20 mai 2013

Luttons contre le FN en attendant l'apéro

Le camarade Gauche de Combat m'envoie un tweet (illustration) pour m'inviter à lire son billet (oui, on appelle ça du spam et il perd de l'énergie, je l'ai déjà lu) où il invite ses lecteurs à contrer le Front National plutôt que le Front de Gauche. Je vais me retenir d'être doublement grossier. Je vais quand même rappeler, d'une part, qu'on a vu l'efficacité des campagnes du Front de Gauche et, d'autre part, il a dans sa page d'accueil au moins trois billets à charge sur 10 contre le Gouvernement ou le PS.

Je ne fais pas de billet contre le Front de Gauche sauf, parfois, pour répondre à des propos précis du Front de Gauche contre la majorité.

Tant que je suis à lire sa une, ça me fait penser que ce billet m'a inspiré un billet que je n'ai pas fait. Dans ce billet, il tente de décrire ce qu'est un type de droite. Toutes les platitudes habituelles y passent. Si on considère que la droite représente 50% de la population française, notre camarade Gauche de Combat a démontré que la moitié des Français étaient des enculés. Ce n'est pas avec ce genre de propos que l'on luttera contre le grand parti populiste de droite.

Pour en revenir avec le Front National, je ferais remarquer à notre aimable ami Gauche de Combat que j'en fais beaucoup plus que lui. Je le concède, avec un résultat à peu près aussi nul. Tiens ! Ce matin, je faisais un billet à propos des corridas. Je n'aime pas les corridas mais un confrère blogueur disait qu'il serait absurde de les supprimer. Dans ce billet, je disais que ses arguments étaient insuffisants pour me convaincre mais j'en rajoutais un : « Il y a une raison pour laquelle il serait absurde de l'interdire : ça provoquerait un désastre électoral pour le type à l'initiative de l'introduction. » Je voulais bien dire par là que si on supprimais les corridas, on donnerait des voix à l'extrême droite.

Ma première réflexion qui semble particulièrement importante à cette heure avancée : il vaut mieux lutter contre les idées du Front National, s'il en a, que contre le Front National. Plus le Front National gagnera des parts pour les prochaines élections, plus les municipalités socialo-communistes auront des chances de conserver leurs communes, grâce aux primaires.

Sur mon annexe, hier, je faisais un billet pour me foutre de la gueule de la réacosphère.

Dans le présent blog, le billet précédent celui sur la corrida, était à propos de l'espèce humaine, pour défendre un texte du Front de Gauche à fin de supprimer le terme « race » de la législation. Dans le billet d'avant (je n'invente rien, vous pouvez lire les archives de mon blog), je critiquais les propos de l'UMP qui accusaient la gauche de faire monter Madame Le Pen (et non pas descendre dans la piscine). Ainsi, dans mes trois derniers billets de ce blog, je « pousse des pions » (à mon échelle, hein!) contre le FN. Pas dans les 7 précédents, je me suis égaré à faire des billets contre le libéralisme et plus généraux sur les réseaux sociaux.

J'ai donc 30% de mes derniers qui sont contre le FN alors que le camarade Gauche de Combat en a 30% contre le Parti Socialiste. Je ne crois donc pas avoir de leçons à recevoir.

Néanmoins, le billet de blog de l'ami Gauche de Combat n'est pas dénué d'intérêt mais je tiens à rappeler qu'on ne luttera pas contre la bête immonde en disant : ouh la la, c'est des fachos.

En conclusion, GdeC dit, tout d'abord : « Enfin, cet article se termine judicieusement par la volonté affichée de contribuer au nécessaire regroupement des forces démocratiques pour lutter efficacement contre ce péril imminent qu’est l’extrême droite, en perspective des municipales. » Il faudrait qu'il précise ses pensées... Veut-il qu'on doit faire un front commun entre le FdG, le PS, EELV, le Modem, l'UDI et l'UMP pour contrer le FN ? Je me demande si ce n'est pas la meilleure solution pour perdre. Pour tout perdre. GdeC essaie-t-il de convaincre les électeurs de la droite de la droite mènent tous la même politique ?

