11 octobre 2011

Matin de campagne

Des copines m’ont énervé, ce matin. Elles défendent Martine Aubry, ce que je conçois. Pour ma part, en tant que parfait féministe, je refuse de soutenir une candidate du seul fait de son sexe mais uniquement pour son projet et surtout sa capacité à faire gagner la gauche. Par contre, on « m’accuse » de rouler pour un candidat alors que les partisans du camp d’en face roulent pour la victoire de la gauche.

Je suppose que, comme d’habitude, ceux du camp d’en face ont le monopole de la bonne cause… Ils vont donc nous faire le coup de la vraie gauche.

Ce matin, je lisais une interview de Martine Aubry dans Métro. On se demande si elle peut faire une phrase complète sans dire « Comme Ségolène » ou « Comme Arnaud ».

« Oui, surtout que j'ai senti depuis plusieurs semaines une dynamique autour de ma candidature, et une véritable envie de gauche ce week-end. »

Et les autres, ils puent de la gueule ? Pour le rassemblement, c’est mal parti. C’était la première phrase de Martine Aubry, dans cette interview. Elle a oublié de commencé par une jolie phrase du genre : "la forte mobilisation des électeurs pour ses primaires montre patati patata..."

Je pourrais la prendre phrase par phrase mais on me dirait que c’est mal parce que on sera tous réunis, dimanche soir, et tout ça. Pourtant, toute cette interview est à charge contre François Hollande.

C’est le jeu de la politique…

Je ne vais pas prendre chacune de ces petites phrases parce que je n’ai rien contre Martine Aubry sauf que je pense que François Hollande a plus de capacité à gagner au deuxième tour face à Nicolas Sarkozy ou tout autre candidat de la droite…

« Martine Aubry et François Hollande sont similaires. Pour moi, ce sont les deux faces d'une même pièce. Ils sont les héritiers d'une même tradition politique » : c’est Arnaud Montebourg qui a déclaré cela.

Je ne sais pas s’il a raison, mais s’il a raison, on ne peut donc pas tirer à pile ou face celle ou celui qu’on pour qui on entend voter.

Par contre Arnaud Montebourg estime qu’il se prononcera éventuellement en fonction de la réponse que feront chacun des candidats aux quatre questions qu’il leur a posées. Néanmoins, il me parait assez intelligent, de même que ses soutiens, pour ne pas faire semblant de succomber à une promesse de campagne faites un mercredi soir sur France trois jours avant un scrutin. Les promesses de campagne vont se succéder. La semaine prochaine, il faudra séduire le reste de la gauche pour empêcher Chevènement de se présenter puis il faudra bosser avec les écolos pour tenter de les convaincre de je ne sais quoi tout en ne laissant pas François Bayrou remonter dans les sondages et faire croire à tout le monde que c'est le meilleur rempart contre Nicolas Sarkozy... C'est compliqué, la politique...

François Hollande a lancé sa campagne, il y a longtemps. Il avance droit.Il répondra à Arnaud Montebourg. On verra bien quoi...

Dans les conversations qu’on peut avoir, on entend souvent que Martine Aubry semble plus à gauche. Les 35 heures, c’est elle, bordel ! Même si elle les a appliquées à reculons, sous la pression du principal parti de la majorité dirigé par François Hollande (j’aime bien refaire un peu l’histoire…). Même si c’était une idée de Dominique Strauss-Kahn qui la soutient maintenant. Celui là même que ceux qui prétendent que Martine Aubry est plus à gauche que François Hollande disait qu’il était à droite, il y a six mois. C'est compliqué, je disais...

Je ne sais pas qui est le plus à gauche et je m'en fous.

Je sais juste pour qui je vais voter.

18 commentaires:

  1. Oui c'est le jeu de la politique comme tu dis, le cruel entre deux tours...

    RépondreSupprimer
  2. Lu chez Romain (Lyonnitudes):

    ""Les fameux électeurs des quartiers populaires invisibles aux sondages mais qui votent Royal n'existent pas. Ou peu. Les militants royalistes, qui nous bassinent depuis des années avec, se sont raconté des histoires, refusant de se remettre en cause."

