12 avril 2009

Gloire locale

Je dédie cette anecdote à Rimbus (qui saura bien pourquoi). En ces temps où la blogosphère est bien agitée par les médisances Wikioiennes rituelles, constater que je suis une célébrité locale, au Kremlin-Bicêtre, me fait toujours rigoler. Hier, j’ai encore passé la matinée sur les blogs et je me suis « réveillé » un peu avant midi. J’avais une course à faire dans un magasin qui fermait ses portes à midi, justement, pour tout le week-end. Je fonce…

J’entre dans cet établissement. Il restait deux clients assis. Ben ouais ! Où croyez-vous que je puisse avoir des courses à faire ? Le patron de cet établissement est un copain que je voulais voir avant qu’il parte en week-end bien mérité, mais je ne fréquente pas ce bistro, les clients étant encore plus cons qu’ailleurs.

Ces deux clients me voient : « Ah ! Notre blogueur ! ». Je connais bien ces deux zigotos : on était tous les trois clients des Monts d’Aubrac, récemment démoli pour construire un supermarché Auchan à la place. N’importe quoi !

Par contre, contrairement aux apparences, je n’ai pas l’habitude de fanfaronner sur le blog : les gens normaux s’en foutent !

Je ne sais donc pas comment ils ont su que c’était moi. Pourtant, des Nicolas qui fréquentent les bistros de Bicêtre sont assez nombreux. Ah. Non. Ils m’ont vaguement félicité pour mon boulot. Ca fait plaisir.

Je me précipite vers la Comète où m’attendaient le Vieux Jacques et Michou qui, justement, allaient manger à Choisy-le-Roi, dans le bistro tenu par les anciens patrons des Monts d’Aubrac.

Le Vieux me paye un café. Si.

Je repère un groupe d’attablés. Un des gugusses me sourit et dit aux autres : « C’est lui ».

Heu…

J’avais déjà vu ce gars ainsi qu’un autre. La mémoire me revient : un groupe de l’opposition municipale du Kremlin-Bicêtre. Ces gugusses se retrouvent à la Comète et s’étonnent de me voir

3 commentaires:

  1. Heureusement que monsieur Wikio ne fréquente que peu les blogs, il serait obligé de boire avec tout le monde !
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. ah ben oui, ça fait plaisir, hein ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.