18 avril 2009

Ségolène Royal récidive. Tant mieux.

Le Canard Enchaîné ne m'en voudra pas, j'espère de lui piquer ce dessin de Lefred-Thouron paru dans le dernier numéro. Un devin ! Ségolène Royal a recommencé. Elle aurait envoyé des excuses à Zapatéro pour des propos qu'auraient tenus Nicolas Sarkozy.

Je comprends que la blogosphère puisse s'en émouvoir, FalconHill a commencé ! Pour ma part, je donne encore raison à Ségolène Royal. Sincèrement. Je suppose que Pierre Moscovici va s'en émouvoir en disant « nananère, c'est pas la bonne stratégie », mais je vais donner mon opinion.

Ca a fait le tour des blogs et de la presse hier : Nicolas Sarkozy a dit un tas de méchancetés sur ses collègues hier d'état. Ca fait déjà extrêmement tâche. On peut légitimement se demander si ce gars est capable de nous représenter.

Aujourd'hui, la France est la risée de la scène internationale.

Tiens : « Stupide, immature, hors de propos : le jugement de Sarkozy sur ses homologues», titre, par exemple, en une le quotidien britannique The Guardian, à propos de ses commentaires, révélés jeudi par Libération, sur le chef du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero, «peut-être pas très intelligent», la chancelière allemande, Angela Merkel, «ralliée à [sa] position», le président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, «réélu trois fois» ou le président américain, Barack Obama, «esprit subtil […] qui n’a jamais géré un ministère de sa vie ».

« le New York Times consacre lui aussi un article à l’affaire titré «Un repas avec Sarkozy : brochettes de dirigeants au menu». «Le président Nicolas Sarkozy est connu pour son amour de l’action, écrit le quotidien. Mais il aime également se vanter et se moquer de ses collègues dirigeants du monde.» Et toute la presse ibérique se déchaîne, même le quotidien de droite ABC fulmine contre «le complexe de supériorité» du président français. »

Personnellement, je ne tiens pas spécialement à être ridiculisé. Or, Ségolène Royal représente, à l'étranger (uniquement), la « chef de l'opposition » car elle est l'ancienne opposante à Nicolas Sarkozy. Je ne suis donc pas fâché qu'elle explique au monde entier que l'ensemble des Français n'est pas solidaire du président de la république.

On nous dit que ça ne se fait pas. Ca ne se fait pas, non plus, d'avoir un président de la république qui insulte ses homologues.

82 commentaires:

  1. La droite est rigolote quand elle dit que contredire le président sur la scèn internationale ça ne se fait pas.

    J'aimerais rappeler que lorsque Chirac et Villepin (respectivement président et 1er ministre) étaient contre l'attaque de l'Irak, il s'en est trouvé un pour aller aux USA désavouer le Président et le Chef du Gouvernement (dont il faisait partie) ! NIcolas Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  2. Elmone, c'est pas faux.

    Enfin, droite, gauche, actuellement, la classe politique française est nulle, ridicule. Sarkozy, comme Royal d'ailleurs. Je parle pas de Bayrou, on sait pas s'il existe encore (quelqu'un a eu de ses nouvelles d'ailleurs ? il va bien, vous a pas trop embêté ?)

    Après, "chef de l'opposition"... Ca fera plaisir à Martine Aubry, et au 50 % + 42 voix qui n'ont pas voté pour Ségolène Royal au PS :) (et ça fera plaisir à Besancenot qui se veut méga number one de l'opposition, et à Bayrou aussi, mais comme on sait pas où il est en ce moment, on s'en fout un peu)

    Enfin, Royal nous fait parler. Et c'est tant mieux : rien que pour ça, merci à elle ^___^

    Bonne soirée, bon weekend

    RépondreSupprimer
  3. "Ca ne se fait pas, non plus, d'avoir un président de la république qui insulte ses homologues."

    Surtout quand il nous représente !

    RépondreSupprimer
  4. Faudrait pas que la stratégie du pardon devienne un leitmotiv... Sinon, rv en 2017 !

    RépondreSupprimer
  5. Bravo à Ségolène Royal d'appuyer là où ça fait mal. Vu que les médias français ont tendance à faire carpette, il faut les provoquer en les obligeant sous la pression du buzz a rappelé qu'elle s'excuse pour les propos tenus par le petit.

    Excellent.

