30 avril 2009

Halde au feu

Je parlais hier du CRAN qui souhaite avoir une agence spécialisée pour l’emploi des « minorités visibles ». Pendant ce temps, Le Chafouin se moquait de la Halde. Cette brave organisation de lutte contre les discriminations a engueulé les producteurs de la Nouvelle Star qui limite l’âge de la participation à son émission. Discrimination envers les vieux.

Je vais néanmoins leur donner un renseignement : ce divertissement télévisuel est fait pour faire bander les vieux cochons et mouiller les jeunes filles. Y faire participer des vieux et des vieilles serait contreproductif.

Ainsi, le CRAN et la HALDE réussissent à faire rigoler, le même jour, la gauche mal-pensante et la droite du même métal. Dans leurs nobles missions, elles arrivent à décrédibiliser toutes les luttes qu’elles mènent et qu’on relaierait avec plaisir sur un ton moins débonnaire. Pensez-donc ! Notre camarade de combat, Didier Goux, en arrive à relayer sur son blog une pétition de Libertas pour demander la dissolution de la Halde. Avec le très conservateur Tonnegrande qui buvait de la bière hier soir, nous en étions à nous demander si ces machins n’avaient pas été créés à la demande de Nicolas Sarkozy par des vieux copains à lui pour faire croire qu’ils prenaient à bras le corps les thématiques gauchistes de lutte contre le racisme, les discriminations et tous ces trucs pas bien.

Libertas a été vraisemblablement impressionné par mon billet d’hier (titré « le CRAN a fumé » ce qui me permettra de mettre en titre du présent : « Halde au feu » et d’y glisser la tombe de Didier Goux comme illustration). J’ai en effet reçu un mail :

« Salut gros, tu boi 1 cou ». Ah ! Non. Merde. C’est le SMS de Jim qui m’annonçait son retour de vacances.

« Objet: L pour Libertas vous invite à le rejoindre sur MaLibertas.fr
Bonjour xxx@orange.fr
L pour Libertas vous invite à le retrouver sur www.malibertas.com.
«
Bonjour,
Je viens de rejoindre le réseau social militant de Libertas qui vient d'ouvrir.
Je vous invite à le découvrir.
C'est une manière innovante de faire de la politique.
Cela devrait vous intéresser.
Bien cordialement,
L »

C’est à vous dégoutter de tenir un blog gauchiste : les principaux partis politiques ne vous lisent pas. Je dis principal à propos de Libertas, c’est une façon de parler. Il n’empêche que s’ils pouvaient piquer des voix à l’UMP, je serais ravi. Vous ne connaissez pas Libertas ? C’est le nouveau machin de Philippe de Villiers. Son dernier article me va assez bien puisqu’il s’oppose au travail le dimanche. Lisez bien : « Alors que le chômage augmente tous les mois, le gouvernement ne propose rien d’autre qu’un nouveau statut : « chômeur la semaine et travailleur le dimanche. » En période de crise, un pays a besoin, plus que jamais, de repères. »

J’adhère. C'est dommage qu'il soit de droite, ce machin. Outre leur pétition pour la suppression de la Halde, ils proposent une pétition pour abroger l’autorisation de faire du rosé en mélangeant du rouge et du blanc. On ne peut qu’être d’accord. Libertas, ça évoque le libéralisme. Ca doit être mené pour faire chier mes copains blogueurs libéraux qui visiblement se sont précipités pour signer ces deux pétitions qui ont pour seule vocation à interdire des machins. Le libéralisme progresse.

On n’a pas fini de rigoler.

10 commentaires:

  1. Libertas n'a pour seul but que de réunir tous les opposants à l'Europe. Que De Villiers s'est empressé de rejoindre, bien sur.

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas : vous pouvez penser tout le mal que vous voulez de Villiers (et non de de Villiers, Stef !), mais le prendre pour un chantre du libéralisme, c'est absurde !

    Du reste, je trouve un peu triste (ici, remarque générale) que, dans ce pays, des gens de bords opposés s'interdisent de se rejoindre lorsqu'ils sont d'accord sur un point précis. Ce n'est pas trop ma conception de la démocratie. Mais bon...

    RépondreSupprimer
  3. Un truc qui s'appelle Libertas et qui veut abroger une autorisation ?

    RépondreSupprimer
  4. @ Didier
    "Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon" et avec un Monsieur le Vicomte ci- devant

    RépondreSupprimer
  5. Stef,

    Oui, Libertas contre le machin libéral !

    Didier,

    Ce n'est pas, ici, de Villiers que je me moque mais des libéraux qui vont signer ses pétitions (voir certains commentaires chez le Chafouin).

    "des gens de bords opposés s'interdisent de se rejoindre lorsqu'ils sont d'accord sur un point précis". Ce n'est pas exactement ça, il se trouve que la pétition est sur le site de campagne de Libertas. Par ailleurs, ce n'est pas la suppression de la Halde qui est en jeu mais ses méthodes et pratiques.

    Franssoit,

    Oui, c'est à plier de irer.

    Olivier,

    Merci pour cette précision.

    RépondreSupprimer
  6. bon, bon, j'ai rien dit ! j'avais pas lu ça....

    RépondreSupprimer
  7. La bien-pensance, on pourait aussi dire "la connerie", non ?
    Il y a un moment où ça devient n'importe quoi et là, ça dépasse déjà…

    [De Villiers n'est pas détestable sur tout mais il est quand même assez peu pour le progré social, quand même !].

    RépondreSupprimer
  8. GdeC,

    Il faut tout lire.

    Poireau,

    Si, il est détestable sur tout !

    RépondreSupprimer
  9. Les danseuses étoiles sont licenciées à 40 ans. C'est scandaleux. Je serais danseuse étoile, l'âge avançant, j'aurais les boules.

    RépondreSupprimer
  10. @ Balmeyer
    Une danseuse étoile à chapeau melon, mais où va la France, ma pov'dame ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.