07 avril 2009

Cartographie de la blogosphère politiques Française

Je me demande si je n’aurais pas du faire appel à un collègue plus doué en dessin que moi pour dessiner cette cartographie de la politique Française. Nos camarades libéraux dessinent ça sous la forme d’un losange pour nous prouver qu’ils sont aussi près de la gauche que de la droite mais leurs jolis pavés pourraient leur faire oublier qu’il existe des extrêmes.

L’autre jour, quand j’ai découvert Occident Machin, j’ai fait mon boulot. J’ai ouvert mon blog et j’ai fait un billet : « Tiens ! Les mecs… L’extrême droite se structure sur la blogosphère, va falloir faire gaffe à vigiler ».
J’avais « tapé » après les trois gros :

Et les analyses brillantes et diverses se sont succédées :

Hier soir, Lomig se justifiait :
et regrettait le départ de Rubin de LHC :
Tiens ! En cherchant des billets, je découvre que l’hétérique quitte aussi la boutique :

Si vous voulez, je connais aussi des billets qui ne parlent pas de cette histoire :

Un des reproches qui est fait aux « dénonciateurs » est de ne part argumenter sur le fond
. Pourtant ! Dans le fond, on n’est pas si cons… Pour ma part, je n’ai pas envie de débattre. D’ailleurs ouvrir un débat serait légitimer ces zozos et ne servirait pas à grand-chose.

Ainsi, vous me donnez un intellectuel quelconque, je n’arriverai pas à lui démontrer que Jean-Marie Le Pen est d’extrême droite. S’il est un peu fort, il arrivera même à me démontrer que Le Pen est un peu trop mesuré dans ses positions qui frisent parfois le gauchisme.

Ca ne m’intéresse pas. Tout ce qui m’intéresse ce sont les billets tournant ces pingouins au ridicule, mais il faut avoir le talent de Dorham.

La cartographie politique Française est pourtant relativement simple, voire linéaire : sur le côté à droite, il y a la droite. Fort respectable (je dis ça pour me faire bien voir des patrons de bistros). Sur cette échelle, il y a des types plus ou moins libéraux, d’autres plus ou moins souverainistes, de jolies nuances très heu… nuancées. Au bout de la droite, il y a l’extrême droite.

Ce n’est quand même pas compliqué ! Il faut vous faire un schéma ?

30 commentaires:

  1. Hihihihi,
    super idée...

    J'adore l'idée d'expliquer à tout le monde qu'il faut arrêter de sa faire mal aux neurones.
    Tu as raison. Rions d'eux. Ils sont risibles à souhait.

    RépondreSupprimer
  2. Gaël,

    Oui, hein !

    Dorham,

    Oui, faut rigoler !

    RépondreSupprimer
  3. Un croquis limpide et tout devient lumineux

    RépondreSupprimer
  4. Olivier,

    Ben ouais, c'est simple, la politique !

    RépondreSupprimer
  5. C'est de toi le dessin ?
    Sinon rien à dire, un bon billet avec des liens qui résument bien l'affaire. C'est bien.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Oui, c'est de moi. J'y ai passé la nuit ! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  7. Tu vises un classement dans les blogs artistiques faits à la main ou bien ?
    Bravo pour la limpidité du schéma. Il n'y a guère que les gauchistes pour ne pas s'insurger quand on les souligne comme étant de gauche…
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. Toc toc !

    C'est qui ?

    C'est Zoé !

    Zoé qui ?

    Zoé voulu être un artiiiiste.

    RépondreSupprimer
  9. Oula !
    Ca surchauffe à la Défense !
    :-)))

    [Lol comme dirait l'autre !]

    RépondreSupprimer
  10. tiens je te propose une démonstration très simple:

    ils prétendent défendre les "valeurs occidentales", mais parmi les "valeurs" qui ont émergé en occident, on trouve l'universalisme du siècle des lumières.

    -> défendre l'occidentalisme, c'est renier l'universalisme, et donc renier l'héritage occidental.

    CQFD: ces gens sont des traitres à l'occident...


    même pas besoin d'être un intellectuel quelconque pour énoncer ça

    RépondreSupprimer
  11. « même pas besoin d'être un intellectuel quelconque pour énoncer ça »

    Vaut mieux pas, en effet...

    Sinon, j'aime bien le dessin : on croirait qu'il est de moi.

    RépondreSupprimer
  12. Je ne te demande pas de débattre, mais d'argumenter avant de lancer des accusations pareilles.