    RépondreSupprimer
  6. Le CHE illustré18 avril, 2009 22:31

    Que vous en soyez à remercier Madame Royale (et donc à croire en une alternance crédible de sa part) en dit long sur l'état actuel du militantisme français et paticulièrement socialiste. Que vous rentriez à ce point dans ces polémiques à la petite semaine, que vous vous montriez si perméable (pour ne pas dire complice-le terme comaprse vous feriez par trop priapiquer) à ses tentatives desespérées de se parer des attributs de la femme d'Etat (cela rejoint d'ailleurs votre poussif billet sur la "théorie" de l'impôt), en dit également long sur la force de pénétration de la pensée d'Etat, héritée de ce que vous vous imaginer être des études de sciences politiques. Je suppose que vous connaissez l'anecdote de Leibniz : attacher plus de chiens avec moins de saucisses. En tout point, vous êtes conforme a la pensée dominante. Vous semblez impertinent. Vous êtes un FAUX.

    RépondreSupprimer
  7. Mouarf, vive les vacances !

    RépondreSupprimer
  8. vaut mieux etre faux que con, non ?

    RépondreSupprimer
  9. Mieux vaut lire tard… Tout à fait d'accord avec le contenu de ton billet, et même un peu plus, puisque je pense que Ségolène Royal aurait mieux tenu l'état que Nicolas Sarkozy. :-))

    RépondreSupprimer
  10. Le Che sur ton tee-shirt18 avril, 2009 22:45

    Pauvre vieux...
    Et avec vous, tous ceux que vous linkez. Terrible entrepreneur de morale que vs êtes, entraînant vos innocents lecteurs (enfin ceux qui n'ont absolument aucun INTERET à vous lire- """"left-blogs"""-pauvre gauche) dans cette déroute aveugle (parce qu'ignorante ?) Netscouade infirme et pourtant volontariste...
    Je ne voudrais pas giser dans ce tragique double-bind, serpillière des mandants.

    RépondreSupprimer
  11. Le Che sur tee-shirt à l'envers18 avril, 2009 22:51

    Et aucune répartie...
    Oui, le socialisme de 2012 gagnera les élections, à n'en pas douter.

    RépondreSupprimer
  12. Je pense au contraire que, présentement, Ségolène Royal fait preuve d'une évidente malhonnêteté intellectuelle comme je l'explique ici bas :

    http://sagephilippe.20minutes-blogs.fr/archive/2009/04/18/les-excuses-de-marie-segolene-n-engagent-ni-la-france-ni-les.html

    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  13. Le CHE-icône de n'importe quoi18 avril, 2009 22:57

    Et que votre répartie ne se limite pas à un geignard "j'étais avec des copains bla-bla...vous êtes un désaffilié bla-bla"
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  14. Le CHE qui rigole18 avril, 2009 22:59

    Et hop, au passage, un "je-me-cite-moi-même"...
    SAGE, en effet...

    RépondreSupprimer
  15. CHE désabusé18 avril, 2009 23:02

    20 minutes, ce qu'il y a rien de moins gratuit, puiqu'ENTIEREMENT payé par la pub.
    Le régime tremble...

    RépondreSupprimer
  16. desafilié n'est pas le mot, connard irait mieux. Mon gars, on est samedi soir, prends un vallium.

    RépondreSupprimer
  17. Voilà, zéro pointé, aucun argument, comme chez le prmier venu des lepenistes...
    BRAVO

    RépondreSupprimer
  18. Diantre, un peu de sel. Mouline un peu du cervelet que diable !

    RépondreSupprimer
  19. Tu n'as aucun AUCUN argument.
    Tu es NUL et NON-AVENU.
    Va faire un tour chez Didier Goux.

    RépondreSupprimer
  20. Politiquement, il est bien mieux instruit que toi. Et même littérairement, mais ça...c'est injustement partagé, c'est vrai.

    RépondreSupprimer
  21. Je voudrais juste préciser que là oui, ce Che (qui vient chez moi aussi, tant qu'à faire) est un véritable Troll. Il faut différencier, me semble-t-il ceux qui viennent donner une opinion qui n'iraient pas dans le sens de l'auteur, même fermement, après tout un débat ne peut être toujours mené sur un mode consensuel, que celui qui passe pour dénigrer, insulter, ce qui est le cas de ce Che.

    RépondreSupprimer
  22. A peine chroniqueur18 avril, 2009 23:20

    Le samedi soir immunise. Comme la semaine, d'ailleurs... On écrit n'importe quoi -ben,oui c'est samediiiii (bruit de rot au fond du bistrot...au fond du regard, il y a le wikioooooooooo -la parenthèse ne peut plus se fermer merdeeeeeeeeeeeeeeeee...............

