14 avril 2009

Redécoupage électoral

Les blogs ont beaucoup évoqué le redécoupage électoral depuis quelques jours. 33 circonscriptions seront supprimées, 18 pour la gauche, 15 pour la droite. Le Ministre en charge de ce dossier, Alain Marleix, déclare ce matin : "Ce redécoupage sera une opération politiquement blanche", 15 étant proche de 18. Un rapide calcul nous montre qu'ainsi la gauche perdrait 7,9% de ses députés, contre 4,4% pour la droite.

12 commentaires:

  1. Comme si c'était fait exprès ! Qu'est-ce que tu vas penser ??!

    RépondreSupprimer
  2. "Un rapide calcul nous montre qu'ainsi la gauche perdrait 7,9% de ses députés, contre 4,4% pour la droite."

    Il manque un morceau à ta phrase à la fin : "à suffrages égaux en 2012".

    C'est une condition pas réunie et indispensable pour la justesse de ton propos. Qui peut dire en 2009 que la gauche est lésée alors qu'elle peut éventuellement faire une poussée aux prochaines législatives, voire les remporter.

    RépondreSupprimer
  3. Homer,

    Non, c'est le hasard.

    Nick,

    Tu polémiques pour rien. Elle perd des députés sortants et donc des circonscriptions où elle est majoritaire. Il ne s'agit pas pour moi, non plus, de polémique, juste de contredire M. Marleix.

    RépondreSupprimer
  4. Mouais... J'avoue avoir été plus choqué du changement des règles du jeu aux européennes et régionales lors du dernier mandat, qui ont eu lieu même pas un an avant le scrutin.

    RépondreSupprimer
  5. On peut toutefois, sans être un esprit chagrin, supposer que ce redécoupage soit précisement concocté pour anihiler, ou minimiser une éventuelle poussée de la gauche. Ca s'est déjà vu en 86 quand le même Marleix officiait aux côtés de Pasqua

    RépondreSupprimer
  6. FalconHil,

    Oui, le mode de scrutin pour les Européennes (et sa mise en place) est choquant.

    Olivier,

    On a vu l'efficacité en 1988 !

    RépondreSupprimer
  7. Tu veux dire que la gauche profiterait d'une croissance négative du nombre de ses représentants ? Ce serait une bonne nouvelle alors ? Non ?
    :-)))

    RépondreSupprimer
  8. Tant que ce n'est pas une baisse positive.

    RépondreSupprimer
  9. Ces chiffres, en plus, sont incertains. Ils n'ont pas plus de crédibilité que ceux avancés par Le Monde , qui prévoyaient 23 circonscriptions enlevées à la gauche, contre 9 à la droite. Une seule chose est à peu près assurée: ce sera une chirurgie préjudiciable à l'opposition.

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas en 1988, le PS n'a obtenu qu'une majorité relative, qui l'a empêché de mener une politique de gauche pendant 5 ans...

    RépondreSupprimer
  11. Le redécoupage électoral... Ne me dites pas que vous vous scandalisez SÉRIEUSEMENT pour cette pratique que je connais depuis mes premiers poils aux couilles, aussi bien à droite qu'à gauche ?

    RépondreSupprimer
  12. Vous oubliez juste une chose : C'est le conseil constitutionnel qui demande depuis des années qu'il y ait un redécoupage électoral.
    Jospin et Raffarin n'ont pas voulu se lancer dans ce chantier trop sensible...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.