    Sinon, demain, je vais rédiger un billet pour expliquer que tu es d'extrême droite. Pas besoin de le prouver! Jegoun est d'extrême droite.

    Tu illustres parfaitemetn mon billet : quand on veut clouer le bec à quelqu'un, il suffit de dire qu'il est d'extrême droite. Fermez le ban!

    RépondreSupprimer
  13. Oui, le mot "extrême droite" semble approprié. Mais quand on crie à la fascisation de l'adversaire, comme le fait le chafouin, on "nomme mal les choses" et donc on ajoute au malheur du monde, comme le dit Camus.

    RépondreSupprimer
  14. Le Chafouin : on appelle cela une "arme absolue de langage" (extrême-droite, fasciste, homophobe, raciste, antisémite, etc.), tous ces qualificatifs qui, assénés à une personne, ont pour effet (en principe) de lui clouer le bec définitivement, de rendre inaudible sa défense.

    Plus subtilement (plus vicieusement, je devrais dire), cela le met dans l'obligation morale de se défendre. C'est-à-dire que la charge de la preuve s'inverse : on désigne un coupable, sans preuve ni argument, et c'est à ce présumé coupable (toujours présumé coupable, n'est-ce pas...) qu'il appartient de prouver qu'il ne l'est pas. L'accusation mécanique de "trotskysme" fonctionnait de cette manière, dans la Russie stalinienne.

    Du reste, et bien qu'estimant ne pas l'être, je ne vois même pas pourquoi il faudrait se DÉFENDRE d'être d'extrême-droite, ce qui, jusqu'à plus ample informé, n'est nullement un délit. Pas plus que d'être d'extrême-gauche, d'ailleurs. Du reste, on n'a jamais entendu aucun besancenolâtre de l'être. C'est même plutôt un motif de fierté, chez ces gens-là, si j'en juge.

    RépondreSupprimer
  15. T'aurais au moins pu tracer la ligne à la règle.
    Maintenant, une petite leçon de géographie : comment ta droite peut-elle finir comme elle a commencé ? Une seule explication : c'est un cercle. Je te rassure, le cercle est une ligne, et comme ce que tu as tracé m'a pas l'air bien droit(e) (tu me diras, logique venant de ta part) tu peux te consoler en te disant que tu as tracé aussi une ligne.
    Cela dit, en termes de formes, un losange est plus proche d'un cercle qu'une ligne. T'as suivi ?

    RépondreSupprimer
  16. Le Chafouin, Didier, Eric,

    D'une part, je n'ai pas employé le terme "fasciste". J'ai parlé d'extrême droite. Il y a 20% de la population Française qui est probablement proche de l'extrême droite.

    D'autre part, il n'y a pas à argumenter, à rentrer dans leur jeu, où, peut-être ils voudraient nous entrainer.

    Un truc qui parle de déclin des civilisations, qui s'appelle Occident Machin, qui est fait par des types qui passent des journées à chier sur l'Islam est assez facile à cataloguer. C'est en débattant, on en arrive à les justifier.

    Par ailleurs, je n'accuse pas, je constate. Je n'oblige pas les types à se défendre.

    Et s'ils se défendent, c'est bien qu'ils sont gênés, qu'ils se cachent, ... D'ailleurs tout leur verbiage est là pour les cacher.

    L'Hérétique,

    J'ai essayé avec une règle, mais les collègues se demandaient ce que je foutais devant mon écran.

    RépondreSupprimer
  17. Martin,

    Laisse tomber ! Finalement, ce sont eux qui disent "l'extrême droite", c'est pas bien. C'est pas nous ! C'était un peu la même chose, l'autre jour, avec mon billet sur la droite (je disais que ceux qui se prétendent ni de droite ni de gauche sont nécessairement à droite).

    Pour l'extrême, c'est pareil. Un militant d'extrême gauche peut l'avouer franchement.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas

    D'une part, demande à csp, il n'acceptera jamais de se dire d'extrême gauche. Ensuite, tu avoueras que cette désignation est moins infamante que celle d'être d'extrême droite.

    Enfin, la réponse que tu me fais montre de toi un bien piètre visage. Celui de l'absolutisme.

    Inverse deux secondes les choses, mets à la place de criticus julien coupat.

    Et ouais. Tu me répondras qu'il faut prouver avant d'asséner. ce que tu ne fais pas.