    RépondreSupprimer
  23. Toute opposition est un troll.
    NB : le stalinisme, on le regrette chez les manchots de la cohérence intellectuelle...mais pas du clavier, hé, hé !!!

    RépondreSupprimer
  24. @sage : cancre. Va-t-acheter un bescherelle, peut-être un jour coller des virgules tu pourras faire.

    RépondreSupprimer
  25. Conseiller Principal d'Education18 avril, 2009 23:36

    Bref, ici, ce n'est pas un blog politique (et avec celui-là, tous ceux de la liste). C'est un exercice appliqué de gestion de la boutique, BEP vente à tout casser.
    Que de gargarismes...

    RépondreSupprimer
  26. Philippe,
    Laisse tomber ! Les cons sont generalement heureux : ils ne le savent pas. Ça nous permet de rigoler.

    RépondreSupprimer
  27. CPE The Return18 avril, 2009 23:38

    Rhôôô ! Mais qui s'y frotte, s'y pique au débile !

    RépondreSupprimer
  28. Le CHE qui chie sur les convenances de l'ultra-gauche des blogs18 avril, 2009 23:46

    De toute façon, en toi sommeille un petit sarkozy '(c'est dire !) Chiche que mes commentaires ne seront pas effacés ?
    Quoique tu me dises, c'est une parole d'ivrogne.
    Tu joues ton rôle... ils le seront, effacés.
    Comme à l'UMP (hannn chuis trp salaud...)

    RépondreSupprimer
  29. Face au déshonneur que représente Super-Nullos, Mme Royal incarne aujourd'hui l'honneur du pays qui est le mien ! Vive Ségo ! Et mort aux cons ! (Notamment Jégo ! Nanméhého !

    RépondreSupprimer
  30. jean,
    Tu veux pas tuer mon principal commentateur de la soirée ?

    RépondreSupprimer
  31. C'est la bonne stratégie. On excuse les petits enfants, ou les gosses un peu attardés. Ségolène excuse le petit enfant de l'Elysée ! Nous te prions de bien vouloir nous excuser, blogosphère, pour la prolifération de débiles profonds qui n'ont rien à foutre de leur samedi soir.

    Hé, Che, trouves-toi une petite bien calliente (ça va être dur mais avec un peu de monnaie...), et fais-nous des vacances !

    RépondreSupprimer
  32. Dorham,
    Laisse le, il pourra à merveille illustrer différente billets.

    RépondreSupprimer
  33. Avant lecture des commentaires :
    Oui ! Je ne vois pas en quoi elle ne pourrait pas représenter la France à l'étranger. C'est une élue du peuple comme une autre et vu de l'extérieure, elle est légitime pour s'exprimer ainsi.
    Surtout à situation exceptionnelle, on a un type étrange qui a réussi à se glisser dans son délire, réaction un peu exceptionnelle : il faut bien que quelqu'un prépare l'avenir. Il faudra bien qu'on se réconcilie avec les trois quarts de la planète !!!
    :-))

    [Je m'en vais lire les commentaires, j'espère que tu n'as pas mis de gros mots ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  34. J'ai noté un "priapiquer" très choquant mais pour le reste, le fond de l'air est resté frais !
    :-))

    RépondreSupprimer
  35. Ceux qui reçoivent ces excuses sauront très bien leur donner la valeur qu'elles ont : ce sont les excuses non pas du peuple français mais de ceux qui reconnaissent et ont reconnu Ségolène Royal comme leur représentante, ce qui fait tout de même une bonne partie de ce peuple français, ce que même le porte flingue Lefebvre ne pourra pas nier.

    PS : toi qui te languissez de retrouver du troll frais, en voici un très bel exemplaire :D


    @Che :
    t'as pas avancé un seul argument ^^ y'a un malaise, relis toi !


    PS2 : mais qu'est-ce qui me prend ?! DON'T FEED THE TROLL ! Désolé :D

    RépondreSupprimer
  36. Il suffisait hiers le 18 avril de regarder l'emmission consacrée à la vie de Pompidou pour comprendre ce qu'on a comme Erreur à la tête de l'Etat français. Que voulez vous les gens sont devenus bêtes à force de ne regarder que le cirque télévisuel...

    RépondreSupprimer
  37. Ah ben, y a d'l'action, par ici !

