10 octobre 2011

Montebourg, les urnes !

Mon titre est nul mais le jeu de mots m'amusait. Il n'empêche que c'est bien Arnaud Montebourg qui est maintenant en position d'arbitrer les primaires. Quoiqu'il arrive, la victoire pourrait très bien être très serrée et Martine Aubry et François Hollande pourraient se retrouver dans un mouchoir de poche.
Je peux toujours rêver en espérant que Ségolène Royal et lui appelle à voter pour François Hollande qui gagnerait avec 65% des voix ! Ca aurait de la gueule. Terminer cette si belle primaire par un score de 51 à 49 serait dommage et peut porteur.

Nous étions six à table, ce midi, et j’ai découvert que deux de mes collègues avaient voté pour les primaires ? Le résultat ma propagande éhontée ? Notre conversation tournait autour du bénéficiaire du report des voix et des annonces que feront Ségolène Royal et Arnaud Montebourg. Personne n’avait la moindre idée. Du coup, en rentrant j’ai fait un tour de la presse.

Personne ne voit Ségolène Royal se tourner vers Martine Aubry, celle qui lui a « volé » le congrès de 2008, ni vers François Hollande, qui ne l’a pas vraiment aidée, en 2007. Selon elle.

Personne ne voit Arnaud Montebourg se tourner vers Martine Aubry, avec qui il est en conflit à propos de Jean-Noël Guérini, ni vers François Hollande qui lui est le plus opposé idéologiquement.

J’ignore comment cela va se passer… et eux aussi probablement. Arnaud Montebourg passe au JT de France 2, ce soir. Je pense qu’il ne va rien annoncer mais va attendre quelques jours.

Stef voit assez bien Arnaud Montebourg se rallier à Martine Aubry à condition qu’elle en fasse son Premier Ministre. Je n’y crois pas du tout.

Aucun des deux candidats encore en lice ne peut radicaliser son discours : ça serait se moquer des électeurs du premier tour. Néanmoins, chacun fera donc des concessions. J’ai vaguement entendu François Hollande, qui parlait de réviser les institutions et de « lutter contre la mondialisation » au niveau Européen. Je ne sais pas ce qu’a dit Martine Aubry.

De toute manière, on a encore une semaine avant le vote.

Puisse la droite continuer à se ridiculiser.

22 commentaires:

  1. Oh pas à condition... mais je crois qu'il va peser fortement dans le second tour, et surement poser ses conditions pour son soutien...

    RépondreSupprimer
  2. Le titre est magnifique !!!!

    (par contre attention... Montebourg fera peut être gagner la primaire à celui qu'il soutiendra... il peut aussi lui faire perdre la présidentielle...)

    RépondreSupprimer
  3. Même si Montebourg s'exprime en faveur d'un des deux candidats. Ce qui me questionne c'est que feront-ils en 2012 lorsque Mélenchon sera en lice ?

    Montebourg est-il plus proche de Mélenchon ou d'Aubry/Hollande ?

    A la place des socialistes, ce constat ne me rassurerait pas du tout. Mais je ne suis pas socialiste.

    RépondreSupprimer
  4. J'espère en effet que Royal va donner les bonnes consignes mais j'espère que cet entre deux tours ne va pas être auto destructeur pour les deux candidats et pour le parti socialiste.

    RépondreSupprimer
  5. Seb,

    Ce qui compte c'est cette semaine.... AM a fait moins de voix qu'Hamon à Reims en pourcentage.

    Falconhill,

    Oui il reste des mois !

    Stef,

    Oui il va peser.

    RépondreSupprimer
  6. Ah, voila un billet qui me plait mieux que le précédent. Ton analyse est plus fine, et si Montebourg a gagné quelque chose, c'est un peu une victoire à la pyrrhus.
    Néanmoins, je ne pense pas que Guérini rentre en ligne de compte. Il est carbonisé, et n'est plus d'aucune utilité à Aubry.
    Ce que peut gagner Montebourg c'est de voir ses idées avancer, d'avoir un ministère… Mais il faut bien comprendre qu'une victoire de la gauche en 2012 lui ferme la porte a une présidentielle en 2017… difficile de ne pas soutenir le président sortant. A moins d'une stratégie Chirac/Giscard : une démission puis la création d'un nouveau parti…
    Mais nous rentrons dans la fiction. De plus, personne ne se fait d'illusion sur la fidélité de ses électeurs de dimanche. Ils se sont prononcé sur son programme et un rejet des éléphants habituels, rien ne dit qu'ils suivraient d'hypothétiques consignes. Une chose est sûre, c'est qu'il faudra bien suivre le vainqueur. Je me demande si à côté de Montebourg on perçoit de grandes différences entre Aubry et Hollande… J'ai bien envie de voter blanc, à moins d'un positionnement franc et Montebourgeois de l'un des 2 candidats.

    RépondreSupprimer
  7. Salut

    Le titre est excellent. Dommage pour cette excellence qu'elle concerne le candidat le moins à même d'avoir bourré les urnes dans l'histoire récente du PS.

    Quant au second tour des primaires, quoi que promettraient Hollande et Aubry à ceux qui ont voté Montebourg ou Royal, nous avons très bien que cela n'a AUCUNE valeur.

    Donc ...

    En ce qui me concerne : vote NON (donc NUL) dimanche prochain.

