son électorat aussi pour ce sujet-là. Et ils savent également qu’ils ne pourront pas revenir sur le texte quand ils reviendront au pouvoir (le plus tard possible…).

Le PACS est entré dans les mœurs. Bientôt, il y en aura plus que de mariages, probablement. Moins de 5% des PACS concernent des couples homosexuels. Le PACS est le reflet d’une évolution de la société. Pourtant, rappelez-vous des combats, à l’époque, des longues tirades, déjà, de Christine Boutin. Le PACS est passé. Il y en a plus de 200 000 en France. Il y a environ 250 000 mariages, contre 300 000 lors de l’adoption du PACS.

Les élus de droite savent que le combat est vain. Lionel Lucca, pourtant pilier de la Droite Populaire, a même dit : « Il y a quelques années, la droite s’est opposée au Pacs. Mais quand elle est revenue au pouvoir, elle ne l’a pas abrogé. Mieux : Nicolas Sarkozy nous a même dit que nous nous étions trompés en le combattant. Je n’ai donc aucune envie de participer à un même cinéma. »

Dans le détail

A l’UDI, à peu près un tiers des députés voteront pour le texte. Il y a notamment Chantal Jouanno, Jean-Louis Borloo, Jean-Christophe Lagarde et Yves Jégo. Hervé Morin et François Sauvadet ont annoncé qu’ils voteront contre.

A l’UMP, quelques députés de droite ont une position modérée. Ils voudraient la création d’un Contrat d’Union Civil à la place du mariage pour ne pas heurter la communauté catholique. C’était un peu ma position, à l’origine, avant que je devienne pour. Enfin… J’aurais voulu qu’on supprime le mariage du Code Civil… Sont sur la ligne du CUC (à ne pas confondre avec la raie du…), Axel Poniatowski, Jean-Pierre Raffarin, Nathalie Kosciusko-Morizet ou encore Luc Chatel.

Il y a ceux qui sont également favorables au CUC et qui souhaitent un referendum (non constitutionnel), comme Henri Guaino.

Outre Christine Boutin, sont contre et actifs : Jean-François Copé, Laurent Wauquiez, Patrick Ollier, Christian Jacob, Claude Guéant et Brice Hortefeux.

Xavier Bertrand est plus discret. Il constate qu’on ne revient jamais sur les réformes de société. François Fillon est celui qui se serait plus prononcé pour l’abrogation future de la loi mais il reste très discret sur ce dossier, préférant oublier l’épisode de droitisation de l’UMP pendant la campagne interne.

Même si seuls deux députés UMP (Franck Riester et Benoist Apparu) se sont positionnés pour le texte, des gens comme Luc Chatel et, à une moindre mesure, Pierre Lellouche pourraient voter pour également. D’autres sont hésitants, comme Bruno Le Maire, Dominique Bussereau et Gilles Carrez.

Le Front National est également franchement et unanimement contre le mariage pour tous mais se fait assez discret sur le sujet. En lisant la presse, on constate un tiraillement entre les dirigeants du FN. On le sait, Marine Le Pen n’a pas manifesté et n’a pas, non plus appelé à manifester. Il y a eu une vague polémique, certains prétendent qu’elle est sous l’influence « d’un lobby gay » ce qu’elle a démenti. Je ne connais pas la vérité. Je suppose qu’elle est sur une position plus politicienne, qu’elle ne veut pas apparaître se battre avec l’UMP préférant communiquer à propos de la guerre au Mali, où elle peut renvoyer dos à dos l’UMP et le PS, coupables, selon elles, d’être « complices » pour expliquer la situation internationale…

Surtout, elle pense probablement que ce débat n’est pas au cœur des préoccupations de son électorat. Certains des électeurs, d’ailleurs, sont probablement concernés par ce mariage, via la famille, les amis, les voisins, … Elle se positionne contre mais ne veut pas donner une image trop réactionnaire à ce sujet.

Pour résumer, Marine Le Pen et François Fillon laissent Jean-François Copé s’embourber dans ce dossier…

Jean-François Copé est obligé de continuer sur sa ligne, la « droite décomplexé ». Il n’empêche que ni lui, ni quelqu’un d’autre à droite, ne représentent franchement l’opposition au mariage pour tous. Ils ont laissé le boulot à Frigide Barjot…

Parce qu’ils savent qu’ils ne pourront jamais revenir sur le texte, qu’il rentrera dans les mœurs, comme le PACS. Comme le signale Rue89, ils ne peuvent pas faire la même erreur que pour les 35 heures qu’ils n’ont jamais pu « abolir ». Ils ont peur du bourbier.

Même la hiérarchie catholique n’est pas spécialement virulente si l’on considère qu’on entend plus Mme Barjot !

Les dirigeants de droite auraient-ils laissé tomber leur électorat en modérant la protestation en fonction de ce qu’ils estiment vouloir faire passer comme signal ?

8 commentaires:

  1. une chose est sure D. de Villepin ne peut pas se prononcer vue l'atualité de sa fille en ce moment ...

    RépondreSupprimer
  2. Que la loi passe et qu'on en finisse!

    RépondreSupprimer
  3. Amusante situation je trouve, Copé s'enterre de plus en plus.

    RépondreSupprimer
  4. Un bourbier ... Un de plus tu veux dire : et ainsi cette "extrême" droite,car selon moi,ç'en est une,ne peut plus faire sa chattemine ! On voit ses crocs !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.