    Cela dit, l me semble, Nicolas, que vous confondez insultes et persiflages, ce n'est pas tout à fait la même chose.

    Et puis, comme le note Falconhill, Nicolas Sarlozy a-t-il vraiment tenu les propos que lui prête Libération ? C'est probable, j'en conviens, mais pas certain.

    RépondreSupprimer
  38. Quant à la dinde, vous savez déjà ce que je pense de ses gesticulations.

    RépondreSupprimer
  39. Didier,

    Oui, ça été un peu agité.

    RépondreSupprimer
  40. Bonjour Nicolas, mon modeste com ne semble pas être passé, je réécris donc ceci....
    "Un doigt sur une plaie n'arrête pas forcément l'hémorragie et risque d'envenimer les choses, au pire de les gangrener"...
    Qui porte le chapeau ? pas les dirigeants et contre-dirigeants mais tout simplement les sujets, ces simples électeurs ... qu'ils soient d'un parti ou de l'autre...
    simple et triste constatation.

    RépondreSupprimer
  41. @ Didier goux

    Les propos ont été confirmés par plusieurs sources présentes ..

    RépondreSupprimer
  42. je ne sais pas quoi en penser, suis-je normale ?

    RépondreSupprimer
  43. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  44. Marine,

    c'est à dire, si Sarkozy n'arrête pas de mépriser la terre entière, il est clair qu'on va devoir montrer patte blanche à chaque pas...

    Ce gars là a été élu. Sous contrat social. Son but n'est pas de sans cesse faire claironner "Sa voix" mais la nôtre ! Nous sommes en droit d'exiger (même si nous ne lui avons donné aucune voix) qu'il se comporte correctement !

    RépondreSupprimer
  45. Jarod : ils ont été infirmés par d'autres.

    Cela étant, ce qui semble ne choquer personne, c'est que, si les déclarations sont vraies (ce qui est fort probable), elles ont été faites dans un cadre privé et que, aussitôt, des hommes politiques "responsables" se soient empressés d'aller baver auprès d'un torchon comme Libération.

    Moi, c'est cela que je trouve indigne, et pas les petites ironies de Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  46. Didier,
    Je crois que ça n'était pas vraiment un truc privé mais un machin officiel à l'elysée en présence d'élus de tous bords.

    RépondreSupprimer
  47. Allons didier, il ne leur a pas demandé de garder ça pour eux, il le fait à chaque fois qu'il reçoit des élus, le canard explique qu'il adore faire passer des messages de cette manière, certainement qu'il pense que les Français sont tous des beaufs comme lui!

    RépondreSupprimer
  48. @ Didier Goux

    Il n'y a que vous pour penser que les réunions et conversations de travail à l Elysés avec des élus de la majorité et de opposition puissent être privées.
    Ne le répétez à personne surtout ..

    RépondreSupprimer
  49. Arf, le maitre de ceremonies à l'air d'etre absent.
    Il semble vouloir faire du Beethov' alors qu'il ne dispose que des arrangeurs de Goldman.
    Arffff mais c'est Ségo/Jaurès !!!!!!

    RépondreSupprimer
  50. Arf : argument audible, dont on peut faire aisément la critique, en faisant l'économie d'une sociologie-un tant soit peu- critique, du système scolaire...arf...ici, on est sérieux, on ne discute qu'entre "nous". Je ne parle pasdes types trop hype qui tiennent des blogs, mais de la socialisation scolaire. Arf, pardon, un gros mot, bien loin du PS. Je parle des groupes qui pouvaient se reconnaitre dans le PS... Mais qui, salauds qu'ils sont, votent Le Pen...Ah mais pkoi donc ?? Si tant est qu'il y ait une si simple équation...

    RépondreSupprimer
  51. Troll et assimilé19 avril, 2009 23:08

    Je vais être ravalé au rang de "Troll".
    La mauvaise foi n'a que peu de Raison.

    RépondreSupprimer
  52. A Noeud Coulant19 avril, 2009 23:15

    Mon trés cher,
    Ne vous y trompez pas. Si je viens par ici, c'est qu'ailleurs, c'est plus difficile. Voici au moins vôtre mérite, mon bon vieux. Seulement quelque fois, on aimerait que ça décolle.

    RépondreSupprimer
  53. Troll à Noeud Coulant19 avril, 2009 23:18

    Est-ce à dire que vous êtes un brouillon ?
    C'est bien possible, mon bon vieux.

    RépondreSupprimer
  54. Une affaire d'Etat se prépare.