    "D'autre part, il n'y a pas à argumenter, à rentrer dans leur jeu, où, peut-être ils voudraient nous entrainer."

    Mais qui te parle de jeu? Qui te dit qu'ils cherchent à t'entraîner quelque part? C'est vous qui avez créé une polémique de toutes pièces. Je préfère dix fois les billets de l'hérétique ou de toréador, qui ne sont pas d'accord mais argumentent, plutôt que de piailler comme toi ou martin P.

    "Et s'ils se défendent, c'est bien qu'ils sont gênés, qu'ils se cachent"

    idem pour Julien coupat, s'il se défend, c'est parce qu'il est coupable? Ridicule.

    S'ils se défendent, c'est peut-être qu'ils ne se sentent pas d'extrême droite. mai spuisque "sa majesté" l'a décrété...

    RépondreSupprimer
  20. Le Chafouin,

    "cette désignation est moins infamante que celle d'être d'extrême droite" C'est beau ! Je peux en faire un billet ?

    Je n'ai pas mis les gugusses en prison, j'ai dit "tiens ! un blog d'extrême droite". Julien Coupat est en prison.

    "C'est vous qui avez créé une polémique de toutes pièces". Je n'ai pas créé une polémique, j'ai fait un billet de 10 lignes, lundi !

    Tu m'accuses ? Il va falloir que je me défende !

    "S'ils se défendent, c'est peut-être qu'ils ne se sentent pas d'extrême droite." Il y a aussi des cocus qui ne sentent pas cocu !

    Je suppose que quand des types de droite viennent sur mon blog, ils doivent me prendre pour un type d'extrême gauche, ce que je ne suis pas (mais qui ne me fâcherait nullement). Ce n'est pas grave. Les zozos d'Occident Machin se pensent peut-être modérés, il n'empêche qu'ils sont à droite, à droite de la droite, au bout de la droite, on appelle ça l'extrême droite.

    Mais ce n'est pas grave. En 2002, les 20% de gugusses qui ont voté pour Le Pen n'auraient pas répondu "Oui" à une question "êtes-vous d'extrême droite" ou "vous sentez-vous d'extrême droite". Il n'empêche qu'ils ont voté sur le type le plus à droite (et il n'y avait qu'un choix Chirac Le Pen au premier tour) : celui du bout, celui de l'extrême...

    RépondreSupprimer
  21. Je réponds avec une image :
    http://pics.imagup.com/02/1239138924_cartographie politique.jpg

    RépondreSupprimer
  22. Paul,

    Très joli... mais toute cette histoire nous confirme l'histoire du cercle de l'Hérétique, ci-dessus...

    RépondreSupprimer
  23. je repasse ici pour voir: effectivement ça marche bien les billets sur occidentalis machin, bravo à NJ


    je vois quelque part qu'on m'accuse de "piailler", et qu'on se dit prêt à relever le défi de retourner l'accusation d'extreme-droite à jegoun.

    jegoun a raison: aucun sens du ridicule...


    NB: on peut etre d'extreme droite et "pas raciste"

    RépondreSupprimer
  24. Martin,
    Laisse tomber ! Ca du du echapper au Chafouin ! Quand on a plus d'argument, la meilleure défense est de critiquerl'argumentation des autres en leur disant "c'est çui qui dit qui est". Dans ce debat j'ai entendu plein de trucs y compris que j'avais traité les autres de fascistes.

    RépondreSupprimer
  25. @NJ, tu devrais pas trop te faire de mourron pour cette tempête dans un verre d'eau. le seul élément significatif que je retiens, c'est de voir un ricaneur un peu mécanique rejoindre un phraseur un brin pompier. le seul motif que je vois à cet attelage est le point commun entre les deux: le fond de sauce, seule chose qui échappe au champ de l'ironie. et mon malheur est que dès que je perçois ça je n'ai plus envie de rire.

    RépondreSupprimer
  26. Martin,

    Je ne m'en fais aucun (mais les commentaires à partir de l'iPhone sont chiants à rédiger, je suis de retour à la maison, avec un vrai clavier).

    J'ai, par contre, encore un type à insulter, demain, un certain Aurel, chez hautetfort si ma mémoire est bonne. Un beau billet demain...

    Remuer les types dans leur merde est un bonheur : ça crée de l'audience et de la sympathie de la part de mes habitués.

    J'ai déjà le titre : "Aurel est zarbi".

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.