12 avril 2009

Berlusconi est grand...




On se demande pourquoi on aurait honte de notre président...

20 commentaires:

  1. Et bien... Ca semble être vraiment lui en plus

    RépondreSupprimer
  2. … et Sarkozy est son prophète.

    RépondreSupprimer
  3. Je sens le trucage, moi...

    Sinon, on sait de quoi vont s'indigner nos habituelles pasionarias, dès qu'elles auront dessaouler de leur long week-end.

    RépondreSupprimer
  4. Au vu des commentaires de la vidéo sur youtube, ça pourrait être son sosi.

    RépondreSupprimer
  5. Enfin, de toute façon Berlu, c'est la honte absolue, c'est la vulgarité, la bêtise, l'ignorance totale, la collusion avec les milieux les plus sordides, le clientélisme le plus affiché, la corruption.

    En Italie, on a coutume de penser qu'Andreotti fut le pire président du conseil. On a tort. Berlu le dépasse de loin. Qu'il aille donc s'occuper de ses milliardaires footballeurs.

    Et on ne parle pas des amis de la famille Mussolinienne. A croire que leur fin n'a pas suffi.

    Bref, Sarkozy n'arrive pas à me faire avoir honte d'être français. Loin s'en faut. Mais Berlu lui, fait vraiment honte à toute l'Italie. Nous correspondons maintenant à tous les mauvais clichés : le mec inculte qui gueule plus haut que tout le monde.

    Peu importe que la vidéo soit authentique. Ce triste conard a déjà commis assez ! Et ces cons de ritals trouvent encore le moyen de voter pour lui...

    RépondreSupprimer
  6. Si toi y en a pas voter comme Missié Dorham il veut, toi y en a être un con d'électeur ! Toi compris ?

    RépondreSupprimer
  7. Fake. Franchement son visage ne ressemble pas du tout à ça...

    Mais pour l'avoir comme sujet d'étude (mémoire, quand tu nous tiens !), c'est clair que ce serait son style.

    RépondreSupprimer
  8. @Didier Goux : c'est pas Berlu qui insultait les électeurs de gauche de "coglioni"?
    Hmm?

    RépondreSupprimer
  9. Didier,

    Allons ! Les italiens ont voté à plusieurs reprises, la première fois, les gens sont descendus dans la rue au bout de quelques mois. Presque 1 million de personnes dans le pays. Il y a un film-reportage magnifique sur ce mouvement : un mec défile et dit avoir voté pour Berlusconi. Quand le type derrière la caméra lui demande pourquoi, il répond : pourquoi ? Pourquoi, mais parce que je suis un con, voilà pourquoi !

    Dix ans plus tard, Berlusconi est encore là, après les affaires (même Tapie semble un agneau à coté !) après des lois visant clairement à se doter d'une immunité personnelle ! Après les bâtons dans les roues, détruisant l'opération Mains Propres ! Et Naples, et peut-être toute l'Italie, livrées maintenant à la Camorra ! Vous déconnez, là ? ça va pas vous faire une deuxième trou du cul d'être objectif pour une fois...

    Aujourd'hui, l'Italie est un pays de misère, de toutes les misères : intellectuelle, financière, immobilière. Un pays en quasi faillite. (on ne gagne même plus au foot, c'est dire) Alors, si je ne suis pas un fan de Prodi, encore moins de Veltroni, il y avait d'autres voies que celle qui conduisait à la réélection sempiternelle de ce conard ventripotent, incapable de se tenir trente secondes, fondu de chirurgie esthétique.

    Et vraiment, je ne dis rien des mouvements nationalistes (il y aurait trop à dire), carrément nostalgiques des faisceaux italiens, de la petite fille de ce gros "porcu" de Mussolini qu'on a pourtant laissé, en son temps, pourrir sur place publique. L'Italie devient presque nihiliste !

    Alors, oui, je me permets de dire que les italiens sont des cons, ils crachent chaque jour un peu plus sur leur Histoire et sur leur culture, ils la bradent au plus offrant. Et on se partage son cadavre à peine chaud.

    Depuis quand faut-il être indulgent avec les gens qui sont dans l'erreur ? Vous l'êtes vous, avec ceux dont vous pensez qu'ils sont aveugles ? Vous ne les traitez pas de cons ? (hein ?)

    Ne venez donc pas me titiller avec ces petites interventions, ne traduisant rien d'autre qu'une volonté de contradiction (ce qui n'est même pas une volonté en soi, Didier). Vous allez bientôt me prôner la mesure et la nuance tant qu'on y est ?

    Quand l'hôpital se fout de la charité !

    RépondreSupprimer
  10. Et pi moi y en a pas voter en Italie. Moi avoir grands parents de tous cotés qui ont passé frontières. Moi français maintenant !

    (c'est dommage mais c'est comme ça)

    RépondreSupprimer
  11. Bordel ! J'ai un réactionnaire Français qui s'oppose à un réactionnaire Rital !

    Je vais laisser Maxime se débrouiller avec cette histoire.

    RépondreSupprimer
  12. Suis pas réactionnaire,
    va pas non ?

    RépondreSupprimer
  13. Oh ! Je rigole... Mais relis ton commentaire, sur la décadence de l'Italie.

    RépondreSupprimer
  14. Décadence de l'Italie qui la mène assurément au fascisme renouvelé à mon avis et à la corruption généralisée. Pas pareil quand même...

    RépondreSupprimer
  15. Si. Pareil. Crois-tu qu'on en soit loin, ici ?

    RépondreSupprimer
  16. Le Pen c'est mieux oui oui

    RépondreSupprimer
  17. J'ai des commentateurs qui oublient que leur remarque restera pour l'éternité dans la mémoire de google.

    C'est pour ça qu'ils restent anonymes ?

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme à la con,

    Le Pen est mort politiquement ! Faut sortir de ta grotte ! Berlusconi est au G20 !

    RépondreSupprimer
  19. Dorham : croyez-vous donc que j'ai la moindre sympathie pour Berlusconi, la plus minuscule affinité avec ce Sarkozy au cube ? Seulement, il se trouve que les Italiens l'ont réélu, je n'y eux rien (comme les Cisalpins risquent bien de réélire Sarkozy, si la gauche continue à le faire exprès). Ils sont des cons ? C'est fort probable, en effet. La plupart des peuples sont cons à manger du foin. C'est pour cela que, contrairement à vous tous, je ne suis que fort modérément démocrate. Je le suis par défaut. Mais, au moins, 'en accepte les conséquences.

    Tenez : j'aurais même admis la légitimité de Ségolène Royal, c'est vous dire.

    RépondreSupprimer
  20. Ne nous fâchons pas : c'est un faux, la confirmation est tombée sur nos téléscripteurs ce matin.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.