Ah mon avis, ce qui serait bien pour lutter contre le Front National est que le Front de Gauche s'occupe plus de lutter pour les catégories populaires que contre le Front National. Il n'empêche qu'il est assez facile de constater qu'il est plus fréquent chez le blogueur Front de Gauche de taper sur le Gouvernement que d'aller défendre les catégories populaires.

C'était quoi l'objet de ce tweet de Gauche de Combat ?


13 commentaires:

  1. Quand le Front de Gauche se révèle pire et plus haineux que le FN, on peut aussi le combattre...

    (mais sinon on peut aller aussi boire un coup, en souriant devant ces postures d'une gauche de la gauche qui a dépassé le FN sur bien des points...

    Et s'interroger sur ces apéros qui commencent après 20h30... faudrait se bouger un peu !)

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, un billet un poil plus intéressant que celui contre la corrida, dont tout le monde se fout !

    À part ça, votre titre est parfait : personne ne peut "lutter" contre le FN, à moins de parler aux gens qui votent pour lui.

    J'ai tout de même une question à vous poser : pourquoi faites-vous un billet contre cet abruti de GdC ? Qu'est-ce que vous en avez à foutre de ce que ce pauvre garçon vocifère ? Il n'est lié à rien, etc. : pourquoi lui parlez-vous ?

    Le fait que vous parliez à ce genre d'idiot (dont on a l'impression qu'il n'a pas dépassé ses 18 ans) est tout de même presque inquiétant : vous savez bien que ce gamin est idiot, non ? Même s'il n'a plus l'âge (ce pauvre abruti) d'être un gamin.

    “ J'ai donc 30% de mes derniers qui sont contre le FN alors que le camarade Gauche de Combat en a 30% contre le Parti Socialiste. Je ne crois donc pas avoir de leçons à recevoir. ”

    RépondreSupprimer
  3. On peut se demander ce que l' UMP va faire de ce mouvement anti-mariage homo, qui manifeste maintenant contre une loi que personne ne révoquera jamais.
    Va-t-elle le garder sous le coude, pour en faire un FN-bis qui ne parle plus de la sortie immédiate de l'euro et qui serait plus UMP-compatible que le "FN canal historique"? Va-t-il se transformer en un FN anti-laïc, un Tea Party français dirigé par Mme Boutin? Va-t-il s'évaporer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils vont sûrement multiplier les erreurs !

      Supprimer
  4. GdC m'a réservé un chien de sa chienne. J'espère que c'est un labrador.

    RépondreSupprimer
  5. Non. Un siamois. Ou un de gouttière. Ce type mélange tout.

    RépondreSupprimer
  6. Oh, mais arrêtez d'embêter Gauche de Combat....
    Le genre de type de gauche qui va pleurer de joie sur le blog d'un grand ami de Tariq Ramadan parce que des islamistes ont réussi à mettre en échec la crêche Babyloup,ça se situe vraiment à gauche, ça ? Allons... s'il n'était pas aussi gentiment bêta, je le mettrais bien dans le sac des sympathisants l'extrême droite islamiste, mais ce serait le prendre trop au sérieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Donnez moi un lien que j'en face un billet pour rigoler.

      Supprimer
  7. Après le passage d'Anna Rosso-Roig du fdg au fn, ça serait bien que certains soient plus humbles et arrêtent de penser que c'est uniquement la faute au PS donc au gouvernement qui ferait selon eux le jeu de l'extrême droite... Il y a largement de quoi réfléchir autant sur le style de vocabulaire que sur certaines idées aussi pour mieux faire reculer la peste brune et aussi battre la droite dont une partie est peu républicaine...

    RépondreSupprimer
  8. Après le passage d'Anna Rosso-Roig du fdg au fn, ça serait bien que certains soient plus humbles et arrêtent de penser que c'est uniquement la faute au PS donc au gouvernement qui ferait selon eux le jeu de l'extrême droite... Il y a largement de quoi réfléchir autant sur le style de vocabulaire que sur certaines idées aussi pour mieux faire reculer la peste brune et aussi battre la droite dont une partie est peu républicaine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! Je ne reçois un mail pour tes commentaires qu'à cette heure.

      Ne jugeons pas du degré de "républicanisme". Ca ne veut rien dire. Tant qu'on se tiendra ce genre de propos, on perdra du temps pendant qu'ils progressent.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.