14 mai 2013

Paris est tragique

Claude Goasguen a demandé la démission de Manuel Valls, Jean-François Copé celle du Préfet de police. A ce rythme, on va en trouver un élu UMP qui va demander la mutation du planton de service de la place Bauveau. Même mes commentateurs réacs s'en donnent à cœur joie parce que je m'indigne à propos d'un tweet d'un député UMP.

On va mettre tout le monde d'accord : les événements d'hier étaient indignes, la réaction des forces de l'ordre et de leurs autorités a été insuffisante, la direction du PSG a été nulle, le maire de Paris était à l'ouest, les députés UMP ont été lamentables dans Twitter. Même moi, je n'étais pas spécialement exemplaire, étant resté au bistro alors que j'aurais pu aider, ne serait-ce qu'en servant des bières aux CRS.

C'est rigolo. A droite, ils ont oublié qu'ils avaient été au pouvoir, y compris pendant des incidents bien plus graves. Mon confrère Bembelly rappelait ce matin l'histoire de la mort de deux supporters alors que Nicolas Sarkozy était ministre de l'intérieur.

Je vais vous faire un aveu : je ne sais pas qui est à l'origine du bordel mais j'aurais tendance à penser qu'il s'agit de casseurs et de supporters du club. L'idée de faire la fête au Trocadéro parait a posteriori étrange. Mais a posteriori, c'est toujours facile à dire. Je ne sais pas si les forces de l'ordre ont fait ce qu'elles avaient à faire. Je suppose qu'il y aura une enquête. Je suppose que les députés UMP demanderont une enquête parlementaire.

Pour ma part, j'étais le nez dans mon iPhone a essayer d'obtenir des informations et j'ai vu des tweets complètement indignes de l'UMP et je le dis dans mes blogs.

Je pourrais même aller plus loin et foutre tout ce bordel sur le compte de la droite. Tiens ! Qui a diminué les effectifs des forces de l'ordre ? Mais je n'ai pas envie. Je n'ai pas envie non plus de blâmer la direction du club, le gouvernement, la mairie de Paris, ...

Ce qu'il y a de sûr c'est que les supporters du PSG n'ont pas pu fêter leur victoire comme ils auraient dû. Mais je ne suis pas supporter du PSG.

Amandine a été supportrice du PS. Elle a fait un billet, hier soir, avant les événements. Elle se rappelle de la mort d’un supporter tabassé des « supporters » du club. C’était en mars 2010.

34 commentaires:

  1. Et bien, je suis d'accord avec vous, c'est suffisamment rare pour que je l'écrive !

    RépondreSupprimer
  2. Sauf que hier, c'était la gauche qui était au pouvoir.
    Après les évènements d'hier soir à Paris, les déclarations hallucinantes de Delanoé et de Valls, taper sur la droite est assez incroyable... Prendre ses responsabilités, c'est pas dramatique non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelles responsabilités ? C'est la droite qui nous tape dessus.

      Quand il y a eu les cas que je cite, je n'ai exigé la démission de personne. J'ai vérifié dans mon blog.

      Supprimer
    2. Tiens, je ne me souviens plus des déclarations du gouvernement quand il y eu le méga-bordel en 2010 pour le titre de l'OM.

      Supprimer
    3. Il n'y en a pas eu et il n'y a pas eu de revendication de la gauche. Pas de récupération.

      Supprimer
    4. Les seuls propos que l'on retrouve sont ceux de Menucci. Très digne.

      Supprimer
  3. Prendre ses responsabilités. Ne pas constamment blâmer les autres. Voilà qui serait un VRAI changement. Il y a une certaine nobilité à avouer ses échecs et à corriger ses erreurs. Cela ne semble pas dans les cordes de ce gouvernement qui s'acharne à défendre mordicus de peur de perdre la face. Au contraire, osez!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui blâme ? La droite blâme la gauche. C'est tout et c'est nul.

      Supprimer
    2. « Il y a une certaine nobilité à avouer ses échecs et à corriger ses erreurs. »

      Tutafé ! Notamment en remplaçant nobilité par noblesse.

      Supprimer
    3. Oui. Mais de là endosser la responsabilité de ce bordel.

      Supprimer
  4. 800 keufs pour une fête privée , ça me paraissait déjà beaucoup d'argent public pour une pub quatari
    la prochaine fois faudra que les quatari ne comptent que sur eux, ils en ont les moyens

    RépondreSupprimer
  5. à chaque fois qu'il y a ce genre de manifestation violente, c'est pareil. Au temps de la Sarkozie, on invoquait des tas de choses qu'on ne peut plus invoquer maintenant. Ou alors, on dit "voilà dans quel état Sarkozy a mis la France", on peut tenir encore quelques années comme ça.
    Comme on ne va pas résoudre le problème que pose ce type de violences avec des discours angéliques et des yaka, moi je vais vous donner une solution tellement bonne que je m'étonne que personne n'y ait pensé:

    Dès qu'il y a un grand rassemblement, on prévoit des postes de secouristes avec des caravanes à pansements, on prévoit des chiottes chimiques en nombre important, eh bien maintenant, dès qu'il y a un match avec le PSG, on n'a qu'à envoyer des prisons transportables. Des bus prisons, des camions prisons, des wagons de chemin de fer-prison, des bateaux-bus prison. Avec des policiers très forts et des militaires aussi s'il faut du renfort. Et le premier casseur, hop ! en prison. Quand une prison transportable est pleine, on la démarre et on va la vider loin loin loin. Style sur les plages du Nord ou de Normandie ou devant certaine brasserie kremlinoise où ils exploseront après avoir mangé des baquets de frites molles au cholestérol qui tue.

    Quand Rennes avait invité le PSG, il y avait mille CRS. Rien que ça. Un avant-goût de l'enfer: des supporters du PSG et des CRS partout.