    C'est bien dit.

    Le commentaire que je préfère dans toutes ces discussions est sur le billet précédent de ce blog, c'est celui d'une Lora qui exprime avec fougue sa joie quotidiennement renouvelée de lire notre cher Nicolas. Elle en profite, la petite rusée, pour laisser un lien vers son cabinet de voyance et d'horoscopes. Il va sans dire que j'ai sauvagement cliqué, pour savoir le quoi du qui, et l'avenir de ces élections, mais hélas, rien, que dalle. Aucun astrologue ni voyant ne risquant sa réputation sur ce coup, je relève le défi: ceux qui ont voté Montebourg aux primaires ne voteront pas PS aux présidentielles, mais Mélenchon, dont le score, mal évalué par les sondages,risque de surprendre, etc, etc.

    RépondreSupprimer
  3. je comprends que tu sois "venere" oui la politique c'est compliqué .
    Quand tu dis " François Hollande a plus de capacité à gagner au deuxième tour " . C'est peut etre vrai ,sauf, sauf ; qu'il faut y etre au second tour !!!
    Pour cela il faut rassembler le plus possible à gauche au premier pour éviter de gonfler les voix du FG ou du FN (je ne les associe pas en disant cela )et y etre , sans quoi ... Adieu veaux V... .
    Quand je te disais qu'il nous falait le candidat " Frantine Hobry "....
    Ps
    Si DSK y etait j'aurai voté pour lui .. en effet , la politique ce n'est pas simple !!!!

    RépondreSupprimer
  4. Tout va se jouer au débat... si FH s'obstine à ne rien dire... si il se contente de la posture... comme ces dernières semaines.. ça va pas le faire.

    RépondreSupprimer
  5. Ah non ! les 35 heures c'est le commissariat au plan de Giscard ( vers 1976/1977 de mémoire). François Mitterrand explique ça dans des vidéos de l'époque.
    Ce n'est donc pas DSK ou Titine, que ce soit clair.

    Après a tous ceux qui tirent des plans sur la comète ou font du billard à 3 branches. Un paramètre important est oublié : l'actualité . D'ici mai 2012 , il peut s'en passer des choses.
    DEXIA c'est 10 fois le Lyonnais, personne ne s'en est rendu compte ?

    RépondreSupprimer
  6. Suzanne : Romain a raconté n'importe quoi, ces électeurs existent ils ont été contactés, mais ne se sont pas déplacés. Là dessus j'ai des témoignages et des chiffres.

    Donc la condescendance ou le mépris à ce sujet , ça ne se justifie pas. Et n'oubliez jamais, il reste en gros 25% d'ouvriers dans la population active.

    RépondreSupprimer
  7. @tous : votre analyse est tronquée. En écrivant tout cela, vous faites comme si Montebourg avait été élu par les seuls militants du PS... et comme si le front de gauche n'existait pas.

    Vous verrez que, pourtant, il compte bel et bien, et davantage qu'EELV avec lequel vous tenter de vous allier... Or, front de gauche 10 % EELV 5 % à la louche. C'est pourquoi el choix tactique de Hollande pour la rpésidentielle est hasardeux... A moins qu'il ne se rapproche du pôle humanisted e l'UMp qui, me dit-on dans l'oreillette, est en train de se cosntituer ? :)je rigooole ! (mais du Modem, ça, j'en suis moins certain et en rigole moins...).

    PS : ça me fait rigoler Nioclas, que tu estimes devoir te plaindre de ce que Aubry ne raterait pas une occasion de lancer des piques à Hollande, alors que tu fais toi aussi la même chose concernant Aubry. Tu ne crois que je ne te lais pas, au moins de dtemps en temps, quand je ne sais pas quoi faire d'autre ?

    RépondreSupprimer
  8. Tous,

    Merci pour vos coms. Je ne peux pas répondre à tout le monde (je n'ai que l'iPhone). Je réponds juste à GdeC puisque son commentaire m'a amusé.

