17 mai 2013

MPT et bravo au CC

Le Conseil Constitutionnel a validé le Mariage pour tous. Le jour de... la journée internationale contre l'homophobie. François Hollande n'a plus qu'à promulguer la loi. Il a dit hier qu'il le ferait rapidement, probablement avant la manif du week-end prochain. Sans doute dès ce week-end.

La manif ? Nous serons là pour observer ces gens défiler. On aura gagné un combat, celui de la loi, mais il reste du boulot avant de gagner le vrai combat. La loi est une étape. Dans 10 ans, 20 ans,... les jeunes homos n'auront plus honte de se promener main dans la main. 

Pendant la manif, nous crierons qu'ils sont anti-Républicains et tout ça. Peu importe. 

Ce soir, je pense beaucoup à cette copine et ce copain qui m'ont convaincu de militer pour ce truc parce qu'ils voulaient se marier. Je ne pouvais pas leur retirer ce droit. 

Ils sont jeunes. Ils sont blogueurs. Ils se reconnaîtront. 

Ils se marieront. Pas ensemble, hein !

P.S. : si vous comptez m'inviter au mariage, organisez-le près de la ligne 7 du métro. 

20 commentaires:

  1. Un combat gagné d'avance est-il encore un combat?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gagné d'avance ? Tu as fait quoi pour ? Moi, j'ai fait la campagne des primaires et de la Présidentielle puis des billets de blog. Toi tu commente misérablement et anonymement sans respect pour le boulot des autres.

      Supprimer
  2. Etapes suivantes :

    Pour protéger les enfants d'homosexuels de toute stimatisation à l'école (les enfants sont parfois cruels dans leur rapport à la réalité : ils disent "le roi est nu" ou encore "Quoi? deux messieurs ensemble mais c'est dégoutant!"
    =>
    - obliger les enfants, dès le primaire, à apprendre que l'amour homosexuel est équivalent et rend aussi heureux que l'amour homosexuel.
    - interdire aux parents d'apprendre un regard critique sur le sujet à à leurs enfants.
    - condamner pour homophobie toute personne qui critiquera le bien fondé du mariage homosexuel.

    Ne dites pas que c'est un fantasme, ces 3 points sont déjà une exigence des LGBT.

    Vos combats sont décidément d'une grande noblesse.

    Même Sarkozy n'avait pas réussi à diviser la France de cette manière !

    RépondreSupprimer
  3. Pauvre con ! Tu ne te rends même pas compte de ce que tu écris tellement tu n'as rien entre les oreilles.

    Je vais néanmoins répondre à tes trois points.

    1. Comment veux tu obliger des enfants à apprendre ? Comment peux-tu remettre en cause le fait qu'une forme d'amour puisse rendre plus heureux qu'une autre ?

    2. Comment veux-tu qu'on le fasse ? Comment peut-on jeter un oeil sur ce que les parents enseignent à leurs enfants ? Et tu crois que beaucoup de parents homosexuels ont appris à leurs enfants que tout était pareil ?

    3. Connard ! C'est vous qui voulez nous modifier parce qu'on modifie la loi ?

    La France n'est pas divisée. 70% des gens souhaitent que vos conneries s'arrêtent.

    RépondreSupprimer
  4. « Dans 10 ans, 20 ans,... les jeunes homos n'auront plus honte de se promener main dans la main. »

    C'est sûr ! D'ailleurs, c'est déjà largement le cas dans toutes ces riantes cités qui entourent Paris ou bordent Marseille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si votre dernier combat est de mettre l'homophobie sur le compte de l'immigration, je ne peux rien. J'ai bistro.

      Supprimer
    2. L'homophobie, certainement pas ! Sa recrudescence sous des formes violentes, en revanche…

      Supprimer
  5. Bon ! ... Une bonne chose de faite !
    J'étais en déplacement et mon "andouille" de gamin me dit à la descente du TGV : "Maman, t'es au courant, le CC a invalidé la loi sur le MPT, intégralement" J'ai vu le ciel tout noir, la chappe de plomb idéologique triomphante s'abattre ... Et il s'est mis à rigoler !
    Moi, ch'suis vieille et fragile ! faut pas me faire des trucs pareils, ça me gâche tout !
    Voilà, je suis remise ! On est en train 'arroser ça ! On a téléphoné à nos potes ... Hey, allez-y mollo ! Attendez un peu ... que les examens soient passés, qu'on ait le temps de se préparer pour être très très beaux ! Et chiche, je vous confectionne des pyjamas avec des coeurs où je pense !
    Ok,ok ... fendus les pyjamas ! Y sont diaboliques !

    RépondreSupprimer
  6. Merci d'avoir milité, même si ça ne te concerne pas directement, juste pour le geste ! Je crois que c'est le symbole qui compte le plus !
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bonheur de mes copains me concerne directement.

      Supprimer
  7. Moi non plus pas concernée mais je l'ai voulue dès la campagne cette égalité. Sur twitter, au quotidien (tous mes collègues sont venus aux manifs, voilà le résultat) et j'étais même au vote à l'assemblée le 23 avril. Et comme tout le monde j'ai été scandalisée par la violance, la haine la discrimination et le déni d'homophobie dans lequel un certain nombre d'opposants se sont plongés.

    Je suis aussi en colère qu'on ait en 2013 à justifier et se battre pour que la République donne enfin la protection à des familles, des couples.

    Je suis devenue bénévole au Refuge depuis ces dernières semaines et on ne sort pas indemne d'accompagner ces jeunes victimes d'homophobie, jamais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. C'est dur.

      Mais je le dis, je ne suis pas un militant de la première heure.

      Supprimer
  8. « C'est une révolution institutionnelle. Nous sommes en train de changer de civilisation, de régime »Frigide Barjot.

    Comment peut-on espérer défendre une cause, fût-elle la plus juste, en se rendant aussi ridicule?

    Barjot, Boutin...L'anti-mariage homo a trouvé les leaders qu'il méritait (même la hiérarchie de l' Eglise et Copé ont compris et laissé tomber)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, c'est ça qui est drôle !

      Sans compter que pendant les"premier tiers" des débats les cathos ont laissé Barjot au premier plan. Ils son revenus après, puis l'UMP... que j'imagine en pleine réunion tout le week end pour organiser le rétropédalage. J'imagine Copé pondre un discours du genre "l'UMP n'est pas organisateur de la manif et laisse ses membres et sympathisants faire ce qu'il veulent, pour ma part, je suis invité à déjeuner par la sœur de la mère de ma femme. Mon respect pour la famille fait que je ne pourrais pas manifester".

      Supprimer
  9. "" je suis invité à déjeuner par la sœur de la mère de ma femme"

    Excuser son absence à la manif ant-mariage homo par une invitation par une tante par alliance me semblerait maladroit...

    RépondreSupprimer
  10. Repli en bon ordre:

    "Jean-François Copé, président de l'UMP, a déclaré vendredi à TF1 qu'il regrettait la décision du Conseil constitutionnel concernant le mariage homosexuel mais qu'il la respectait. "C'est une décision que je regrette mais que je respecte", a dit M. Copé. "C'est désormais une loi qui sera promulguée et que nous respecterons au nom de la République"

    "La manifestation du 26 mai, en ce qui concerne ma participation, prendra un tour un peu différent. Ce sera pour s'opposer plus globalement à la politique familiale de ce gouvernement", a-t-il précisé. M. Copé s'est ainsi déclaré opposé à la modulation des allocations familiales en fonction des revenus" etc.

    AFP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau. Il n'ose même plus parler au nom du parti qu'il préside.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.