26 octobre 2011

Europe : pour du fédéralisme et du Montebourg

C'est la conclusion du billet de Nouvel Hermès que je vous invite à lire.

Ca m'évitera d'en faire un...

7 commentaires:

  1. Faignant va! Tu pourrais ajouter quelques lumières!

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas, voici ce qu'on peut lire sur le site de France Diplomatie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/ministere_817/ministre-etat-les-ministres_818/alain-juppe_20653/presse-media_20656/entretien-alain-juppe-avec-france-2-extraits-29.09.11_95621.html
    Je pense que le discours "fédéraliste" n'est pas davantage porteur que le discours "fin du nucléaire", Si l'on veut gagner la Présidentielle et les législatives ...
    D'autant qu'on n'y est vraiment pas : celui qui posait les questions à Juppé à tout à fait raison : si tu penses que les allemands sont prêts à se mettre une super-fédération sur leur Fédération existante, ou à supprimer leurs propres institutions fédérales, je pense que tu es dans l'erreur ...

    RépondreSupprimer
  3. Ah ben les commentaires sont plus longs que les billets ici.

    RépondreSupprimer
  4. Faut rallonger le biyé, car j'ai fait aussi court que possible ! :))))

    RépondreSupprimer
  5. Ah tu vois que Montebourg, finalement…
    :-]

    RépondreSupprimer
  6. @Apolline (et désolé pour le tenancier de ces lieux)

    "l'on veut gagner la Présidentielle et les législatives"

    Oui mais vos convictions c'est quoi? en dehors de gagner ces trucs?

    Je suis un putain de gauchiste, et j'aspire au fédéraliste européen, la nation française je m'assoie dessus depuis 93 (Bosnie) : nous sommes européens appelés à construire ensemble. Je ne veux pas entendre parler de luttes individuelles ou nationales en dehors de la lutte des classe. Alors "le si l'on veut" quand les grecs sont en trains de se faire crever par les politiques ca me fait mal

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...