    Une affaire judificiaire aussi car il y a une info qui traîne d'un procèe en diffamation !

    A suivre

    RépondreSupprimer
  55. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  56. Est-ce que S.Royal pourrait présenter des excuses à l'Académie française et à tous les francophones, tant qu'on y est, pour l'abominable usage du français de notre président chéri ?

    RépondreSupprimer
  57. Nicolas : si vous en avez la couragitude !

    RépondreSupprimer
  58. C'est fait. Tant qu'à faire, vous n'auriez pas une autre idée de billet, je suis un peu sec, ce matin.

    RépondreSupprimer
  59. Comment te dire, Marine !

    Ne pas avoir de mandat électif la rend libre de dire toutes les conneries qu'elle veut !

    Le mandat, c'est droit et devoir. Donc, dans l'absolu, je me fous un peu de savoir ce que dit Ségolène Royal ; en effet, elle ne me représente pas.

    Il suffit de regarder quelques instants de n'importe quelle émission politique, le nombre de politiciens qui utilise la formule : "les français pensent..." ; "les français se rendent compte..." ; "les français veulent..." ; c'en est troublant !

    Je me dis : "mince, ces mecs là sont dans ma tête ! Comment ont-ils deviné ?".

    Alors, honnêtement, elle peut bien faire des excuses en notre nom, ce n'est guère qu'une petite étape de plus, qui n'engage qu'elle.

    Sarkozy lui a été élu, il a plus de droit, encore davantage de devoir ! Il m'engage moi, toi, nous tous !

    RépondreSupprimer
  60. C'est vrai ! Les gugusses de l'UMP braillent : "Elle ne représente pas la France". Ben alors, si elle ne représente rien, pourquoi braillent-ils ?

    RépondreSupprimer
  61. Il me semble que ça tombait sous le sens...

    RépondreSupprimer
  62. Dorham et Nicolas : désolé, mais quand Ségolène Royal demande pardon "au nom de la France", elle prétend nous engager tous ! Alors qu'elle n'a même pas le pouvoir de représenter les seuls socialistes (boulot de Martine Aubry et de ses éventuels porte-parole).

    RépondreSupprimer
  63. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  64. Didier : oui. Mais comme elle ne représente pas la France, les glapissements des types de l'UMP qui la font mousser sont risibles. Ou alors, c'est qu'elle représente REELLEMENT la France, car les Français sont assez d'accord avec elle.

    RépondreSupprimer
  65. Marine,

    Elle ne braille pas. Il y avait juste un billet sur le site Désirs d'Avenir indiquant qu'elle avait envoyé un courrier...

    RépondreSupprimer
  66. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  67. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  68. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  69. "désolé, mais quand Ségolène Royal demande pardon "au nom de la France", elle prétend nous engager tous !"

    Justement, il ne s'agit que de prétention. Cela n'a donc aucune importance. Sarkozy n'est pas dans la prétention.

    Vous focialisez sur un détail sans intérêt !

    RépondreSupprimer
  70. Sans intérêt, sans intérêt : que vous dites ! Au fond, cette dame pérore à tort ou à travers pour faire croire qu'elle existe, exactement comme Sarkozy. Ils sont vraiment les deux faces du même miroir.

    Sauf que l'une des faces s'est fait élire et pas l'autre...

    RépondreSupprimer
  71. Didier,

    Si elle n'existe pas, ses propos sont sans intérêt !

    RépondreSupprimer
  72. Oui, enfin, elle existe un peu tout de même, non ? Disons qu'elle se démène pour exister davantage...

    RépondreSupprimer
  73. « Si elle n'existe pas, ses propos sont sans intérêt ! »

    Ce n'est pas forcément vrai : prenez la parole de Dieu, par exemple...

    RépondreSupprimer
  74. Si vous commencez à comparer Ségolène à Dieu...

    RépondreSupprimer
  75. Moscovici a demandé à sarko de s'excuser pour les propos de lefebvre...

    http://moscovici.typepad.fr/blognational/2009/04/d%C3%A9p%C3%AAche-afp-20-avril.html

    RépondreSupprimer
  76. Petit rappel : au départ, c'est Sarko qui raconte n'importe quoi, n'importe quand. Je ne vois pas pourquoi vous débattez autant de Ségo qui n'a fait qu'essayer de rattraper le coup !
    :-)

    RépondreSupprimer
  77. "essayer de rattraper le coup" !

    (c'est vrai qu'à la rame, hein !!!).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.