    Je les laisse à leurs magouilles d'apparatchiks, de caciques et de notables locos (c'est écrit comme ça exprès).

    Arf !

    Zgur_
    http://zgur.20minutes-blogs.fr/archive/2011/10/05/pourquoi-j-irai-voter-au-primaires-ps-et-voterai-montebourg.html

    RépondreSupprimer
  8. Dominique,

    Tout le monde à y perdre.

    RépondreSupprimer
  9. Rimbus,

    Ils peuvent difficilement changer de position et comme dirait Zgur ça n'aurait aucune valeur et comme tu dis les électeurs font ce qu'ils veulent.

    RépondreSupprimer
  10. C'est mieux ! Bizarre qu'il n'y ai pas de lien vers mon billet !!
    :))))

    RépondreSupprimer
  11. Comme me le disaient des amis et de la famille qui ont voté Montebourg hier dimanche : personne n'est propriétaire de nos voix.
    Il y a dimanche prochain, on verra bien. Mais je fais un rêve : à partir de lundi prochain se monte une équipe de campagne avec un rôle significatif pour chacun des 6 candidats [euh si Valls et Baylet n'en veulent pas ça ne me gênera pas trop ;-)]. Parce qu'il ne faut pas perdre de vue que l'objectif fondamental c'est de gagner la présidentielle (comme l'écrit un de tes commentateurs). Nous appartenons au même parti et nos différences doivent nous enrichir et pas nous diviser. Parce qu'autrement nous irons TOUS ENSEMBLE dans le mur.
    Et surtout cette semaine ne perdons pas cela de vue. Et je ne suis pas bisounours, juste réaliste avec l'envie fondamentale qui me fait agir dans la campagne : Gagner en 2012.

    RépondreSupprimer
  12. Gildan,

    J'ai répondu chez toi.

    Annnie,

    On est d'accord ! J'ai une préférence mais c'est avec la même énergie que j'utiliserai mon blog quel que soit le candidat désigné dimanche.

    RépondreSupprimer
  13. Joli titre, presque une contrepétrie :)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai un avis très différent.
    Montebourg a présenté une stratégie en contradiction avec celle des autres.
    Il doit ne pas prendre parti pour le deuxième tour des primaires et voir dans son action un pur investissement pour 2017 (je crois que telle est sa volonté).

    Cela dit, je n'ai pas voté aux primaires du Parti Libéral-Libertaire (honteusement qualifié socialiste)!

    RépondreSupprimer
  15. René,

    Je n'ai pas dit qu'il devait prendre parti.

    RépondreSupprimer
  16. Je suis replongée dans les affres de mes hésitations ... malgré mon vote au 1er tour ...
    1. Sur le projet de la 6ème République, je suis d'accord : trop de révisions constitutionnelles incohérentes, réductrices du rôle du Parlement et de l'autonomie politique et financière des collectivités territoriales
    2. Je suis contre l'intégration européenne "fédéraliste" : Politiques communes et coopération internationale oui, mais l'UE doit rester une Organisation internationale gouvernementale et les Parlements nationaux doivent recouvrer un droit de "veto" (Arrêt Cour Karlsruh 30/09/09 et CE 1996 KONE)
    3.Je suis pour que la France respecte toutes les croyances, mais contre toute complaisance à l'égard de l'Islam politique : pas d'horaires pour les femmes dans les piscines, bordel ! ... La République est laïque.
    4. Je soutiens l'approche de la délinquance urbaine de Manuel Valls et j'espère que Marilyse LEBRANCHU dont j'admire la compétence, sera à nouveau Garde des Sceaux ...
    Est-ce que je suis vraiment en vrac dans ma tête ?
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  17. Dans la position qui est la sienne Montebourg n'a aucun intérêt à appeler à voter l'une ou l'autre. De toute façon, ses électeurs sont intellignets et décideront comme des grands de ce qu'il convient.
    Par contre qu'après le second tour que tout le monde se rassemble pour faire gagner Martine Aubry face à la droite, là oui !
    ;-))

    RépondreSupprimer
  18. Votre blog est vraiment super, je viens dessus tout les jours et je trouve à chaque fois quelque chose qui me convient je vous souhaite bonne continuation..
    horoscope

    RépondreSupprimer
  19. Il se pourrait fort bien que Montebourg ne donne pas de consignes, façon de favoriser indirectement le candidat Hollande, le plus au centre et le plus susceptible de ratisser large au premier tour ; ce qui libèrera de l'espace pour les idées de Montebourg au premier tour sans craindre un effet 2002 ... En contrepartie, je verrais bien Montebourg hériter de la direction du PS en cas de victoire du candidat Hollande en mai 2012 ! Et en cas de défaite, il sera bien placé d'un sens comme de l'autre pour peser sur l'avenir politique de son parti et de la gauche !

    RépondreSupprimer
  20. Pascal : c'est bien beau tout ça, mais toi, tu votes quoi ?

    RépondreSupprimer
  21. Abstention ou Hollande ; à moins que ce ne soit Aubry !! De toute façon, ce ne sera pas un vote de conviction mais une choix pris sur la base de considérations de moyen long terme !

    Entre deux maux, opter pour le moindre ... Pas réjouissant comme perspective, mais une tentative de préserver l'avenir au mieux, comme bon nombre d'entre nous je suppose dans le chaos ambiant !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...