    GdeC,

    Le jour où tu sauras lire et comprendre un texte, tu me diras. Je ne me plains pas des piques de MA, je me plains de me faire engueuler quand j'en sors sur elle. En outre, je ne suis pas candidat à la primaire.

    Pour le reste, si ce sont vos électeurs qui ont voté pour AM, ce n'est pas la peine de leur courrir après : ils voteront pour Méluche.

    Enfin, tu dois essayer de te faire rentrer dans le crâne ce qu'ont fait tous les autres partisans de Montebourg : 83% des gens n'ont pas voté pour lui. Changer de projet maintenant serait les trahir.

    RépondreSupprimer
  9. "ces électeurs existent ils ont été contactés, mais ne se sont pas déplacés."
    Ah bon...

    Comment comptaient-ils l'élire, alors ?

    RépondreSupprimer
  10. Ah la la ! Mon pauvre Nicolas.
    On sent depuis deux jours le désarroi du soutien de Hollande qui s’énerve que les autres ne comprennent pas que « Hollande est le plus à même de blah blah », « le seul capable de patati », etc.
    Ben oui, mon gars. Mais ce que les Hollandais n’ont pas compris c’est que ce n’était pas un second tour d’élection présidentielle, ni même un premier tour.
    Comme me l’a dit ma vieille maman: « Ah que c’est agréable d’aller voter sans craindre Le Pen au second tour ».
    Bref il faudrait qu’Hollande nous plaise d’abord à nous qui «partageons les valeurs de la gauche» avant d’aller draguer les papis-mamis de centre droit…

    RépondreSupprimer
  11. JP,

    Mon pauvre ami. Ta condescendance exprime tout.

    RépondreSupprimer
  12. "Je sens comme une envie de gauche", ah tant mieux, on est soulagé.

    RépondreSupprimer
  13. Je voudrais dire à Suzanne que les électeurs des quartiers populaires existent bel et bien.
    Et que Royal a un écho particulier chez eux car elle ne les méprise pas, elle, comme vous le faites.
    Bon, ils ne se sont pas déplacés cette fois ci, mais ils ont beaucoup voté en 2007 et on aura bien besoin d'eux pour dégager Sarkozy.
    Ou on les abandonne au FN et on reste, bien propres, entre nous ?
    Il ne faudrait pas oublier qu'en temps de crise l'extrême droite européenne a toujours ramassé la mise...

    RépondreSupprimer
  14. Merci d'arrêter ce débat sur les quartiers populaires ce n'est pas l'objet du billet.

    Une baffe a Suzanne qui a commencé et une autre à Estelle qui ne connait pas Suzanne et de son rapport au peuple dont elle partie comme vous et moi.

    Et après : la bise. On a un combat à mener ensemble. On pourra recommencer à parler de ça après les législatives.

    RépondreSupprimer
  15. Le vainqueur de dimanche soir sera de la gauche socialiste et aura pour mission de porter nos vœux à l'Elysée. Pour le reste, une bonne semaine de politique s'annonce ! :-))

    RépondreSupprimer
  16. Avec tout ça j'espère que dimanche soir tout le monde soutiendra le (ou la)candidat(e) socialiste.
    En tous cas, c'est ce que je ferai

    RépondreSupprimer
  17. Absolument d'accord. J'ai déjà exprimé cela. La Constitution art. 1, interdit toutes les discriminations, à raison de la race, de la religion, mais aussi du sexe.
    Le fait qu'une candidate soit une femme ne garantit en rien sa compétence ou son humanité : bien des femmes de pouvoir sont de vrais chameaux ! ... Les chiennes de Buchkenwald étaient des tortionnaires nazies aussi bien que les hommes ! ...
    On vote pour un candidat ou une candidate pour sa compétence et sa capacité à garantir le respect de la Constitution.

    RépondreSupprimer
  18. Bon, d'accord Nicolas, la bise !!!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...