    Je me demande comment on expliquerait un truc pareil à des extraterrestres venus visiter notre planète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça n'est pas pareil. On ne trouve pas les mêmes réactions.

      Pour le reste oui. Des prisons...

      Supprimer
    2. Il faudrait interdire le foot aux nègres et aux arabes. Comme ça, il n'y aurait plus personne sur la pelouse, et donc dans les tribunes non plus. Hop ! peinards…

      Supprimer
    3. Didier,vous êtes dans le vrai. (dans le vrai nauséabond, mais mais mais...) j'ai lu dans le Ouest-France du ouikinde dernier (dans Ouest-France, journal catho, c'est dingue quand on y pense) que les clubs de foot commençaient a avoir des quotas sans le dire. Un truc style "pas plus de quatre musulmans dans l'équipe". Avec un dessin "moi aussi je partage les valeurs des footballeurs, grosse bagnole, à mort l'arbitre,chaine en or et pute de luxe " Faudrait que je retrouve l'article, ça m'a semblé autrement plus raciste et pleindamalgam que le tweet de ce Vialatte.

      Supprimer

  6. http://www.bladi.net/forum/213660-interdisait-football/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'allons pas jusque là ! (Désolé votre commentaire était bloqué dans les tuyaux avec un de ceux de Didier).

      Supprimer
  7. Mais il n'y a aucune bonne réaction... Comment voulez-vous avoir une bonne réaction, sauf à dire des trucs banals et évidents style "choper les casseurs et leur passer l'envie de recommencer" . Demander la tête des ministres, c'est particulièrement stupide, nous sommes bien d'accord.
    Les images parlent toutes seules.
    Il faut peut-être considérer que ce type de violence urbaine n'a pas grand-chose à voir avec le foot, qu'elle se greffe dessus comme elle se greffait sur les manifs sur les retraites, comme sur n'importe quel évènement public rassemblant des foules marchant dans la rue.
    Considérer qu'il s'agit d'un groupuscule de supporters "excités" qui ferait "déraper" des rassemblements festifs, c'est bien mignon.
    Après, ce qu'on reproche à l'odieux Vialatte, c'est une caricature de réactions passées... Souvenez-vous des manifs étudiantes et lycéennes, et de ces types qui venaient bolosser et briser les vitrines, quand on expliquait de tels comportements par la pauvreté et le désarroi d'une jeunesse ghettoïsée, marginalisée, rejetée. Et encore, quand on n'y voyait pas, comme Alain Badiou et une certaine extrême-gauche, la lutte maladroite mais authentique d'un nouveau sous-prolétariat révolutionnaire. On n'en est plus là. Mais où en sommes-nous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais on peut aussi ne pas réagir ! Quant à des clowns dans Twitter ils me navrent aussi. Christine Boutin vient encore de dire une connerie (voir macomete.com).

      Supprimer
  8. Christine Boutin vient encore de dire une connerie (voir macomete.com).
    Tu parles d'un évènement !

    Quand elle ne dira PAS de connerie, celle là, on pourra faire une chaine de blogs "Toi aussi, trouve une boutinade sensée".

    RépondreSupprimer
  9. Marseille on t'encule !

    (comme personne ne l'avait dit...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pour faire en sorte qu'il y ait une meilleure ambiance...

      Supprimer
    2. L'ambiance est parfaite.

      Supprimer
  10. Deux de mes fils [les deux boxeurs qui se sont fait remarquer en compète et fais-gaffe-à-toi-si-t'embêtes-ma-mère]- ont été recrutés pour le Service d'Ordre de la Fête de l'Huma et comme "stadiers" : ça leur a mis du beurre dans leurs épinards d'étudiants.
    Une fois que j'ai été, par eux,un peu mieux renseignée sur les bandes organisées qui sévissent dans les stades,je les ai suppliés de ne plus faire "stadiers". Les liens entre ces bandes organisées et l'extrême droite sont établis : plusieurs reportages en ont fait état. C'est à mourir de rire que l'UMPFN pousse des cris de vertu outragée !
    Manuel Valls,on est avec toi !
    Bz
    Bz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le plus chiant : il faudrait l'afficher ouvertement. MLP ne ferait plus la mariole.

      Supprimer
    2. MLP dira encore que c'est un procès sans preuve que l'on fait au FN.

      Paris est la capitale, le football est un sport sans classe sociale.

      Dans un évenement de ce type, on peut avant toute chose se poser des questions de prévention.
      Des ultras, ils existaient avant MLP donc il faut arreter.
      La police ne peut pas etre dans la tête de tous les gacheurs de fete.

      Après politiquement, le prochaine sondage du JDD sera: Trouvez vous que la justice est trop laxiste ? On aura 80 pour cent et ca fera trois jours de média.
      MLP sera invité sur France 2 et voila.

      C'est triste de pas laisser les échauffourées se régler entre personne responsable et compétente et plutot parler du football.

      Supprimer
    3. MLP dira encore que c'est un procès sans preuve que l'on fait au FN.

      Paris est la capitale, le football est un sport sans classe sociale.

      Dans un évenement de ce type, on peut avant toute chose se poser des questions de prévention.
      Des ultras, ils existaient avant MLP donc il faut arreter.
      La police ne peut pas etre dans la tête de tous les gacheurs de fete.

      Après politiquement, le prochaine sondage du JDD sera: Trouvez vous que la justice est trop laxiste ? On aura 80 pour cent et ca fera trois jours de média.
      MLP sera invité sur France 2 et voila.

      C'est triste de pas laisser les échauffourées se régler entre personne responsable et compétente et plutot parler du football.

      Supprimer
    4. Reste calme plutôt que de prouver que tu copiés le même commentaire partout, connard.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.